chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Electronic Platform for Adult Learning in Europe

 
 

Blog

3 initiatives européennes pour l'inclusion des compétences transversales

27/01/2017
by Laurent LASCROU
Language: FR
Document available also in: EN

/epale/et/file/shutterstock141318316jpgshutterstock_141318316.jpg

 

Les compétences transversales dans un parcours d’orientation

Comment les compétences acquises au cours d’expériences de mobilité peuvent-elles valoriser les parcours d’orientation ? Comment sont-elles abordées par les conseillers d’orientation au cours des entretiens avec les jeunes, les étudiants, les adultes ? Quelles sont les attitudes des entreprises par rapport à celles-ci ?

Mikka Kekki MSc Econ ( Lilelong Guidance Expert Finland), Mariella de Ferrai ( responsable Innovation Co Alternatives) et Brigitte MORFIN ( DGEFP) ont illustré ces questionnements à travers 3 iniativives :

Un projet de recherche finlandais: Hidden Competences (compétences cachées) porté par le CIMO* et le Nordic think tank Demos Helsinki.  

Les principales conclusions de ce rapport sont la différence de point de vue entre les étudiants qui considèrent l’expérience internationale comme utile dans leur future vie professionnelle et les employeurs qui ne privilégient pas ce critère dans leur recrutement. En même temps, des grandes tendances mondiales font évoluer les environnements de travail et la prise en compte des compétences internationales apparaît comme un nouveau besoin. Outre les compétences linguistiques, la connaissance culturelle et la tolérance (supposés comme socle de base), trois nouveaux facteurs sont apparus : la productivité, la résistance et la curiosité.

Un rapport sur les compéténces transversales réalisé par l’AEFA concernant l’évaluation des compétences transversales en contexte professionnel d’adultes peu qualifiés ou  éloignés de l’emploi .

Trois étapes le structurent : La définition  des compétences transversales à partir de l’analyse d’expériences pré existantes. Elles peuvent être associées à des référentiels, des métiers, des qualifications.

La graduation et l’évaluation du niveau de maîtrise de la compétence : Définition de descripteurs, degré de progression, finalités (orientation, projet professionnel, qualification) et évaluation.

L’expérimentation : les salariés ont besoin d’être accompagnés et outillés. Un constat a mis en évidence la nécessité de mieux articuler le suivi et  l’accompagnement à l’emploi et la plus-value de la reconnaissance des compétences partielles afin de sortir du « acquis/non acquis ».

Une expertise des conseillers d'orientation et l'appropriation des compétences transversales

 « Le conseil en évolution professionnelle (CEP) est un dispositif d'accompagnement gratuit et personnalisé proposé à toute personne souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle et, s'il y a lieu, établir un projet d'évolution  (reconversion, reprise ou création d'activité...). Il est assuré par des conseillers de certains organismes. » (Loi du 5 mars 2014).

Le bénéficiaire doit être au centre du système, ce qui nécessite d’avantage de visibilité des organismes, une connaissance mutuelle des réseaux et la professionnalisation des acteurs (se pose la question de la certification des conseillers). Actuellement, il n’y a pas de référence théorique commune de la notion de compétence. Un travail est en cours sur la définition et la manière d’acquérir la compétence avec la nécessité de prendre en compte les caractéristiques de la personne et une  connaissance de l’offre de formation. Deux points forts dans cette démarche sont à noter: l’aide au bénéficiaire pour prendre du recul sur la compétence acquise et l’aide à la capitalisation des compétences dans un autre contexte professionnel.

 

/epale/et/file/510200euroguidance-logopng-0510_200_euroguidance-logo.png

Réseau européen de centres nationaux de ressources pour l'orientation et la mobilité cofinancé par la Commission européenne.

 

 

Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+ Share on LinkedIn