• Version imprimable

Une chaîne logistique plus verte stimule la production

28/07/2011

333_fr.html

Une récente étude sur les diverses collaborations au sein des chaînes logistiques a révélé que de meilleures pratiques de gestion de l’environnement entraînaient une amélioration de la qualité de production et une réduction des coûts.

Une récente étude consacrée aux chaînes logistiques durables a montré que les efforts déployés pour améliorer la gestion de l’environnement via la collaboration en amont et en aval pourraient entraîner un accroissement des performances du fabricant. Cette étude nord-américaine illustre comment de telles collaborations pourraient profiter aux producteurs et à leurs partenaires.

Les recherches menées dans le cadre de cette étude ont indiqué que les efforts supplémentaires déployés par les fabricants en vue d’améliorer la durabilité environnementale grâce à la collaboration avec les fournisseurs, les distributeurs et les consommateurs généraient des avantages en termes de qualité, de livraison et de flexibilité. Les fabricants et les partenaires de leur chaîne logistique ont collaboré à plusieurs programmes de gestion environnementale comme l’établissement d’objectifs environnementaux communs, la mise en commun d’informations techniques, le partage de la planification environnementale et la conjugaison des efforts visant à réduire la pollution et d’autres incidences environnementales.

Donnant en exemple la collaboration en matière de gestion environnementale dans l’industrie nord-américaine de l’impression, cette étude illustre combien la collaboration avec les associés en amont se traduit par des améliorations des performances liées aux processus. Ces améliorations portent notamment sur des livraisons de premier ordre et une flexibilité accrue dans le chef des fournisseurs. De même, la détermination conjointe des objectifs a permis d’accroître encore la vitesse et la fiabilité des livraisons. En définitive, ce type d’amélioration pourrait signifier des performances financières accrues pour les fabricants.

Pour sa part, la collaboration en aval a entraîné des améliorations de la qualité de production des fabricants, notamment une durabilité supérieure et une meilleure conformité aux caractéristiques des produits. L’implication des parties prenantes situées en aval grâce au développement des capacités de l’organisation permet de tirer un avantage concurrentiel. Enfin, la collaboration avec les clients sur les questions environnementales peut inciter les organisations à évaluer la qualité des produits, à améliorer les performances de leurs produits et à réduire les taux de déchets.

Pour en savoir plus

  • Environmental management and manufacturing performance: The role of collaboration in the supply chain; Stephan Vachon (stephane.vachon@hec.ca) et Robert D. Klassen; International Journal of Production Economics, Volume 111, Issue 2 février 2008: http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6VF8-4NT84NY-7&_user=10&_rdoc=1&_fmt=&_orig=search&_sort=d&view=c&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=54017e31a5083db56bf3692da9e2af01 English