• Version imprimable

La stratégie énergétique de la Commission prône l’efficacité et la solidarité

28/07/2011

336_fr.html

La deuxième analyse stratégique de la politique énergétique de la Commission s' articule autour de la sécurité énergétique, des objectifs en matière de climat et d’ émissions, ainsi que des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique

La Commission européenne a dévoilé sa deuxième analyse stratégique de la politique énergétique, qui rassemble plusieurs propositions relatives à la sécurité énergétique, aux objectifs en matière de climat et d'émissions et à la croissance des énergies renouvelables. Dans le cadre de cette approche, la Commission a annoncé son nouveau plan d’action européen en matière de sécurité et de solidarité énergétiques, ainsi que de nombreuses autres propositions qui s’étendent des énergies renouvelables à l’efficacité énergétique.

L’adoption et la mise en Ĺ“uvre des mesures nécessaires pour atteindre les objectifs de l’UE 20-20-20 constitue la principale priorité visée par cette nouvelle stratégie. Annoncés à grand renfort de publicité, ces objectifs font référence à la réduction escomptée de 20 % des émissions de gaz à effet de serre, à l’accroissement de 20 % la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique et à l’amélioration de 20 % de l’efficacité énergétique, le tout d’ici 2020.

Cette stratégie met l’accent sur l'importance du paquet climat de la Commission tout en prônant des sources d’énergie plus propres, plus diversifiées et plus efficaces. La nouvelle réglementation intégrée vise la création d’un environnement stable pour les investissements dans ce domaine. En outre, l’accent est mis sur la question de la sécurité énergétique européenne, qui appelle à des mesures améliorées afin d’accroître l'efficacité énergétique et d’instaurer une meilleure collaboration face aux crises à venir.

Plan d’action en matière de sécurité et de solidarité énergétiques

Le plan d’action européen en matière de sécurité et de solidarité énergétiques met en lumière cinq domaines stratégiques pour l’avenir de l’approvisionnement énergétique de l’UE: soutien à la construction de l’infrastructure requise; meilleure utilisation des ressources énergétiques indigènes fossiles et renouvelables; solidarité accrue entre les États membres concernant les crises, les stocks pétroliers et les pénuries de gaz; efforts plus soutenus en matière d’efficacité énergétique; et mise en évidence accrue de l’énergie dans les relations internationales de l’UE.

En outre, la Commission a rédigé plusieurs documents de soutien comme un paquet de propositions et de directives en matière d’efficacité énergétique afin de permettre la consommation d’électricité issue d’installations de cogénération efficaces. Elle a également l’intention d’évaluer le plan d’action européen 2006 pour l’efficacité énergétique l’année prochaine.

Si l’investissement est considéré comme un point capital, en particulier dans les réseaux européens, le livre vert de la Commission «Vers un réseau d’énergie européen sûr, durable et compétitif» a répertorié six initiatives jugées essentielles à la sécurité énergétique de l’UE. Un plan d’interconnexion baltique, un anneau méditerranéen de l’énergie, les interconnexions gazières et électriques traversant l’Europe du Centre et du Sud-Est selon un axe nord-sud, un réseau d’énergie en mer du Nord, ainsi que des approvisionnements efficaces en gaz naturel liquéfié (GNL), sont considérés comme des initiatives prioritaires.

Pour en savoir plus

  • Second Strategic Energy Review – Securing our Energy Future: http://ec.europa.eu/energy/strategies/2008/2008_11_ser2_en.htm English