Navigation path

Offrir les mêmes chances à chacun

L’emploi est le meilleur moyen de donner à quelqu’un l’autonomie, la sécurité financière et un sentiment d’appartenance. Le FSE finance plusieurs milliers de projets visant à aider des personnes en difficulté ou issues de groupes défavorisés à acquérir des compétences, à trouver du travail et à bénéficier des mêmes possibilités que les autres.

En aidant les personnes et les groupes défavorisés à bénéficier d’une éducation appropriée ou à trouver un emploi, le FSE leur permet de jouer un rôle à part entière dans leur communauté. Les activités du FSE dans ce domaine s’articulent autour de quatre priorités:

Une grande partie des dépenses du FSE est consacrée à la lutte contre l’exclusion sociale. Cette dernière survient lorsque, pour diverses raisons, un individu ou un groupe est confronté à des difficultés ou à des discriminations dans différents aspects de sa vie quotidienne. Par exemple, une personne handicapée qui ne trouve pas d’emploi, parce que les employeurs doutent de ses capacités. Cette personne est ainsi «exclue» d’une activité enrichissante que la plupart d’entre nous tiennent pour acquise.

Istockphoto/2003214

Les ex-détenus, les anciens toxicomanes, certaines minorités ethniques telles que les Roms, ou les immigrants récents maîtrisant mal la langue du pays d’accueil sont autant d’exemples de groupes vulnérables et défavorisés exposés au risque d’exclusion sociale et à la pauvreté qui l’accompagne. L’Europe s’est engagée à réduire l’exclusion sociale et le FSE est l’un des principaux instruments utilisés pour atteindre cet objectif. Il se concentre sur l’emploi comme moyen d’éliminer la discrimination, l’exclusion et la pauvreté.