Chemin de navigation

Autres outils

  • Version imprimable
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte

Suivez-nous

Facebook

Réseau Natura 2000

L'UE dispose d'un vaste corpus législatif pour protéger la nature. Celui-ci s’articule autour du réseau Natura 2000, soit 26 000 sites protégés qui représentent un cinquième du territoire de l’UE. Premier réseau de ce type au monde, Natura 2000 offre une protection indispensable aux espèces et aux habitats les plus menacés d'Europe.

Il entraîne également d'énormes retombées économiques, en engendrant une valeur ajoutée estimée entre 200 et 300 milliards d'euros par an, c'est-à-dire 2 à 3 % du produit intérieur brut (PIB) de l'UE.
Les prémices de Natura 2000 remontent à 1979, date de l'adoption par l’UE de la directive «Oiseaux», qui marque le premier acte législatif d'envergure en matière de protection de la nature. Cette directive, qui protège tous les oiseaux sauvages de l’Union, couvre quelque 500 espèces. Les pays de l’UE choisissent et protègent des sites particulièrement importants pour les oiseaux sauvages. Environ 5 300 «zones de protection spéciale» ont ainsi été créées à ce jour.

Un deuxième instrument adopté en 1992, la directive «Habitats», oblige les pays de l’UE à protéger les habitats et les espèces de plantes et d'animaux menacés. Ces sites protégés sont appelés «zones spéciales de conservation». La directive Habitats couvre quelque 1 500 plantes et animaux rares et menacés, et environ 230 types d’habitats, parmi lesquels les prairies de fauche, les landes et les prés-salés.

Les zones protégées au titre de ces deux directives forment le réseau Natura 2000, dont le but est de préserver les types d’habitats et les espèces menacées les plus importants d'Europe.

Le réseau Natura 2000 est aujourd'hui quasiment achevé. Il englobe 26 000 sites , ce qui en fait le plus grand réseau intégré de zones protégées au monde. Natura 2000 couvre 18 % du territoire de l’UE et une part importante des mers qui l'entourent.

Natura 2000 n’est pas seulement un réseau de réserves naturelles protégées. Il vise à instaurer un partenariat entre l’homme et la nature. Son but n’est pas d’exclure les activités économiques, mais de faire en sorte qu’elles soient compatibles avec la sauvegarde d'espèces et d'habitats précieux.

Les principaux objectifs assignés aux sites Natura 2000 sont les suivants:

  • éviter les activités pouvant gravement perturber les espèces ou porter atteinte aux habitats pour lesquels le site a été classé;
  • prendre des mesures, le cas échéant, afin de maintenir et de rétablir ces habitats et espèces et d'améliorer leur préservation.

Cette approche recèle de nombreux avantages: en encourageant la sylviculture, la pêche, l'agriculture et le tourisme durables, le réseau garantit un avenir à long terme aux populations qui vivent dans ces zones et dépendent de ces activités.