Chemin de navigation

Accès au financement

Tables rondes entre les banques et les PME

Hommes d'affaires autour d'une table

Les tables rondes sont une initiative de la Commission européenne destinée à résoudre une partie des difficultés financières des PME en facilitant leurs relations avec les banques.

Cinq tables rondes ont été organisées depuis 1993, la dernière ayant eu lieu en 2009. L'éventail des participants s'est élargi avec chaque nouvelle table ronde.

Table ronde "ad-hoc" sur l'accès au financement (21 janvier 2009)

Améliorer l'accès des PME au financement pendant la crise financière

Dans le contexte de l'actuelle crise économique et financière, la Commission européenne a organisé une table ronde destinée à examiner les moyens d'améliorer l'accès des PME au financement et de leur permettre ainsi de poursuivre leurs activités, au profit de la croissance et de l'emploi.

Au vu des répercussions de plus en plus importantes de la crise économique sur les PME, des représentants d'entreprises et de banques, ainsi que de la Banque européenne d'investissement ont souligné le besoin de faire preuve d'une très grande vigilance et d'assurer un suivi permanent de la situation. Si les données présentées lors de la réunion montrent que l'accès au financement diffère considérablement d'un État membre à l'autre et d'un secteur économique à l'autre, la situation des PME semble moins dramatique que prévu. Les participants ont conclu que tout en respectant les principes d'une gestion saine des risques, les banques devaient jouer pleinement leur rôle en garantissant le financement de l'activité économique, tandis que les PME ne devaient pas réduire leurs dépenses en matière d'innovation et de ressources humaines.

En savoir plus:

Déclaration de Günter Verheugen, Vice-président de la Commission européenne English

Midday express (20.01.2009) English

Cinquième table ronde (2006-07)

Cette table ronde était consacrée à la transparence et au dialogue, au financement mezzanine et à la titrisation des prêts aux PME. Elle a réuni des organisations de PME, des associations de banques, des comptables et des sociétés de cautionnement mutuel.

L'objectif était de permettre aux différentes parties de mieux se comprendre et d'étudier des formes novatrices de financement en faveur des petites entreprises. Les participants ont recommandé aux parties concernées (y compris les États membres de l'UE et la Commission européenne) de prendre certaines mesures, qui figurent dans les rapports finaux English.

  1. Transparence et dialogue

La directive européenne sur l'adéquation des fonds propres de 2006 a accru le recours aux procédures de classement et aux systèmes d'évaluation de la solvabilité au sein des banques. Pour obtenir de bonnes évaluations, les petites entreprises doivent connaître les facteurs que les banques prennent en considération. Si elles fournissent des informations adéquates à leurs banques, elles peuvent obtenir de meilleures conditions de crédit. Il est donc essentiel que les deux parties fassent preuve d'une plus grande transparence et nouent un dialogue constructif. Voir également le rapport sur la transparence et le dialogue English.

  1. Financement mezzanine

Les instruments mezzanine, qui combinent les caractéristiques des capitaux empruntés et des fonds propres, peuvent contribuer à financer le démarrage et le développement des petites entreprises, y compris l'innovation et les transmissions d'entreprises. Bien qu'ils puissent constituer un complément de financement important pour les PME et que leur utilisation se soit récemment répandue, ils demeurent peu utilisés par rapport au financement normal sous forme de prêts. Voir également le rapport sur le financement mezzanine English.

  1. Titrisation des prêts aux PME

La titrisation des prêts aux PME permet aux banques de développer leurs relations avec un client, indépendamment de toute contrainte liée au bilan de l'institution financière. En dépit de l'actuel ralentissement, il est possible de libérer des fonds des bilans des banques pour octroyer des prêts aux PME à moyen terme. Les participants à la table ronde ont recensé différents domaines d'action en vue de développer les prêts aux PME grâce à un recours accru des banques à la titrisation. Voir également le rapport sur la titrisation des prêts aux PME English.

Quatrième table ronde (2000-03)

Les participants à cette table ronde se sont attachés à recenser les obstacles que rencontrent les PME des 12 pays candidats à l'adhésion à l'UE lorsqu'elles tentent d'obtenir un financement et à diffuser certaines des bonnes pratiques définies lors de la troisième table ronde.

Troisième table ronde (1998-2000)

Cette table ronde a réuni un large éventail de participants: représentants de PME, fédérations bancaires, organismes publics offrant des financements aux petites entreprises, secteur du capital-risque, sociétés de cautionnement mutuel et agences de développement régional.

Axant leurs discussions sur les problèmes de financement rencontrés par les entreprises en phase de démarrage et les jeunes pousses, les participants ont mis en lumière les perspectives différentes des banques et des PME et les problèmes qui résultent de ces différences. Ils ont également examiné les problèmes associés au financement des transmissions d'entreprises et au financement transnational.

Ils ont abordé plus en détail les thèmes suivants:

  • évaluation et classement des risques;
  • services complémentaires de soutien aux petites entreprises;
  • produits et services spécifiques destinés à différents types d'entreprises, à divers stades de leur cycle de vie.

Le rapport final English  confronte les meilleures pratiques avec les problèmes recensés et propose actions et recommandations aux institutions européennes.

Voir également le document de travail des services de la Commission intitulé «Code de bonne conduite entre établissements de crédit et PME» (2004).

Deuxième table ronde (1995-97)

La participation a été étendue à un plus grand nombre d'entreprises et d'établissements financiers (banques commerciales, banques coopératives et caisses d'épargne), d'origines géographiques plus diverses.

Les participants se sont penchés sur les initiatives prises par les banques pour améliorer l'accès des PME au financement. Voir également le rapport final (1997) English.

Première table ronde (1993)

Réunissant de hauts représentants d'établissements financiers et d'organisations de PME, elle avait pour mission d'étudier les problèmes financiers propres aux PME et de proposer des solutions mutuellement acceptables.

Partager: FacebookGoogle+LinkedInEnvoyer cette page à quelqu'un

Choisir la taille de caractères normaleAugmenter la taille des caractères de 200 %Imprimer cette page