European Commission - Enterprise and Industry

For a better experience, please enable Javascript!

La charte euro-méditerranéenne pour l'entreprise Publié le: 19/03/2009, Dernière mise à jour: 08/05/2009

News in RSS

Les acteurs clés concernés par la Charte se sont réunis à Rabat le 3 mars 2009 pour examiner comment le Maroc progresse dans la mise en oeuvre de la charte - (62 KB) comparé à ses pays voisins. La réunion nationale a été organisée par l'Agence nationale pour la petite et moyenne entreprise (ANPME) qui coordonne la mise en oeuvre de la charte au Maroc. Une cinquantaine d’organisations ont pris part à la réunion de quatre heures qui a bénéficié d’une bonne couverture des médias.

La Commission européenne, assistée par ses organisations partenaires - l'OCDE, la Fondation européenne pour la formation et la Banque européenne d'investissement -, a résumé les conclusions principales d’un exercice pilote conduit en 2007-2008 PDF format - 4 MB (4 MB) pour évaluer la mise en oeuvre de la charte. Ils ont mis en lumière les points forts au Maroc et dans les huit pays voisins où l'évaluation a été effectuée. Ils ont également suggéré des voies permettant au Maroc d’aller de l’avant, par exemple en améliorant la coordination des politiques et programmes, en étendant la mise en œuvre des mesures à l’ensemble du pays, et en développant une culture d'évaluation.

M.B. Hilia, Secrétaire général du ministère de l'industrie, du commerce et de nouvelles technologies et Mme L. Echihabi, Directeur général de ANPME ont expliqué qu'un grand nombre de ces recommandations ont déjà été prises en compte : un Pacte national pour l'émergence industrielle pour les années 2009-2015 a été adopté en février 2009. Il comprend 111 mesures dont 48 visent les PME. Un large éventail de thèmes sont abordés dont certains sont nouveaux, par exemple celui de la transmission d’entreprise. Mme Echihabi a confirmé que le Small Business Act récemment adopté par l'UE inspire déja les politiques en faveur des PME au Maroc.

Lors du débat animé qui a suivi ces exposés, les participants ont fait état d'autres initiatives prises récemment, par exemple la création d'un guichet unique pour les exportateurs. Ils ont également demandé davantage d’informations sur les bonnes pratiques dans les pays voisins, par exemple sur les manières de décentraliser la mise en oeuvre des politiques et mesures.

M. T. Deloge, de la Délégation de la Commission au Maroc a souligné que l'UE est active dans le domaine du développement du secteur privé au Maroc. Le Programme d'appui aux entreprises vient de se terminer. Un programme pour promouvoir les investissements et les exportations est en cours de préparation, un programme pour promouvoir le secteur de la formation professionnelle et les ressources humaines dans les entreprises sera lancé en 2010. Il informe les participants qu'une mise à disposition d'expertise publique est possible dans le cadre de TAIEX et JUMELAGE .

Mme M. Corman, de la DG Entreprises et industrie de la Commission européenne, a présenté le programme de travail 2009-2010 sur la coopération industrielle euro-méditerranéenne qui a été approuvé par les ministres de l'industrie à la 7e conférence euro-méditerranéenne sur l'industrie à Nice, en novembre 2008.

M. A. Jaouani, de la Fondation européenne pour la formation, a invité le Maroc à participer à un projet pilote sur l’éducation à l’esprit d’entreprise dans l'enseignement supérieur. Ce projet a été lancé après la conférence à Nice. Le Professeur. M. Barkaoui, Président de Hassan II université - Casablanca a exprimé son intérêt à participer à cette initiative.

Pour valoriser l'engagement soutenu du Maroc à l’égard du processus de la charte, Mme Echihabi a invité les parties concernées par la charte à nommer un coordinateur adjoint pour chacune des dix dimensions incluses dans la charte. L’ANPME créera une plate-forme virtuelle pour encourager les échanges d'informations et la mise en réseau.

Documents et liens