Chemin de navigation

Accès au financement

Plus de capital-risque

Chaîne de mains formant un cercle

Le capital-investissement correspond aux fonds mis à la disposition d'une entreprise durant sa première phase de croissance (démarrage et développement). Il couvre trois types de financement: l'investissement informel par les business angels , le capital-risque et les marchés boursiers spécialisés dans les PME et les entreprises à forte croissance.

Les petites entreprises innovantes et axées sur la croissance ont besoin de réunir des capitaux (financements en fonds propres) provenant de sources extérieures, parce qu'elles n'ont pas de ressources propres ou ne peuvent obtenir de prêts.

Toutefois, de nombreux investisseurs sont réticents à investir dans de jeunes entreprises et des sociétés innovantes à cause des risques élevés et des coûts de transaction, ou parce qu'ils estiment que les retours escomptés de leur investissement ne compenseront pas les risques.

Il est essentiel que l'Europe améliore chaque étape du processus de financement en fonds propres afin de promouvoir la croissance et l'innovation. Ceci doit se faire de trois façons: premièrement par un transfert de technologie amélioré (utiliser des idées d'universités et d'organismes de recherche sur le marché). Deuxièmement par une augmentation des investissements dans les entreprises, tous deux lors des phases de démarrage et d'expansion. Troisièmement par la création de voies de sortie pour les investisseurs.

La Commission travaille en étroite collaboration avec les États membres pour améliorer l'efficacité des marchés de financement en fonds propres, de façon à ce que des projets solides puissent trouver des investisseurs appropriés. Des marchés financiers européens intégrés, ouverts et plus compétitifs sont essentiels pour une croissance et une compétitivité à long terme de nos entreprises et de notre économie.

Dans ce contexte, la Direction générale des entreprises et de l'industrie de la Commission européenne, a convoqué le groupe d'experts sur l'appariement transfrontalier entre les entreprises innovantes et les investisseurs appropriés. Le groupe, qui travaillait sous la présidence de M. Anthony Clarke, avait pour objectif d'identifier les tendances actuelles et les meilleurs pratiques dans le domaine de l'appariement des entreprises innovantes avec les investisseurs appropriés en fonction de la coopération transfrontalier et de formuler des recommandations politiques spécifiques. Les conclusions de ses travaux peuvent être trouvées dans le rapport publié en Novembre 2012.

pdf - 392 KB [392 KB] English (en)

 

  • Rapport du Président du groupe d'experts sur l'appariement transfrontalier des entreprises innovantes avec les investisseurs appropriés pdf - 392 KB [392 KB] English (en)

Davantage d'investissements de la part des business angels et une plus grande propension à investir («investment readiness»)

Les business angels sont des particuliers fortunés expérimentés en affaires qui investissent leurs propres fonds dans des entreprises qu'ils trouvent intéressantes et prometteuses.

Ils entrent particulièrement en jeu lors de la première phase du développement d'une entreprise. Les business angels apportent un capital d'amorçage pour étudier, évaluer et développer un concept initial. Ils financent également la phase de démarrage qui comprend le développement des produits et leur commercialisation initiale.

Pour que les entrepreneurs puissent convaincre les business angels et autres investisseurs de la valeur de leurs idées, ils doivent être en mesure de répondre aux principales préoccupations des investisseurs et de présenter un plan d'entreprise complet. En d'autres termes, il est important de faciliter la «propension à investir».

La Commission vise à encourager les États membres à intégrer les bonnes pratiques en stimulant les investissements des business angels, en particulier transfrontaliers, et en coopérant avec des fonds de capital-risque. La Commission diffuse également de bonnes pratiques lors de formations sur la propension à investir.

  • Plus d'informations sur les initiatives politiques de la Commission sur les business angels et la propension à investir English (en) .

