Chemin de navigation

Accès au financement

Microcrédit

Tickets de caisse, paire de lunettes, calculatrice et récépissés

Augmenter l'offre de microcrédit (prêts pour un maximum de 25 000 euros) est important pour favoriser le développement de nouvelles entreprises, stimuler la croissance économique (conformément à la stratégie de l'UE en matière de croissance et d'emploi) et ouvrir des portes à des personnes qui, autrement, n'auraient pas de telles possibilités (politique de l'UE en matière d'intégration sociale).

Le terme «microcrédit» est plus communément utilisé en relation avec les pays en développement, où les montants concernés sont beaucoup plus faibles et centrés sur l'éradication de la pauvreté.

Les entrepreneurs éprouvent souvent des difficultés à emprunter de faibles montants. Leurs banques considèrent en effet que le microcrédit présentent des risques élevés, une faible rentabilité et des coûts élevés par rapport aux montants prêtés. De nombreux États membres sont dotés d'institutions financières spécialisées dans la microfinance dont le rôle est de surmonter ces difficultés.

Initiatives de la Commission

La Commission souhaite aider les régions et les États membres de l'UE à améliorer l'offre de microcrédit par la mise en place des politiques publiques adéquates et la diffusion de bonnes pratiques. Pour la période 2007-2013, l'accent sera mis sur le soutien aux régions européennes.

  • Acquérir de l'importance grâce au microcrédit: les banques peuvent-elles y arriver? (2010) pdf - 859 KB [859 KB] English (en) : Rapport des deux ateliers organisés par la DG Entreprises et Industrie en Novembre 2008 et Mars 2009 concernant le rôle des banques pour le microcrédit en Europe.
  • L'initiative européenne pour un développement du microcrédit en faveur de la croissance et de l'emploi (2007) [377 KB] vise à améliorer l'accès aux microprêts pour les petites entreprises et les personnes en situation d'exclusion sociale désireuses de trouver un travail indépendant. Elle comporte quatre volets:
    • amélioration de l'environnement juridique et institutionnel des entreprises dans les États membres, notamment par l’assouplissement du plafonnement des taux d'intérêt, l’accès aux bases de données sur les emprunteurs, l’instauration de mesures d'incitation fiscale, l’adaptation de la réglementation et du contrôle prudentiel des banques et l’application des règles du marché unique;
    • création d’un climat encourageant l'esprit d'entreprise par l’amélioration du cadre institutionnel pour les travailleurs indépendants et les très petites entreprises, la promotion du travail indépendant et l’offre de services supplémentaires d'aide au développement des entreprises;
    • diffusion des bonnes pratiques concernant la formation, l'expertise technique et la coordination, promotion de la création d'un label et d'un code de conduite pour les institutions de microfinancement;
    • apport de capital financier supplémentaire aux établissements offrant des microcrédits, en privilégiant les nouvelles institutions non bancaires.
  • La réglementation sur le microcrédit (2007) English qui offre un récapitulatif des règles européennes et nationales et comprend des recommandations sur des améliorations possibles.
  • La conférence européenne sur le microcrédit (2004), organisée conjointement par le réseau européen de la microfinance (REM), le centre de microfinance pour l'Europe centrale et orientale et la CEI (MFC) et le réseau européen des établissements financiers soutenant les PME (NEFI), à Bruxelles, en septembre 2004. L'objectif poursuivi était de diffuser les bonnes pratiques en prévoyant un accès au microfinancement pour les petites entreprises et de proposer également un plan d'action pour le futur.
  • Le microcrédit pour la petite entreprise européenne (2004). Ce document de travail des services de la Commission propose une étude sur l'accès au microcrédit en Europe.
  • Le microcrédit pour la petite entreprises et sa création: combler une lacune du marché (2003). Ce rapport de la Commission propose une synthèse de la situation en Europe (fournisseurs de microcrédits, obstacles et meilleures pratiques), réalisée par des experts financiers nationaux.

Programmes européens

Le FEI, via le mécanisme de garantie pour les PME qui comprend un guichet spécifique pour les microcrédits, procure aux organismes de microcrédit des garanties d'emprunt pour des prêts d'un montant maximal de 25 000 euros en faveur de microentreprises (entreprises comptant jusqu'à neuf salariés).

De plus amples informations concernant les intermédiaires financiers pouvant offrir des prêts dans le cadre du guichet «garantie» sont disponibles sur le site web www.access2finance.eu.

  • Fonds structurels: l'initiative JEREMIE English couvre les garanties concernant des microcrédits relatifs à des initiatives régionales. L’initiative JASMINEEnglish a été adoptée en matière d’aide au microcrédit, pour développer l’emploi et renforcer l’inclusion sociale.
  • Programme PROGRESS (2007-2013): l´Instrument européen de microfinancement Progress (IEMP) fournis du microcrédit et des garanties aux petites entreprises et aux personnes qui ont perdu leur emploi et souhaitent créer ou développer leur propre petite entreprise.

Réseaux

 

Un exemple de réussite

 

L'école de danse de Nuria: un rêve devenu réalité grâce à un microcrédit

Grâce à un microcrédit, Nuria Ventura a pu concrétiser son rêve: ouvrir sa propre école de danse à Barcelone. «Sans ce microcrédit, je n'aurais pas pu ouvrir l'école. Celle-ci m'assure une stabilité; c'est mon avenir.»

Nuria Ventura est chorégraphe, directrice artistique, danseuse de flamenco et de danse contemporaine, ainsi que directrice et professeur d'une école de danse. Son projet d'ouvrir sa propre école de danse a pu voir le jour en 2007 grâce à un microcrédit d'une valeur de 25 000 euros financé par l'UE qui lui a permis de louer les locaux et de les rénover pour les activités de l'école.

Initialement, l'école ne comptait que 20 élèves, mais le nombre d'inscriptions est passé à 60 en moins de deux ans. «Je voudrais que l'école devienne l'une des principales écoles de danse de la région et soit associée aux meilleurs professionnels du secteur. Je souhaiterais également voir le nombre d'élèves augmenter.» Par ailleurs, l'école de Nuria crée de l'emploi: elle comprend aujourd'hui 10 employés à temps partiel.

«Obtenir le microcrédit était un jeu d'enfant: j'ai présenté mon projet, ainsi que mon CV, et ils ont considéré qu'il était viable. J'avais également une idée d'entreprise bien précise, avec une formation professionnelle adéquate. C'est pour cela que j'ai été choisie.»

Le programme-cadre pour l'innovation et la compétitivité (PIC) pour la période 2007-2013 offre la possibilité d'obtenir des garanties de microfinancement grâce à des instruments financiers gérés par le Fonds européen d'investissement (FEI). Le FEI, via le mécanisme de garantie pour les PMEEnglish, qui comprend un guichet spécifique pour les microcrédits, procure aux organismes de microcrédit des garanties d'emprunt pour des prêts d'un montant maximal de 25 000 euros en faveur de microentreprises (entreprises comptant jusqu'à neuf salariés).

Les microcrédits garantis par l'EU donnent la possibilité à de nombreux entrepreneurs d'Europe de lancer ou de développer une petite entreprise. MicroBank, la banque sociale de la caisse d'épargne espagnole La Caixa, accorde des microcrédits garantis par les programmes de l'UE à des personnes qui ne peuvent pas obtenir de prêt dans les autres banques. Cela permet aux moins favorisés de se développer, ainsi que de créer de l'emploi et d'augmenter la production.

Partager: FacebookGoogle+LinkedInEnvoyer cette page à quelqu'un

Choisir la taille de caractères normaleAugmenter la taille des caractères de 200 %Imprimer cette page