• Version imprimable

Des projets d’éco-innovation récompensés

28/07/2011

  • Europe
499_fr.html

45 projets ont été sélectionnés dans le cadre de l’appel 2009 «CIP Eco-innovation». Un financement à hauteur de 32 millions d’euros a été prévu afin que ces projets «verts» puissent évoluer vers des solutions environnementales.

La stratégie «Europe 2020» de l’Union Européenne prévoit des étapes précises et ambitieuses de façon à garantir la durabilité à long terme. Si l’Europe veut booster son économie et créer de nouveaux emplois par le biais d’un développement intelligent, durable et intégré, l’entreprenariat et l’innovation doivent alors être encouragés. Europe 2020 a pur but de stimuler le développement «vert» en soutenant la recherche et l’innovation, et en abordant les problèmes liés aux changements climatiques et à l’énergie. Si elle parvient à faire des progrès dans ces différents domaines, l’Europe pourra alors augmenter le nombre d’emplois et développer une économie plus raisonnée en termes d’utilisation des ressources énergétiques, mais également écologique et compétitive.

La mise en place d’une économie «intelligente» basée sur la connaissance et l’innovation – qui assure la compétitivité de la région – est l’une des priorités de la stratégie «Europe 2020». Grâce à l’éco-innovation, l’Europe a la possibilité de développer une économie forte tout en respectant l’environnement.

Afin d’encourager l’éco-innovation, le plan d’action en faveur des éco-technologies (ETAP) s’est fixé pour objectif de limiter les barrières qui empêchent ces technologies d’entrer sur le marché. En outre, l’ETAP a pour but de promouvoir le recours à des technologies «vertes» éprouvées, en mettant en place des mesures d’incitation, comme des cadres réglementaires, des programmes de volontariat, des possibilités de financement et des moyens d’approvisionnement écologiques.

Afin d’encourager les innovations en matière de solutions environnementales, un cinquième du budget du programme-cadre pour la compétitivité et l’innovation (CIP) a été affecté à la promotion de l’éco-innovation (soit 430 millions d’euros). Sur ces 430 millions d’euros, environ 200 millions seront destinés au financement des projets d’éco-innovation entre 2008 et 2013.

Les 45 projets bénéficiant des 32 millions d’euros dans le cadre de l’initiative 2009 «CIP Eco-innovation» ont été sélectionnés parmi plus de 200 propositions soumises au mois de septembre 2009. En plus de ce financement, les projets retenus devraient mobiliser directement la même somme d’argent provenant d’entreprises privées faisant partie du consortium, soit un investissement total d’environ 64 millions d’euros.

Parmi les 45 projets sélectionnés, 33% concernent le recyclage, 29% concernent des activités «vertes», 29% concernent les denrées alimentaires et les boissons, et les 9% restants concernent les immeubles et autres.

Les projets sélectionnés sont en phase de négociation de contrat, et les premiers projets devraient débuter au printemps 2010.

Soutien aux PME

Les petites et moyennes entreprises (PME) sont un véritable réservoir d’entreprenariat et d’innovation pour l’Europe. C’est la raison pour laquelle l’appel 2009 «CIP Eco-Innovation» a mis l’accent sur les PME. 70% des projets sélectionnés sont gérés par des PME.

Projets retenus dans la catégorie «activités vertes»: La catégorie «Production propre» regroupe une grande variété de domaines, allant du remplacement du chrome dans les tanneries à un processus écologique de découpe des carreaux de céramique.

L’un des projets, HI-REACH, vise à fabriquer des pièces pour motos en réduisant les impacts sur l’environnement en matière d’utilisation des ressources, de génération de déchets et de pollution. Un autre projet, BISCOL, a pour but de développer de nouveaux types de colorants bio pour l’industrie textile.

La catégorie «Activités vertes: nouveaux services et EMAS avancé» comprend une proposition d’introduction de solutions Web pour le commerce des palettes et un projet lié à un système de gestion de la chaîne logistique dans le secteur du tourisme de masse.

Dans cette catégorie, le projet PROSPEC créera deux groupes de EMAS avancés dans le secteur de l’impression au Royaume-Uni et en Grèce ; le projet ECO-STEVEDORING, quant à lui, développera un outil logiciel destiné à rendre le chargement des marchandises le plus écologique possible.

