• Version imprimable

Les Pays-Bas signent un accord sur l'efficacité énergétique des bâtiments

28/07/2011

  • Pays-Bas
180_fr.html

Cet accord est le deuxième d’une série d’accords sur l'efficacité énergétique passés par le gouvernement néerlandais en vue de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Un accord similaire avait été conclu en janvier 2008 concernant les bâtiments existants et le ministère néerlandais du logement, de l’aménagement du territoire et de l’environnement a annoncé son intention de conclure des accords volontaires sur l’efficacité énergétique similaires avec les secteurs de l’agriculture, des transports et de l’industrie dans un futur proche.

Lors d’une récente cérémonie d’inauguration organisée pour célébrer la construction de deux maisons «super durables» à Kollum (Frise), Jacqueline Cramer - la ministre du logement, de l’aménagement du territoire et de l’environnement au Pays-Bas - a présenté le plan mis sur pied par le gouvernement, intitulé «Plus avec moins» (Meer met minder). Celui-ci porte sur l’économie d’énergie dans les bâtiments existants et la construction résidentielle. La ministre a souligné le rôle important que jouera le secteur de la construction dans la réalisation des objectifs que le gouvernement s’est fixés en matière de climat et d’énergie, étant donné que des progrès majeurs dans le domaine de la réduction des émissions de CO2 pourraient être réalisés assez rapidement dès que l’économie d’énergie sera considérée comme hautement prioritaire.

En janvier 2008, Mme Cramer et deux de ses collègues (la ministre du logement et de l’intégration, Mme Ella Vogelaar, et la ministre des affaires économiques, Mme Maria Van der Hoeven) ont signé avec plusieurs grandes entreprises de construction néerlandaises un accord sur l’économie d’énergie dans les bâtiments existants. L’objectif de ce texte est de réaliser une économie d’énergie de 30 % dans 2,4 millions de maisons et autres bâtiments existants d’ici à 2020. Il vise à offrir aux propriétaires et aux locataires la possibilité d’économiser de l’énergie aussi facilement que possible. L’accord devrait permettre d’améliorer la performance énergétique d’au moins un demi-million de maisons et autres bâtiments existants afin que ceux-ci présentent une efficacité énergétique de classe B d’ici à 2011. La ministre a également annoncé son intention d’offrir de nouveaux avantages fiscaux aux citoyens qui souhaiteraient installer dans leur maison des technologies à faible consommation d’énergie.

Cette mesure devrait permettre au gouvernement et au secteur privé d’atteindre leur objectif visant à réduire la consommation d’énergie de 25 % d’ici à 2011 et de 50 % d’ici à 2015 dans les nouveaux magasins, logements et bureaux. L’objectif final est d’atteindre, dans tous les domaines, une construction neutre sur le plan énergétique à l’horizon 2020. «Je félicite les constructeurs néerlandais qui se sont engagés à contribuer de manière importante à la durabilité des nouvelles constructions sous la forme d’environ 45 000 maisons, 400 000 m² d’espace de bureaux et 300 000 m² de surface commerciale», a déclaré la ministre.

Informations connexes sur le site d’EcoAP