Chemin de navigation

Autres outils

  • Version imprimable
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte

Suivez-nous

Facebook

Forêts

Les forêts nous protègent contre les effets du changement climatique en éliminant le CO2 de l'atmosphère et en le stockant dans les arbres, la végétation et les sols.

Plus de 40 % (1,77 million de km²) de la surface de l'UE est recouverte de forêts. À la différence d'autres parties du globe, la couverture forestière dans l'UE augmente de 0,4 % par an. Les habitats forestiers constituent près de 20 % (plus de 14 millions d'hectares) du réseau Natura 2000.

Le changement climatique représente toutefois une menace pour les forêts d'Europe, qui doivent donc être gérées correctement.

Bien que la plupart des législations forestières soient propres à chaque État membre, l'UE participe activement aux négociations internationales sur les forêts du monde entier.

Près de 60 millions de personnes dans le monde dépendent directement des forêts pour leur subsistance, et 1,7 milliard supplémentaire en dépendent indirectement dans le cadre d'activités forestières. En outre, pour beaucoup d'entre nous, la forêt est synonyme de loisirs et d'inspiration artistique ou spirituelle.

La déforestation et la dégradation des forêts dans les pays en développement sont responsables d'environ un sixième des émissions mondiales de CO2.

Chaque année, 13 millions d’hectares de forêts (l'équivalent de la surface de la Grèce) sont détruits dans le monde, essentiellement pour permettre la construction d'exploitations agricoles et minières, ou de nouvelles infrastructures. Une grande partie de cette exploitation forestière est illégale et enfreint les réglementations locales.

Cette situation porte préjudice aux populations locales et menace des espèces de grande valeur. Elle contribue aussi au problème mondial du changement climatique: la conversion des forêts pour d'autres usages peut entraîner d'importantes émissions de gaz à effet de serre dus aux incendies et à la végétation en putréfaction. Les forêts deviennent alors une source de CO2.

L'UE appelle à réduire de moitié la déforestation mondiale d'ici à 2020 et à la stopper tout à fait pour 2030. Elle propose que la communauté internationale s'accorde sur les moyens de récompenser les pays en développement qui prennent des mesures pour mettre fin à la déforestation.
Elle collabore également avec plusieurs pays exportateurs de bois pour améliorer la gouvernance des forêts et garantir que le bois importé de ces pays est récolté légalement. Depuis mars 2013, aucun bois issu d'une récolte illégale ne peut être vendu dans l'UE.