European Commission - Enterprise and Industry

For a better experience, please enable Javascript!

Économies d'énergie et ré­duction des émissions grâce aux nouveaux critères de ren­dement des transfos Publié le: 14/05/2014, Dernière mise à jour: 22/05/2014

News in RSS

Michel Barnier, commissaire chargé de l’industrie et de l’entrepreneuriat faisant fonction, a observé à ce sujet: «La décision que nous prenons aujourd'hui constitue un bon exemple de la façon dont nous pouvons mettre en œuvre des politiques conciliant avec succès compétitivité et durabilité. En harmonisant la législation de l'UE avec celle d'autres économies avancées, ce règlement contribuera à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Il permettra aussi de faire baisser le prix de l'électricité pour les consommateurs, tout en aidant les fabricants de l'UE à rester compétitifs sur les marchés mondiaux.»

Le règlement sur l'écoconception adopté par la CE permettra que les transformateurs soient de plus en plus efficaces sur le plan énergétique au fur et à mesure que les nouveaux transformateurs mis en service sur le marché intérieur de l'UE répondront à des exigences minimales en matière d'efficacité énergétique à compter du 1er juillet 2015.

Les économies d'énergie ainsi réalisées ont été estimées à 16 TWh par an dès 2020, ce qui représente une diminution de 3,7 Mt d'émissions de CO₂. Bien que les transformateurs électriques de puissance soient généralement des machines d'un très bon rendement, des améliorations même légères de leur efficacité — d'un bon rapport qualité/prix — peuvent se traduire par des économies d'énergie considérables, compte tenu de leur durée de vie normale qui est d'au moins 30 ans. Étant donné que le nombre de transformateurs en service en Europe en 2011 a été estimé à 3,6 millions d'unités — et qu'il devrait atteindre les 4,7 millions d'unités en 2025 — les effets de la décision prise aujourd'hui seront très importants.

Communiqué de presse

Michel Barnier, commissaire chargé de l’industrie et de l’entrepreneuriat faisant fonction, a observé à ce sujet: «La décision que nous prenons aujourd'hui constitue un bon exemple de la façon dont nous pouvons mettre en œuvre des politiques conciliant avec succès compétitivité et durabilité. En harmonisant la législation de l'UE avec celle d'autres économies avancées, ce règlement contribuera à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Il permettra aussi de faire baisser le prix de l'électricité pour les consommateurs, tout en aidant les fabricants de l'UE à rester compétitifs sur les marchés mondiaux.»