Chemin de navigation

Autres outils

Magazine Entreprises & Industrie

Portail unique : Aider les entreprises à accéder au financement de l'UE

Tous droits réservés © racorn/Shutterstock

En proposant des informations sur la manière dont les entreprises peuvent accéder à plus de 100 milliards d´euros de financement de l'UE, le portail unique sur le financement de l'UE aide les entrepreneurs et les PME en Europe à surmonter certains des principaux problèmes qui entravent leur développement. Le portail convivial agit comme une passerelle vers des opportunités financières fournies par plus de 1 000 banques bénéficiant du soutien de l'UE et d'autres institutions financières.

Étant donné que les banques et d´autres investisseurs prennent moins de risques et deviennent beaucoup plus hésitants quand il s'agit de financer les petites et moyennes entreprises, ou PME,  l'information et l'accès aux financements de l'UE sont plus importants que jamais pour les entreprises. Au cours des deux dernières années, près d'un tiers des prêts bancaires sollicités par des PME ont été refusés ou ont été accordés pour un montant inférieur à celui  demandé.

En réponse à la difficulté croissante de trouver des fonds et des investisseurs, la Commission européenne a lancé le portail unique sur le financement de l'UE, qui fournit des informations simples, complètes et actualisées sur la façon dont les entrepreneurs et les PME peuvent accéder à plus de 100 milliards d'euros de financement provenant de l'UE grâce à divers programmes sur la période 2007-2013. Désormais, le portail inclut également les fonds structurels de l'UE : le Fonds européen de développement régional (FEDER) et le Fonds social européen (FSE). Les nouveaux ajouts ont doublé le nombre de fonds et de banques partenaires à plus de 1 000, renforçant ainsi encore une source d'information essentielle pour le financement des PME par le biais de garanties, de prêts et de capital-risque.

Un site internet convivial pour les PME

Le portail unique fournit des informations détaillées sur la façon dont les PME peuvent demander des financements bénéficiant du soutien de l'UE. Il permet aux entrepreneurs et aux entreprises de trouver des financements sur mesure en fonction de leurs besoins financiers spécifiques tels que la taille de l'entreprise, le type de financement et l'orientation de l'investissement.

Informations sur les instruments financiers de l'UE

Les séries d´initiatives de la Commission visent à soutenir les PME, qui agissent comme un moteur clé de la croissance économique et de l'emploi, en les aidant à surmonter les problèmes  entravant leur développement. Les instruments financiers de l'UE à l´égard des PME comprennent le programme-cadre pour la compétitivité et l´innovation (CIP), le Microfinancement Progress, l'instrument de partage des risques (7e PC), les prêts de la BEI  pour les PME et maintenant les programmes opérationnels nationaux et régionaux des États membres mettant en Ĺ“uvre des objectifs de la politique de cohésion.

Les régions :  cruciales pour un retour à la croissance

Conformément à la politique de cohésion de l'UE 2007-2013, plus de 3,6 milliards d´euros  avaient déjà été investis dans  les entreprises à la fin 2011, sous forme d’environ 68 000 prêts, garanties, capital risque/fonds propres et autres produits financiers.

À la fin 2011, un total de 484  fonds spécifiques pour les entreprises  (prêts, garanties, fonds propres/ capital risque et autres) ont été mis en place dans 25 États membres et une région de coopération transfrontalière. Dans l'ensemble, 69,7 milliards d´euros du FEDER et du FSE ont été attribués au soutien des PME - ce  montant  atteignant plus de 95,4 milliards d´euros en prenant en compte le cofinancement national. À la fin Décembre 2012, les instruments financiers du programme CIP avaient mobilisé presque 13 milliards d´euros de garanties et plus de 2,3 milliards d´euros de capital risque. Plus de 220 000 PME ont déjà bénéficié de ce programme à travers l'Europe.

Case

Le vice-président de la Commission européenne, Antonio Tajani, commissaire en charge de l'Industrie et de l´entrepreneuriat, a déclaré : « L'une des priorités clés pour la Commission est de simplifier et de réduire les obstacles auxquels sont confrontées les entreprises. Nous tenons également à encourager les États membres et les régions à recourir aux instruments financiers de l'UE, car ils peuvent renforcer l'impact de la politique de cohésion. Ils  représentent des catalyseurs pour les investissements cruciaux et sont nécessaires pour fournir une impulsion vitale à l'économie européenne et créer des emplois ».

Contact

Plus d'informations disponibles en ligne à l'adresse :

http://bit.ly/1clKguB

Partager: FacebookGoogle+LinkedInEnvoyer cette page à quelqu'un