Chemin de navigation

Autres outils

  • Version imprimable
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte

Suivez-nous

Facebook

Propreté de l'eau dans l'UE

Des contrôles stricts limitent la pollution des rivières et des cours d'eau par les produits chimiques et les engrais utilisés dans l'agriculture.

Améliorer la qualité de l'eau est un objectif central de la politique de l'UE. Au fil des années, la pollution a gagné les fleuves, les rivières, les lacs et les eaux côtières d'Europe, et cette dégradation a altéré les écosystèmes aquatiques. L'UE a donc pris des mesures pour que les eaux européennes retrouvent leur état naturel.

La Commission reçoit régulièrement des rapports des États membres sur la qualité de l'eau potable, qu'elle analyse attentivement. L'eau potable est d'excellente qualité dans presque toute l'UE, même si la situation est moins bonne dans les zones rurales.

L'agriculture peut être une source majeure de pollution, car les engrais chimiques et organiques et les pesticides sont régulièrement libérés dans les rivières, les lacs et les cours d'eau. Dans les champs, ces substances stimulent la croissance des végétaux, mais dans l'eau elles peuvent entraîner une prolifération dangereuse d'algues. Celles-ci diminuent le niveau d'oxygène dans l'eau, ce qui asphyxie les poissons et les autres animaux aquatiques. Des contrôles stricts sont donc pratiqués sur les types de substances répandues dans les champs et sur les périodes d'épandage.

Les produits chimiques utilisés pour tuer les plantes et les insectes indésirables peuvent également avoir des effets dévastateurs sur les plantes et les animaux aquatiques. C'est la raison pour laquelle la pulvérisation aérienne de pesticides est interdite et que les cours d'eau sont protégés par des zones tampons.

Certains secteurs industriels rejettent des substances dangereuses pour la santé et l'environnement. Toutefois, grâce à une réglementation stricte et à des techniques plus écologiques, la pollution industrielle de l'eau a aujourd'hui diminué.

On traite la plupart des eaux usées pour en retirer les matières organiques, les désinfecter et en éliminer les substances nutritives. Néanmoins, de nombreuses régions d'Europe doivent encore améliorer la collecte et le traitement des eaux usées.

Les humains peuvent eux aussi être une source directe de pollution. Par exemple, nous consommons des produits pharmaceutiques qui, s'ils ne sont pas éliminés correctement, peuvent contaminer les sols, les rivières et les lacs, ce qui a des effets nocifs sur les plantes et les animaux.

En revanche, les eaux de baignade sont aujourd'hui globalement propres, et le pourcentage de sites de baignade en eau douce classés dans la catégorie supérieure a presque doublé entre 1990 et 2009.