• Version imprimable

Les régions coopèrent pour l’éco-innovation

28/07/2011

  • Eu
503_fr.html

Le projet ECREIN+, financé au titre du programme INTERREG IVC, est destiné à fournir un soutien régional à l’éco-innovation en partenariat avec l’Assemblée des Régions d’Europe.

Le projet ECREIN+ (Réseau des clusters et régions d’Europe pour l’éco-innovation Plus), qui s’inscrit dans le prolongement de l’initiative ECREINetwork, regroupe 12 régions européennes en partenariat avec l’Assemblée des Régions d’Europe.

Le projet ECREINetwork avait été lancé en 2006 avec six régions - Île-de-France et Rhône-Alpes (France), Lombardie (Italie), Bade-Wurtemberg (Allemagne), Andalousie (Espagne) et Malopolska (Pologne) - sous la houlette de la Région Rhône-Alpes. Il bénéficiait d’un soutien de la Commission européenne dans le cadre de la mise en Ĺ“uvre du Plan d’action en faveur des éco-technologies (ETAP).

Au stade suivant du projet, six autres régions ont rejoint ECREIN+ - Stara Zagora (Bulgarie), West Midlands (Royaume-Uni), Namur (Belgique), Galice (Espagne), Bucarest (Roumanie) et Uppsala (Suède), portant à douze le nombre total de régions participantes.

Le succès d’ECREINetwork, qui aidait les participants à partager leur savoir-faire en matière de soutien à l’éco-innovation dans leur région, a conféré au projet un certain attrait aux yeux de nouveaux membres.

« Ce projet mettra en lumière les meilleures pratiques dans l’éco-innovation à travers l’Europe, ce qui aidera la région à renforcer sa compétitivité et à exploiter ces opportunités », déclare Aled Thomas, responsable de la politique des programmes européens pour la région West Midlands. « Il stimulera également l’innovation, la créativité et l’afflux de connaissances. »

Réunissant plus de 270 régions, l’ARE offrira un large réseau de diffusion, ainsi qu’une expertise dans la coopération interrégionale. Même si ECREIN+ reposera sur la même formule qu’ECREINetwork, à savoir les plates-formes régionales pour l’éco-innovation, les inventaires des instruments de financement disponibles et le partage de compétences, la coopération avec l’ARE augmentera sensiblement l’envergure du projet.

« ECREIN+ revêt une importance fondamentale si nous voulons faire de nos régions des territoires d’excellence écologique », affirme Hélène Blanchard, vice-présidente du Conseil régional de la Région Rhône-Alpes. « C’est un projet ambitieux et complet, et si nous travaillons réellement côte à côte, il nous amènera tous à développer une économie verte prospère dans nos régions. »

ECREIN+ a pour ambition d’accroître la sensibilisation et de faire connaître les techniques, les instruments financiers et les meilleures pratiques à travers l’Europe. Le projet permettra de créer dans chaque région partenaire des plates-formes régionales pour l’éco-innovation et l’éco-investissement, qui pourront soutenir les PME et les clusters actifs dans l’éco-innovation. En outre, chaque plate-forme régionale dressera la liste des instruments financiers disponibles et formulera des recommandations pour l’amélioration de ces outils.

Avec l’aide d’ECREIN, la Région Rhône-Alpes a mis sur pied un « guichet unique » chargé de transmettre une expertise et une information sur le financement aux entreprises engagées dans l’éco-innovation. De leur côté, une série d’entreprises, de chercheurs et d’experts de Stara Zagora ont travaillé à l’élaboration de politiques destinées à encourager l’éco-innovation et la croissance verte.

Informations connexes sur le site d’EcoAP