Chemin de navigation

Glossaire

Autoclonage

Suppression de séquences d'acide nucléique dans une cellule d'un organisme, suivie ou non de la réinsertion de tout ou partie de cet acide nucléique (ou d'un équivalent synthétique), avec ou sans étapes mécaniques ou enzymatiques préalables, dans des cellules de la même espèce ou dans des cellules d'espèces étroitement liées du point de vue phytogénétique, qui peuvent échanger du matériel génétique par le biais de processus physiologiques naturels, si le micro-organisme qui en résulte ne risque pas de causer des maladies pouvant affecter l'homme, les animaux ou les végétaux. L'autoclonage peut comporter l'utilisation de vecteurs recombinants dont on sait depuis longtemps que leur utilisation dans les mircro-organismes en question est sans danger. (Directive 98/81/CE, Annexe II, Partie A български čeština dansk Deutsch eesti keel ελληνικά English español Gaeilge Hrvatska italiano latviešu valoda lietuvių kalba magyar Malti Nederlands polski português română slovenčina slovenščina suomi svenska ).

BPL

Bonnes pratiques de laboratoire

CCR (JRC)

Centre commun de recherche (Joint Research Centre)

Cellule somatique

Cellules autres que spermatozoïdes ou ovules, qui ne sont pas naturellement impliquées dans la conception d'enfants.

CEPRB

Centre d'échange pour la prévention des risques biotechnologiques

CSMD

Conseiller à la sécurité pour les marchandises dangereuses

EFSA

Autorité européenne de sécurité des aliments (European Food Safety Authority)

EMEA

Agence européenne des médicaments

Fusion cellulaire

Formation d'une cellule hybride, produite par la fusion de deux cellules différentes

GM

Génétiquement modifié

Greffe autologue

Tissus prélevés, puis transplantés sur la même personne

(Directive 2004/23/CE, préambule, paragraphe 8 pdf български čeština dansk Deutsch eesti keel ελληνικά English español Gaeilge Hrvatska italiano latviešu valoda lietuvių kalba magyar Malti Nederlands polski português română slovenčina slovenščina suomi svenska [242 KB] )

HMPC

Comité des médicaments à base de plantes (Committee on Herbal Medicinal Products)

LCR

Laboratoire communautaire de référence

MGM

Micro-organisme génétiquement modifié

OCVV

Office communautaire des variétés végétales

OEB

Office européen des brevets

OGM

Organisme génétiquement modifié

PCT

Traité de coopération en matière de brevets (Patent Cooperation Treaty)

R&D

Recherche et développement

Séquence nucléotidique

Ordre d'occurrence des résidus chimiques, appelés nucléotides ou bases, dans l'ADN ou l'ARN.

Thérapie cellulaire

Utilisation chez l'homme de cellules vivantes somatiques autologues (émanant du patient lui-même), allogéniques (provenant d'un autre être humain) ou xénogéniques (provenant d'animaux), dont les caractéristiques biologiques ont été sensiblement modifiées sous l'effet de leur manipulation pour obtenir un effet thérapeutique, diagnostique ou préventif s'exerçant par des moyens métaboliques, pharmacologiques et immunologiques (Directive 2003/63/CE, Annexe, Point 2 български čeština dansk Deutsch eesti keel ελληνικά English español Gaeilge Hrvatska italiano latviešu valoda lietuvių kalba magyar Malti Nederlands polski português română slovenčina slovenščina suomi svenska ).

Thérapie cellulaire somatique

Utilisation chez l'homme de cellules vivantes somatiques autologues (émanant du patient lui-même), allogéniques (provenant d'un autre être humain) ou xénogéniques (provenant d'animaux), dont les caractéristiques biologiques ont été sensiblement modifiées sous l'effet de leur manipulation pour obtenir un effet thérapeutique, diagnostique ou préventif s'exerçant par des moyens métaboliques, pharmacologiques et immunologiques (Directive 2003/63/CE, Annexe, Point 2 български čeština dansk Deutsch eesti keel ελληνικά English español Gaeilge Hrvatska italiano latviešu valoda lietuvių kalba magyar Malti Nederlands polski português română slovenčina slovenščina suomi svenska ).

Thérapie génique

Utilise des préparations purifiées d'un gène ou d'une fraction de gène pour soigner une maladie. Cela peut être fait soit en corrigeant le fonctionnement d'une cellule dans laquelle un gène isolé ne fonctionne pas correctement depuis la naissance, soit parfois en tuant une cellule incontrôlable. (Gene Therapy: the great debate, 2e édition, 1996 [29 KB] Deutsch).

L'Annexe I de la directive 2001/83/CE définit les produits de thérapie génique comme "tout produit obtenu par un ensemble de procédés de fabrication visant au transfert, in vivo ou ex vivo, d'un gène prophylactique, diagnostique ou thérapeutique (à savoir un morceau d'acide nucléique), vers des cellules humaines/animales et son expression consécutive in vivo".

La thérapie génique pourrait être redéfinie par de nouvelles législations. Des approches liées, telles que la technologie de l'ARN interférence (ARNi), sont en train d'émerger et pourraient être utilisées à des fins thérapeutiques dans l'avenir.

UPOV

Union internationale pour la protection des obtentions végétales

Partager: FacebookGoogle+LinkedInEnvoyer cette page à quelqu'un

Choisir la taille de caractères normaleAugmenter la taille des caractères de 200 %Imprimer cette page