Plus de financement aux étapes cruciales: la phase d'amorçage

Durant leur phase initiale, les entreprises ont besoin de fonds pour étudier, évaluer et développer un concept (phase d'amorçage) ou pour le développement des produits et leur commercialisation initiale (phase de démarrage). Durant cette étape, les entreprises sont peut-être en cours de création ou existent déjà mais ont besoin de commercialiser leurs produits ou services. C'est pourquoi, il leur est souvent difficile d'accéder à des financements. L'UE se concentre sur un moyen de combler cette lacune du marché.

Capital-risque transfrontalier

Les entreprises cherchent en général à réunir du capital-risque pour pouvoir s'étendre, pénétrer de nouveaux marchés et se développer plus rapidement. Bien que le capital-risque ne concerne qu'un petit nombre d'entreprises, il est essentiel pour la croissance des entreprises innovantes.

Les fonds de capital-risque réunissent des financements d'autres investisseurs institutionnels et investissent en général d'importants montants dans des sociétés à fort potentiel de croissance, axées sur l'expansion (à cette étape, une entreprise a survécu assez longtemps pour offrir des perspectives intéressantes aux fonds de capital-risque).

La Commission a mis en place un vaste partenariat avec les États membres pour la reconnaissance mutuelle des cadres réglementaires nationaux en ce qui concerne le capital-risque. L'objectif est d'évoluer vers un marché paneuropéen du capital-risque.

De meilleures bourses de croissance

Dès le moment où ils investissent, les investisseurs réfléchissent à une stratégie de sortie, à savoir le moment auquel ils pourront transférer leurs investissements vers d'autres entreprises, libérant des fonds qui seront recyclés dans un autre capital-investissement. Dans ce contexte, les bourses de croissance constituent une voie de sortie importante. En effet, ces bourses offrent des possibilités de cotation assortie d'exigences simplifiées pour les entreprises qui ne peuvent ou ne veulent pas être cotées sur les marchés principaux. La cotation leur donne accès à une base de financement potentiellement plus grande.

Malheureusement, le marché européen est relativement peu efficace dans ce domaine. Un accès simplifié aux bourses de croissance européennes est nécessaire: les entreprises pourraient dès lors facilement demander à être cotées et les investisseurs qualifiés en Europe pourraient avoir accès aux actions. Cette simplification concernant l'accès au financement via les bourses de croissance offrirait de réelles possibilités aux entreprises qui souhaitent élargir leur capital à des conditions concurrentielles. Une introduction en bourse offre une voie de sortie naturelle aux investisseurs en capital-risque et facilite l'évaluation de l'entreprise dans la perspective d'une vente à d'autres sociétés.

Le fait est que, sans un marché liquide de sortie des investissements de capital-risque et sans une masse critique de services de conseil correspondants, les fonds de capital-risque connaîtront toujours des difficultés. Leur faiblesse bride la croissance des PME dont le rôle est pourtant essentiel. La Commission vise ainsi à faciliter les opérations boursières transfrontalières, supprimer les obstacles qui empêchent la concurrence entre les systèmes de compensation et de règlement et appliquer des règles communes aux échanges.

Comment obtenir un financement en fonds propres?

Le programme-cadre pour la compétitivité et l'innovation (CIP) dispose d'une série d'instruments financiers destinés à soutenir le financement en fonds propres. Ces instruments sont utilisés par des institutions financières dans les États membres, principalement des fonds de capital-risque. Les institutions financières qui souhaitent participer au programme doivent prendre contact avec le Fonds européen d'investissement (FEI), qui est responsable de la gestion des instruments, ou visiter le site web du Fonds consacré au capital-risque dans le cadre du CIP English.

Un aperçu des activités du CIP pour les PME est consultable sur la page du site web du FEI consacrée au capital-risque English, ainsi qu'une liste des opérations effectuées jusqu'en mai 2008 English. Les opérations récentes dans le cadre du CIP sont mises à jour pour chaque pays sur le site web access2finance dans la section «capital-risque».

Partager: FacebookGoogle+LinkedInEnvoyer cette page à quelqu'un

Choisir la taille de caractères normaleAugmenter la taille des caractères de 200 %Imprimer cette page