• Version imprimable

Le Conseil européen adopte l’ITC sur les piles à combustible et l’hydrogène

06/11/2008

  • Eu
229_fr.html

D’importants financements de l’UE et de l’industrie devraient placer l’Europe en tête de la course au développement et au déploiement de la pile à hydrogène. Il est possible qu’à l’avenir, les voitures n’émettent plus que de l’eau.

 

Les piles à combustible sont des dispositifs de conversion d’énergie très efficaces, qui peuvent trouver des applications dans toute une série de produits, tels que les téléphones portables, les voitures, les avions et les installations fixes de production de chaleur et d’électricité. Divers obstacles techniques ou autres – dont le coût et la longévité des piles à combustible, ainsi que la production durable d’hydrogène et la distribution et le stockage sûrs et efficaces de l’hydrogène – doivent toutefois être levés avant que ces technologies ne puissent devenir largement disponibles dans le commerce.

Le commissaire européen en charge de la recherche, Janez Potocnik, décrit l’initiative technologique conjointe (ITC) sur les piles à combustible et l’hydrogène comme un jalon dans la recherche ciblée au sein de l’UE. Ce partenariat public-privé exécutera les travaux de recherche et de développement (R&D) communautaires, en aidant le marché à intégrer ces technologies. L’ITC a été approuvée par le Parlement européen le 20 mai 2008 et adoptée par le Conseil européen le 30 mai.

Créée par la Commission et une association de sociétés européennes du secteur des piles à combustible et de l’hydrogène, l’ITC a été officiellement lancée lors de la première assemblée générale des parties prenantes en octobre 2008. Elle sera dotée d’un budget d’un milliard d’euros: quelque 470 millions d’euros seront apportés par la Commission européenne au cours des six prochaines années, dans le cadre du septième programme-cadre (PC7), et cette enveloppe sera égalée ou améliorée par le secteur privé.

En travaillant de concert avec l’industrie, l’UE sera à même d’augmenter les ressources disponibles pour la R&D, tout en assurant aussi une meilleure coordination avec les programmes nationaux et régionaux. Cette initiative devrait jouer un rôle significatif dans la mise au point et l’adoption des technologies à faible intensité de carbone dans le cadre du plan stratégique européen pour les technologies énergétiques English(plan SET). L’ITC sur les piles à combustible et l’hydrogène représente en outre un premier exemple probant des nombreuses initiatives industrielles européennes prévues par le plan SET.

L’objectif de l’ITC est d’accélérer le développement des technologies de l’hydrogène et des piles à combustible en Europe et de permettre leur commercialisation entre 2010 et 2020. Fondamentalement, cette initiative représente un partenariat destiné à mettre en Ĺ“uvre un programme d’activités de R&D, complétées par des mesures de démonstration et de soutien axées sur les applications les plus prometteuses. En outre, l’ITC ne coordonnera pas seulement les activités au niveau européen; elle servira aussi d’élément de cohésion pour les activités au niveau des États membres et des programmes régionaux.

L’avantage d’une approche proactive a été confirmé par l’analyse de scénarios effectuée dans le cadre du projet HyWays financé par l’UE, qui a indiqué que l’adoption de l’hydrogène réduirait la consommation de pétrole des transports routiers de 40 % d’ici 2050. En outre, toujours à l’horizon 2050, l’introduction des technologies de l’hydrogène et des piles à combustible permettrait des réductions des émissions de CO2 de 50 % par rapport aux maxima enregistrés. Malgré les avantages évidents liés à ces technologies, la Commission estime que le secteur industriel européen doit encore être incité à consentir les investissements nécessaires.

L’ITC sur les piles à combustible et l’hydrogène est l’aboutissement d’un effort de six années associant toute une palette de parties prenantes du secteur. Le point de départ se situe en octobre 2002, avec la création du groupe à haut niveau pour les technologies de l’hydrogène et des piles à combustible. Ce groupe a défini une vision commune de la contribution que ces technologies pouvaient apporter en termes d’énergie durable. C’est ensuite qu’a été lancée, en juin 2003, la plateforme technologique européenne pour l’hydrogène et les piles à combustible, sous la conduite de l’industrie. Cette plateforme a élaboré les principaux documents stratégiques pour l’Europe et a assisté la Commission dans la préparation de l’ITC.

Pour ce qui est du fonctionnement, l’entité légale, l’ITC pour les piles à combustible et l’hydrogène, sera dirigée par un comité de direction. Les activités quotidiennes relèveront de la responsabilité d’un directeur exécutif, assisté d’un bureau du programme implanté à Bruxelles. En outre, un comité scientifique à haut niveau conseillera le comité de direction, tandis que les États membres suivront de près les activités, par l’intermédiaire d’un groupe de représentants des États. Enfin, l’assemblée générale des parties prenantes se réunira annuellement et sera ouverte à toutes les parties, publiques et privées.

Pour en savoir plus:

Plan stratégique européen pour les technologies énergétiques: http://ec.europa.eu/energy/res/setplan/ English

Projet HyWays pdf - 707 KB [707 KB] Deutsch (de) English (en) español (es) italiano (it)

Projet StorHy: http://www.storhy.net/finalevent/index.php

Plateforme technologique européenne pour l’hydrogène et les piles à combustible: http://www.hfpeurope.org/ English

Dernières dépêches de la DG Recherche:http://ec.europa.eu/research/index.cfm?pg=newsalert&lg=fr&year=2008&na=na-020608

Les fabricants automobiles se penchent sur la technologie des piles à combustible

Les grands fabricants automobiles Daimler et Ford se sont alliés à la société du secteur de la technologie des piles à combustible Ballard Power Systems en 2008 pour former l’Automotive Fuel Cell Cooperation Corporation, qui se consacre au développement des piles à combustible alimentées en hydrogène pour les applications automobiles. Grâce à l’application de produits tels que la pile à combustible Mark 902 de Ballard, ces technologies ont accès à un marché plus vaste.Daimler a déjà 60 véhicules légers Mercedes-Benz Classe A en Allemagne, au Japon, à Singapour et aux États-Unis, et plus de 100 véhicules équipés de piles à combustible dans le monde. La société de transport internationalUPS livre désormais ses colis aux États-Unis dans des camionnettes Mercedes-Benz Sprinter équipées de la technologie de pile à combustible de Ballard.

Pour en savoir plus:

Automotive Fuel Cell Cooperation Corporation: http://www.ballard.com/About_Ballard/Industry_Relations/Strategic_Alliances.htm English