• Version imprimable

L’initiative européenne pour l’énergie solaire, moteur du progrès technique

06/01/2009

  • Eu
261_fr.html

Le commissaire européen chargé de la science et de la recherche, Janez Potočnik, prône l’adoption d’une initiative européenne pour l’énergie solaire pour accélérer les progrès dans ce domaine et concrétiser les objectifs européens en matière d’énergie et de climat.

Dans son discours tenu lors de l’assemblée générale de la plate-forme européenne pour les technologies photovoltaïques à Ljubljana, en Slovénie, le 6 juin 2008, le commissaire Potočnik a déclaré qu’une telle démarche permettrait à l’industrie européenne de réaliser les investissements collectifs requis pour accélérer le progrès technologique. Ceci contribuerait à la création d’emplois tout en permettant la concrétisation des objectifs de l’UE en matière d'énergie et de climat.

Aucun autre domaine de la politique européenne n’a connu la même activité que le secteur de l'énergie au cours des dernières années. Pour autant, il reste nécessaire d’agir sur plusieurs fronts afin d’atteindre une réduction significative des émissions. La recherche et l’innovation dans les technologies énergétiques revêtent un caractère essentiel pour l’accomplissement des objectifs de l’UE, à savoir des réductions de 60 à 80 % d’ici 2050.

Un programme déjà prêt

Le besoin de nouvelles technologies et le manque de financements et d’activités européens en la matière ont donné naissance au plan stratégique pour les technologies énergétiques (Plan SET) présenté par la Commission européenne en novembre 2007. Cette initiative établit le programme de recherche et d’innovation en matière d’énergie en Europe afin d’accélérer les progrès en matière de technologies à faibles émissions de dioxyde de carbone au-delà du scénario classique. Elle vise à lever les préoccupations selon lesquelles l’Europe est à la traîne sur le plan du financement de la recherche énergétique, et ce dans la sphère publique comme privée.

Le plant SET souligne non seulement la nécessité d’un financement supplémentaire de la Commission pour l’industrie dans son ensemble, mais formule également une proposition visant à lancer plusieurs initiatives industrielles européennes, dont l’initiative européenne pour l’énergie solaire. Ces initiatives doivent s’orienter sur l’industrie et promouvoir l’innovation en matière de recherche et de technologie.

La justification de l’initiative européenne pour l'énergie solaire est irréfutable, a fortiori si l'on prend en considération des facteurs comme son potentiel, la nécessité de faire face avec la concurrence sur le marché mondial ainsi que l’environnement politique et la conjoncture du marché favorables à l’heure actuelle. Il est dans l’intérêt de l’industrie européenne de joindre ses ressources afin de relever les défis technologiques qui se présentent à elle.

Plusieurs objectifs

Une telle initiative coïnciderait avec l’objectif de la Plate-forme européenne pour les technologies photovoltaïques, à savoir l’établissement de la parité en termes de réseau dans la majeure partie de l’Europe d’ici 2020. Au final, l’initiative européenne pour l’énergie solaire devra atteindre un certain nombre d’objectifs:

  • aligner l’évolution technologique sur les objectifs de la politique énergétique;
  • élaborer et maintenir des alliances technologiques stratégiques, à l’image de la relation entre la Plate-forme pour les technologies photovoltaïques et ETAP;
  • renforcer les capacités de recherche de l’Europe en matière d’énergie;
  • étendre les réseaux énergétiques transeuropéens;
  • mettre en œuvre une planification de transition; et
  • accroître les ressources financières et humaines.

En créant une telle initiative, l’industrie européenne et la communauté de la recherche pourraient conjuguer leurs efforts afin de réaliser les investissements collectifs requis pour accélérer le progrès technologique dans ce domaine. La réalisation de telles avancées pourrait accélérer l’accomplissement de la compétitivité des coûts sur les marchés européen et étranger. Ceci permettrait d’accroître les parts de marché, de créer de l’emploi et de concrétiser les objectifs de l’UE en matière d’énergie et de climat.

Il doit s’agir d’une initiative unique qui représente à la fois les secteurs de la photovoltaïque et de l’énergie solaire concentrée, et qui mette fin à leur esprit concurrentiel. En outre, cette initiative doit développer le potentiel de génération photovoltaïque centralisé et distribué, étant donné qu’il s’agit de l'une des rares technologies qui puisse réellement être intégrée dans les zones urbaines de consommation.

Grâce au soutien et aux conseils de la Commission européenne, ainsi qu’aux possibilités de financement offertes par le septième programme cadre pour la recherche (FP7), une telle initiative industrielle européenne dans ce domaine représente la prochaine étape dans la remarquable évolution de la technologie photovoltaïque en Europe. Une telle initiative agirait comme un tremplin pour le domaine photovoltaïque. De fait, elle apporterait une contribution significative à l’approvisionnement électrique de l’Europe à mesure que le siècle avance.

Plus d’informations:

Plan stratégique pour les technologies énergétiques (SET): http://ec.europa.eu/energy/res/setplan/communication_2007_en.htm English

Towards a Solar Energy Industrial Initiative (discours): http://ec.europa.eu/commission_barroso/potocnik/news/docs/20080606_speech_photovoltaic.pdf English

Plate-forme européenne pour les technologies photovoltaïques: http://www.eupvplatform.org/ English

Future vision for PV: A vision for PV Technology up to 2030 and beyond (conférence 2004): http://ec.europa.eu/research/energy/photovoltaics/introduction_en.html

Pour un avenir moins pollué par le carbone

La Commission européenne a lancé six initiatives industrielles en vue de réduire les émissions de dioxyde de carbone en Europe à l’avenir. Ces initiatives visent les secteurs pour lesquels le travail à l’échelle communautaire génèrera une plus-value via le partage des risques, le rassemblement des financements publics et privés, la promotion des partenariats publics-privés et la fourniture de ressources supplémentaires. Ces initiatives sont les suivantes:

  • Initiative européenne pour l’énergie éolienne – axée sur la validation et la démonstration de grandes turbines et de grands systèmes (pour les applications sur terre et en mer);
  • Initiative européenne pour l’énergie solaire – axée sur la démonstration à grande échelle dans le domaine de l'électricité photovoltaïque et de l'énergie solaire concentrée;
  • Initiative européenne pour la bioénergie – axée sur les biocarburants de la prochaine génération;
  • Initiative européenne pour le piégeage, le transport et le stockage du CO2 – axée sur l'ensemble des besoins des systèmes en vue de démontrer la viabilité à l'échelle industrielle des centrales à combustibles fossiles à taux d'émission zéro;
  • Initiative européenne pour le réseau électrique – axée sur le développement du système électrique intelligent et la mise en œuvre d'un programme de recherche pour le réseau européen de transport; et
  • Initiative pour la fission nucléaire durable.

Les principes de base de telles initiatives sont les suivants: elles sont dirigées par l’industrie, dynamisent la recherche et l’innovation, accélèrent le déploiement technologique, fournissent des progrès au-delà des activités routinières, définissent et concrétisent des cibles claires quantifiables et contribuent aux objectifs politiques comme l’énergie durable et le changement climatique.

Plus d’informations:

Towards a low carbon future – A European Strategic Energy Technology Plan:
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=CELEX:52007DC0723:EN:NOT български (bg)czech (cs)dansk (da)Deutsch (de)eesti (et)ελληνικά (el)English (en)español (es)Gaeilge (ga)italiano (it)latviešu (lv)lietuvių (lt)magyar (hu)Malti (mt)Nederlands (nl)polski (pl)português (pt)română (ro)slovenčina (sk)slovenščina (sl)suomi (fi)svenska (sv)