• Version imprimable

Un capteur de pression intégré dans le cylindre permet de rendre plus propres les moteurs diesel

05/11/2008

  • Consommation et production durables,
  • Transport,
  • Utilisation rationnelle des ressources
  • Eu

Le prix EUREKA Lillehammer 2008 a été décerné à une bougie de préchauffage à capteur de pression capable de réduire jusqu’à 90 % les particules de suie et l’oxyde d’azote (NOx) émis par les moteurs diesel.

Grâce aux travaux réalisés dans le cadre du projet EUREKA CYPRESS, les voitures diesel peuvent maintenant satisfaire aux normes européennes et américaines en matière d’émissions sans qu’il ne soit nécessaire de placer des pièges à NOx, qui coûtent excessivement cher. Ce projet s’est vu décerner le prix Lillehammer, qui récompense les projets ayant des bénéfices environnementaux exceptionnels, lors de la conférence ministérielle EUREKA qui s’est tenue à Ljubljana en juin dernier.

Les voitures diesel sont populaires en Europe et dans le reste du monde. Toutefois, les normes de plus en plus strictes en matière d’émissions nécessitent un contrôle de plus en plus efficace du mélange et de l’injection du carburant afin d’optimiser la combustion. Le développement et l’intégration d’un capteur de pression piézo-résistant dans la bougie de préchauffage utilisée pour accélérer le démarrage du moteur diesel permettent désormais de contrôler directement les conditions de combustion dans le cylindre. Le signal électrique ainsi produit peut être transmis à l’électronique de commande du moteur afin d’optimiser les opérations, ce qui se traduit par moins d’émissions et une baisse de la consommation de carburant.

Le nouveau capteur devait être fiable et suffisamment robuste pour supporter les températures élevées – jusqu’à 900 °C – et les vibrations rencontrées dans le cylindre du moteur. «Le capteur de pression étant intégré dans la bougie de préchauffage, aucun changement important ne doit être apporté à la structure du moteur et la fonction de préchauffage n’affecte pas l’opération de mesurage», explique le professeur Arjan Kölling, qui travaille pour le producteur de capteurs Sensata Technologies, aux Pays-Bas, mais qui est également le coordinateur du projet CYPRESS, d’une durée de 27 mois et d’un budget de 2,6 millions d’euros. Par ailleurs, la bougie de préchauffage à capteur de pression a été conçue de façon à pouvoir facilement remplacer la bougie de préchauffage existante.

Ce nouveau capteur de pression pour cylindre est le premier du genre à être suffisamment fiable et économique pour une production en masse. À son siège de Ludwigsburg, BERU, le partenaire allemand de ce projet, a déjà commencé à fabriquer et à commercialiser des bougies de préchauffage dans lesquelles sont intégrées des capteurs Sensata. Les premiers moteurs équipés de ces bougies sont déjà en train d’être exportés aux États-Unis. Les constructeurs automobiles européens se montrent quant à eux vivement intéressés par l’intégration de ces produits innovants dans leurs voitures afin de satisfaire aux futures normes d’émissions EURO 5 et EURO 6.

Pour en savoir plus:

L’initiative EUREKA: http://www.eureka.be English

EUREKA E!3379 CYPRESS, l’histoire d’une réussite: http://www.eureka.be/files/:4841625 English

Sensata Technologies: http://www.sensata.com English

Des règles de plus en plus strictes en matière de gaz d’échappement

Depuis les années 70, l’UE comme les États-Unis mettent en Ĺ“uvre des contrôles stricts sur les gaz d’échappement des moteurs diesel, avec des limites de plus en plus drastiques en ce qui concerne le dioxyde de carbone, les hydrocarbures, l’oxyde d’azote et les particules. Les émissions de NOx seront limitées à 180 mg/km pour la norme EURO 5 et à 80 mg/km pour la norme EURO 6. Aux États-Unis, le durcissement des règlements de l’Agence pour la protection de l’environnement, qui passeront de la norme BIN 8 à la norme BIN 5, réduira les émissions de NOx de 125 mg/km à 44 mg/km. Par conséquent, des stratégies alternatives de combustion sont nécessaires pour améliorer le contrôle du mélange de carburant et de la combustion en circuit fermé.

Pour en savoir plus:

Normes Euro 5 et Euro 6: réduction des émissions polluantes des véhicules légers:
http://europa.eu/legislation_summaries/internal_market/single_market_for_goods/motor_vehicles/interactions_industry_policies/l28186_fr.htm

Programme américain pour les véhicules de niveau 2 et la teneur en soufre du gasoil:
http://www.epa.gov/otaq/regs/ld-hwy/tier-2/index.htm English