Chemin de navigation

Tourisme

Via Francigena

En 990 apr. J.-C., durant son voyage de retour de Rome vers son siège épiscopal, l’archevêque Sigéric consigna les 79 submansiones de Roma usque ad mare (de Rome à Canterbury)…

En 990 apr. J.-C., durant son voyage de retour de Rome vers son siège épiscopal, l’archevêque Sigéric consigna les 79 submansiones de Roma usque ad mare (de Rome à Canterbury). Un chemin qui, dans la géographie moderne, traverse sept régions italiennes (le Latium, la Toscane, l’Émilie-Romagne, la Ligurie, la Lombardie, le Piémont et la Vallée d’Aoste) et, au-delà des Alpes, les cantons suisses du Valais et de Vaud et, en France, la Franche-Comté, la Champagne-Ardenne, la Picardie et le Nord-Pas-de-Calais, pour ensuite traverser la Manche et rejoindre Canterbury dans le comté du Kent. Une «voie de cultures», comme l’a défini Jacques Le Goff, reconnue «itinéraire culturel» (1994), puis «grand itinéraire culturel» (2004) par le Conseil de l’Europe. L’Association Européenne des Vie Francigene (AEVF) a renforcé un modèle efficace de gouvernance, qui lui a valu l’habilitation de réseau porteur (2007). Cette prestigieuse reconnaissance élève l’AEVF au rang de modèle européen de référence pour le développement et la sauvegarde de la route francigène.

Itinéraires touristiques thématiques européens

Site web

http://www.viafrancigena.eu

Partager: FacebookGoogle+LinkedInEnvoyer cette page à quelqu'un

Choisir la taille de caractères normaleAugmenter la taille des caractères de 200 %Imprimer cette page