Le projet NATURLISTA, sélectionné parmi la catégorie «Recyclage: nouveaux produits en matériaux recyclés», a pour but de recycler les chaussures et les déchets de l’industrie de la chaussure afin de fabriquer de nouveaux produits de grande consommation. Dans la même catégorie, le projet PROWASTE fera la promotion d’un processus industriel innovant dédié à la fabrication de plastique recyclé écologique et à hautes performances.

La catégorie «Recyclage: nouveaux services» comprend deux projets. Le premier, EUROC2C CARPETCHAINS, est un programme de récupération et de recyclage de moquettes dans 6 pays européens. Le second, WACOIL, a pour but de développer le recyclage de l’huile végétale usagée.

Les projets de la catégorie «Recyclage: nouveaux processus/nouvelles technologies» impliquent un certain nombre d’industries et de questions. Le projet «DIAPERS» illustrera la faisabilité économique d’une unité industrielle de tri et de recyclage de couches usagées. Ce projet écartera la nécessité d’incinérer ou de jeter les couches à la décharge.

Dans la même catégorie, le projet «BIG TYRE RECYCLING» a pour objectif de construire une unité commerciale de recyclage de pneumatiques en fin de vie. Cette unité séparera le caoutchouc et l’acier à l’aide d’une technologie de découpe par jets d’eau à ultra haute pression.

Dans la catégorie «Denrées alimentaires et boissons», le projet OMIWAT aborde les principaux problèmes environnementaux liés à la fabrication de l’huile d’olive, et en particulier au traitement des effluents entrapinant une pollution. Ce système fabriquera un certain nombre de sous-produits de valeur, comme des fertilisants, des polyphénols destinés au secteur des denrées alimentaires et des boissons, du bois d’œuvre et de l’eau recyclée destinée à l’irrigation.

Le projet «MINI AD» a pour but de reproduire un système basé sur la technologie de digestion anaérobique existante afin de traiter des sous-produits d’origine animale. Ce système innovant peut être appliqué à des unités de petite taille et permet de fabriquer des digestats et du biogaz.

Enfin, dans la catégorie «Bâtiment/Construction», le projet BACOM développera un processus de recyclage des déchets solides bio issus des stations d’épuration en matériaux de construction composites.

Dans la même catégorie, le projet SANGUSS développera un procédé de remplissage de parois avec du verre expansé fabriqué à partir de déchets. Les déchets utilisés ne seront pas recyclables, et, par conséquent, le procédé augmentera le rendement des ressources.

50% d’augmentation du nombre de dossiers déposés dans le cadre de l’appel «CIP Eco-Innovation»

Le nombre de propositions déposées en 2009 représente une augmentation de 50% par rapport à l’année dernière. Au total, les 202 propositions de projets – issues de 32 pays – ont représenté 150 millions d’euros de demandes de financement.

La date limite de dépôt des dossiers dans le cadre du prochain appel est fixée au 9 septembre 2010. 35 millions d’euros seront mis à disposition pour le financement. Pour plus de détails, plusieurs journées d’information «Eco-Innovation» seront organisées au cours de l’année 2010 à l’échelle européenne et nationale.

Pour en savoir plus

  • Appel «CIP Eco-innovation» 2009: 45 nouveaux projets pour le développement vert en Europe » :
    http://ec.europa.eu/environment/eco-innovation/projects_en.htm English

    «Présentation des projets à financer»:
    http://ec.europa.eu/environment/eco-innovation/docs/projects/funded_projects_call_2009.pdf pdf English

    «Résultats de l’appel 2009»:
    http://ec.europa.eu/environment/eco-innovation/docs/projects/results_call_2009.pdf pdf English

    «Vous voulez en savoir plus sur le financement des projets Eco-Innovation ? – Journées d’information 2010»:
    http://ec.europa.eu/environment/eco-innovation/events_en.htm English

    «Europe 2020: stratégie européenne de développement intelligent, durable et intégré»:
    http://ec.europa.eu/growthandjobs/pdf/complet_fr.pdf български čeština dansk Deutsch ελληνικά English español eesti suomi magyar italiano lietuvių latviešu Malti Nederlands polski português română slovenčina slovenščina svenska

Informations connexes sur le site d’EcoAP