Navigation path

Actualités du FSE

Soif de savoir

16/01/2014

Formation professionnelle
© iStock/lisafx

En France, un lycée professionnel aide les jeunes déscolarisés à reprendre le chemin de l'école

«Je suis fier d'avoir obtenu mon diplôme», affirme Quentin, 16 ans. «C'est important de rester positif et de ne pas s'étendre sur les échecs», dit-il tout en décrivant son expérience au lycée professionnel des Vertes Feuilles près de Lille. Grâce au soutien du FSE, l'établissement accueille un groupe de 25 jeunes déscolarisés et leur offre une deuxième chance d'obtenir un diplôme reconnu, ainsi qu'un éventail de compétences professionnelles. «La plupart d'entre eux ont une histoire déjà difficile et compliquée qui les a amenés à quitter l'école. Ils n'en ont plus envie», explique le proviseur Herlé Bossennec. «Nous leur proposons une approche différente, qui combine des stages en entreprise et un enseignement des fondamentaux en classe. Le système est souple et s'adapte aux besoins individuels», ajoute-t-il.

Et ça fonctionne! Les enseignants constatent que de nombreux jeunes arrivent avec l'envie d'acquérir des compétences professionnelles. Au fil de l'année scolaire, ils commencent à réclamer davantage de cours et envisagent de poursuivre leur formation professionnelle, plutôt que de partir en apprentissage. Lucie, par exemple, affirme fièrement : «Cette deuxième chance m'a sauvée et a renforcé ma volonté. Je suis maintenant en formation professionnelle pour devenir infirmière, je n'ai pas manqué de cours et j'ai une moyenne de 16/20.»