• Version imprimable

Encourager les PME à produire de nouveaux biolubrifiants

28/07/2011

  • Europe
636_fr.html

Mis sur pied au titre du sixième programme-cadre de l’UE, le projet IBIOLAB visait à aider les PME du secteur des biolubrifiants à développer de nouveaux produits afin d’accroître leur part de marché et de renforcer leur compétitivité.

Les lubrifiants jouent un rôle essentiel dans l’industrie et les transports. Plus de 95 % du marché des lubrifiants est dominé par des huiles minérales peu onéreuses. Sachant que 30 % des lubrifiants finissent inévitablement dans l’écosystème, on comprend aisément pourquoi les biolubrifiants constituent des substituts intéressants.

Le projet IBIOLAB s’est intéressé à plusieurs problèmes rencontrés au niveau de la recherche et de la commercialisation:

  • la part des biolubrifiants sur le marché de l’UE est relativement marginale (environ 3 %); les contraintes de coût et de performance sont les deux principaux facteurs qui limitent la pénétration de ces biolubrifiants sur le marché;
  • bien qu’en théorie, les huiles végétales présentent un certain nombre de qualités intrinsèques leur permettant de remplacer avantageusement les huiles de pétrole, on manque encore d’expérience pratique de leur utilisation; et
  • le label écologique de l’UE pour les lubrifiants n’a pas suffi à créer les débouchés espérés pour les PME fabriquant des biolubrifiants. Bien que cette initiative ait conduit à l’établissement de critères écologiques et techniques harmonisés, le nombre de biolubrifiants porteurs de ce label est encore très faible.

Afin d’améliorer le taux de pénétration des biolubrifiants sur le marché de l’UE, IBIOLAB s’est concentré sur les priorités suivantes:

  • améliorer les performances des biolubrifiants en développant de nouveaux procédés de production pour les huiles de base;
  • réduire le coût global des biolubrifiants en introduisant de nouvelles méthodes pour le raffinage des matières premières;
  • mener une analyse du cycle de vie afin de comparer les nouveaux procédés et les méthodes traditionnellement utilisées pour produire les bases pétrochimiques;
  • promouvoir l’utilisation des biolubrifiants au moyen de campagnes de communication, ainsi qu’en attribuant le label écologique européen à au moins un biolubrifiant pour chaque application citée dans ce label; et
  • améliorer les connaissances des PME en matière de biolubrifiants.

Le projet rassemblait les différents acteurs du secteur des biolubrifiants – PME, chercheurs et associations – issus de sept pays. Ses résultats ont permis le développement de procédés de raffinage plus légers pour les matières premières et la production de nouvelles huiles de base et de nouveaux additifs.

«De nouvelles bases et de nouveaux additifs ont été élaborés», explique Julie Roiz, chef de projet de l’association ValBiom. «Plusieurs PME ont utilisé ces matières premières pour créer de nouveaux biolubrifiants très prometteurs, dont certains pourraient bien se voir attribuer le label écologique.»

En plus d’examiner les bienfaits environnementaux de ces lubrifiants, IBIOLAB s’est également penché sur leurs avantages économiques. Le coût de la production de biolubrifiants pourrait être réduit de manière significative grâce à l’utilisation de sous-produits issus du raffinage de l’huile végétale. Ainsi, le processus de production des biolubrifiants pourrait directement concurrencer celui des lubrifiants traditionnels.

L’UE s’est fixée pour objectif de veiller à ce que les résultats de la recherche trouvent des applications concrètes sur le marché et, à cet égard, l’équipe d’IBIOLAB entrevoit de fabuleuses perspectives. Afin de faciliter la commercialisation de ces produits, plusieurs partenaires d’IBIOLAB ont présenté une proposition de projet d’éco-innovation dans le cadre du programme pour la compétitivité et l’innovation (CIP). Ce projet permettrait de tester les formules les plus prometteuses développées par IBIOLAB sur des sites de démonstration, de répondre à la forte demande des PME pour de nouveaux biolubrifiants de base et de créer une chaîne d’approvisionnement sophistiquée.

Pour en savoir plus

  • Label écologique européen:
    http://ec.europa.eu/environment/ecolabel/ English

    IBIOLAB:
    http://www.ibiolab.com/ English

    ValBiom:
    http://www.valbiom.be/ English

    Programme pour l’innovation et l’esprit d’entreprise (PIE):
    http://ec.europa.eu/cip/eip/index_fr.htm