European Commission - Enterprise and Industry

For a better experience, please enable Javascript!

Galileo: la Commission de­mande à Arianespace et à l'ESA tous les détails sur les problèmes rencontrés Publié le: 25/08/2014, Dernière mise à jour: 01/09/2014

News in RSS

Le commissaire a déclaré à ce propos: «Il est extrêmement regrettable que le lancement des deux satellites Galileo se soit mal passé. La Commission européenne mènera de concert avec l'ESA une enquête pour comprendre les causes de l'incident et déterminer dans quelle mesure les deux satellites peuvent être utilisés pour le programme Galileo. Je reste convaincu de l'importance stratégique de Galileo et suis persuadé que le déploiement de la constellation de satellites se poursuivra comme prévu.»

Les deux satellites Galileo 5 et 6 n'ayant pu être placés, le vendredi 22 août, sur l'orbite visée, la Commission européenne a demandé à Arianespace et à l'Agence spatiale européenne (ESA) de lui fournir toutes les données sur l'incident, ainsi qu'un calendrier et un plan d'action permettant de résoudre le problème.

Selon les premières informations d'Arianespace, les satellites n'ont pu être injectés sur l'orbite prévue à cause d'une anomalie au niveau de l'étage supérieur du lanceur.

La Commission fait partie de la commission d'enquête créée pour déterminer les causes du problème, dont les conclusions préliminaires devraient être présentées durant la première quinzaine de septembre. Cette commission d'enquête établira les mesures correctrices nécessaires au sein d'Arianespace pour que de tels incidents ne se reproduisent pas au cours des futurs lancements.

L'ESA a informé la Commission que les satellites étaient bien sous le contrôle de son Centre de Darmstadt (Allemagne), même s'ils ne se trouvaient pas sur la position orbitale prévue. La Commission européenne travaille en étroite coopération avec l'Agence spatiale européenne pour optimiser les possibilités d'utilisation des deux satellites au sein de la constellation Galileo.

La Commission a institué un groupe de travail interne chargé du suivi de la situation, qui collabore étroitement avec l'ESA et Arianespace. Celles-ci ont été invitées à Bruxelles, durant la première semaine de septembre, pour y présenter les premiers résultats de leur enquête à M. Ferdinando Nelli Feroci, commissaire européen à l'industrie et l'entrepreneuriat.

Communiqué de presse

Le commissaire a déclaré à ce propos: «Il est extrêmement regrettable que le lancement des deux satellites Galileo se soit mal passé. La Commission européenne mènera de concert avec l'ESA une enquête pour comprendre les causes de l'incident et déterminer dans quelle mesure les deux satellites peuvent être utilisés pour le programme Galileo. Je reste convaincu de l'importance stratégique de Galileo et suis persuadé que le déploiement de la constellation de satellites se poursuivra comme prévu.»