European Commission - Enterprise and Industry

For a better experience, please enable Javascript!

De nouveaux lanceurs pour renforcer l’indépendance du programme de navigation par satellite de l’UE Publié le: 21/08/2014

News in RSS

M. Ferdinando Nelli Feroci, commissaire européen à l’industrie et à l’entrepreneuriat, a commenté: «Ce contrat est synonyme d’alliance entre des lanceurs et des satellites conçus et construits en Europe. Il s’agit d’une étape importante vers l’indépendance du secteur spatial de l’Union européenne.»

Grâce au contrat d’un montant de 500 millions d’euros avec Arianespace, Galileo, le programme européen de navigation par satellite, fait un grand pas vers la mise à disposition de services opérationnels.

Le contrat de fourniture de trois lanceurs Ariane-5 permettra à l’UE de limiter le recours à des parties externes pour la mise en orbite de ses satellites Galileo – une nouvelle étape pour s’assurer un accès indépendant à l’espace, ce qui est l’objectif de l’UE. Tous ces lanceurs sont fabriqués dans l’Union et c’est donc une réussite pour l’industrie européenne. Le lanceur Ariane-5, qui sera utilisé pour la première fois en 2015, pourra mettre en orbite quatre satellites à la fois, soit le double de la capacité des lanceurs actuels. Le nombre de lancements nécessaires pour placer en orbite la série complète des satellites destinés aux opérations commerciales en sera par conséquent réduit.

Contexte

Galileo est le programme de l’Union européenne pour le développement d’un système mondial de navigation par satellite sous contrôle civil européen. Les signaux transmis permettront aux utilisateurs de connaître leur position exacte dans le temps et l’espace, d’une manière plus précise et plus fiable qu’avec les systèmes similaires actuels. Tout en étant autonome, le système sera compatible avec ceux-ci et sera par ailleurs interopérable avec eux pour certains de ses services. L’objectif de la Commission est que la constellation complète des 30 satellites Galileo soit opérationnelle d’ici 2020.

Communiqué de presse

M. Ferdinando Nelli Feroci, commissaire européen à l’industrie et à l’entrepreneuriat, a commenté: «Ce contrat est synonyme d’alliance entre des lanceurs et des satellites conçus et construits en Europe. Il s’agit d’une étape importante vers l’indépendance du secteur spatial de l’Union européenne.»