Navigation path

Le FSE au Luxembourg

Le Luxembourg se concentre sur la lutte contre le chômage, en particulier chez les jeunes, en améliorant les compétences et les qualifications des demandeurs d'emploi et en les équipant mieux pour le marché de l'emploi. Il apporte également son soutien à l'économie sociale en combattant la pauvreté et en aidant les minorités défavorisées à s'intégrer dans la société.

À travers l'Europe et au Luxembourg, le FSE soutient les emplois, aide les gens à obtenir de meilleurs emplois et assure un niveau de vie plus juste ainsi que des opportunités professionnelles pour tous les citoyens de l'UE. Il réalise cela en investissant dans le capital humain européen: ses travailleurs, ses jeunes, ses groupes défavorisés et tous ceux qui sont à la recherche d'un emploi. Des dizaines de milliers de projets du FSE sont actifs dans les grandes villes européennes, les villes, les communautés rurales et les quartiers. Ils donnent accès aux compétences, à l'emploi, aux qualifications et à une société plus inclusive pour tous les européens.

Le programme du FSE au Luxembourg donne la priorité à l'emploi et à l'inclusion, et vise l'intégration des jeunes dans le marché de l'emploi en améliorant la mise en œuvre et la surveillance de l'Initiative pour l'Emploi des Jeunes.

Améliorer les normes et les services

Dans un effort soutenu pour lutter contre le chômage et répondre aux exigences d'un marché de l'emploi en évolution, le FSE investit dans l'amélioration du niveau de compétences et de qualifications parmi la main d'œuvre luxembourgeoise et les demandeurs d'emploi. Une attention particulière est accordée à la promotion des emplois et au soutien de la mobilité professionnelle chez les personnes de plus de 45 ans, les jeunes, et les demandeurs d'emploi issus de l'immigration. Par exemple, le projet Youth4Work cofinancé par le FSE aide les jeunes à réintégrer l'éducation ou à trouver un stage ou un emploi grâce au coaching, la formation et l'étroite collaboration avec les entreprises locales.

En général, en réduisant le chômage, les mesures du FSE aident à renforcer la cohésion sociale et l'inclusion, en particulier chez les groupes les plus défavorisés du pays. De même, des efforts concrets pour lutter contre la pauvreté et la discrimination facilitent l'accès aux services au Luxembourg et soutiennent l'économie sociale.

Renforcer les compétences et l'apprentissage

Pour améliorer les connaissances et les compétences des travailleurs et des demandeurs d'emploi au Luxembourg, le pays investit dans l'éducation, la formation, la formation continue et la formation professionnelle. L'objectif est de mieux associer les qualifications et les compétences des jeunes et des personnes de plus de 45 ans avec les besoins changeants du marché de l'emploi, et d'améliorer le taux d'emploi chez les femmes et les personnes âgées. Ces mesures prévoient également d'augmenter le nombre de ceux qui terminent l'enseignement tertiaire ou un équivalent, améliorant ainsi à la fois leurs qualifications et les opportunités qui leur sont offertes sur le marché de l'emploi.


Le FSE au Luxembourg: Faits et chiffres

Budget

€25,243,666
(2007-2013)

Bénéficiaires

Voir la liste des bénéficiaires

Participants

5,554 personnes
(2013)