Chemin de navigation

Autres outils

Magazine Entreprises & Industrie

L'UE et la Chine explorent les bénéfices de la croissance verte

Tous droits réservés © Veer, European Commission

L'UE et la Chine avancent main dans la main dans une mission de «croissance verte», qui soutient la protection de l'environnement et la prospérité durable en favorisant l'harmonie réglementaire. Le renforcement de la coopération entre l’UE et la Chine créera pour les entreprises européennes des occasions d'affaires plus orientées vers l´international, en particulier pour les PME, actives dans les secteurs «environnementaux». Le résultat final : Aider l'économie mondiale et ralentir le réchauffement global.

Le marché mondial des biens et des services écologiques est actuellement estimé à environ 1.000 milliards d´euros par an; il est prévu qu´il double d'ici 2020. C'est cet énorme potentiel économique, couplé avec l'impératif moral de lutte contre le changement climatique engendré par l'homme, qui a inspiré la visite du vice-Président de la Commission européenne, Antonio Tajani et du Commissaire à l'Environnement, Janez Poto─Źnik, en Chine, en juillet 2013.

Un aspect important de la visite a été d'intensifier la coopération UE-Chine afin d´améliorer l'efficacité énergétique industrielle, de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et d´augmenter la part de marché des produits et des services respectueux de l'environnement.

Il s´agit ici de la continuité d'une collaboration qui a commencé en 2010, date à laquelle un groupe de travail spécifique a été établi avec le Ministère chinois de l'Industrie. Les actions d'efficacité énergétique sectorielles au sein de l'industrie, la politique de produit (notamment l'écoconception) et la politique industrielle durable sont les trois principaux domaines d´intérêt du groupe de travail.

Aider les entreprises européennes, en particulier les PME, à opérer en Chine

Le vice-Président Tajani et le Commissaire Poto─Źnik étaient accompagnés par une délégation de 59 fédérations d'entreprises, dont 22 étaient des petites et moyennes entreprises (PME) en provenance de 17 États membres de l'UE. Le chiffre d'affaires global des entreprises qui se sont unies à cette mission, employant un total de 740 000 personnes, a été de 233 milliards d´euros. Avec cette délégation entre les mains, l'UE et la Chine ont convenu de renforcer la coopération déjà fructueuse entre les autorités chinoises et la Commission européenne par le biais de dialogues réglementaires existants, encourageant la coopération et la compréhension mutuelle dans la politique industrielle et des PME.

À cette fin, les deux parties vont intensifier la coopération dans les domaines de gestion et d'évaluation des risques des produits, de surveillance du marché et de convergence des normes et amélioreront la Plate-forme des normes et règles d'accès aux marchés chinois et européen (CESIP). Cette plateforme informe les entreprises sur les normes applicables aux produits fortement réglementés et, par conséquent, aide les PME à s'internationaliser.

Un autre sujet clé pour les relations commerciales UE-Chine est la protection des droits de propriété intellectuelle. Lors de sa rencontre avec le Ministre de la Supervision de la qualité, de l´inspection et de la quarantaine, Zhi Shuping, Tajani a parlé de la lutte contre la contrefaçon et a fait la promotion de la nouvelle proposition de l'UE qui vise à améliorer la surveillance du marché et la traçabilité, notamment dans le domaine des technologies vertes.

Promouvoir des contacts d'affaires bilatéraux

Un jumelage a eu lieu afin de faciliter la collaboration entre les entrepreneurs locaux et les entreprises opérant dans les secteurs de la qualité de l'air, de l'eau, des déchets, des technologies énergétiquement efficaces et respectueuses de l'environnement. Plus de 350 réunions interentreprises ont eu lieu, toutes mettant l’accent sur le thème de la « croissance verte ». En présence de 102 entreprises chinoises venant de toute la Chine, l'événement a été rendu possible grâce à l'appui du Centre des PME de l'Union européenne et du Réseau d´entreprises européen. Le réseau de soutien aux entreprises le plus grand au monde, le réseau Enterprise Europe Network, a récemment étendu sa couverture et dispose désormais de cinq consortiums dans toute la Chine, offrant des services de base gratuits aux clients PME en vue de soutenir leur expansion et améliorer leur position concurrentielle en Chine et sur d'autres marchés émergents.

Tous les services disponibles en Chine soutenant l'internationalisation des PME, à savoir le Helpdesk IPR PME de Chine et le Centre des PME de l'Union européenne, ont également été présentés aux entreprises.

Au cours d'une table ronde sur les opportunités de Green Business, organisée conjointement avec le Ministère chinois de l'Industrie et des technologies de l'information, cinq accords de partenariat dans le domaine de la bioénergie entre les entreprises européennes et chinoises ont été signés.

La coopération renforcée en matière de tourisme durable, qui sera bénéfique aux deux parties, a été également convenue. Grâce à la simplification des procédures de visa, les événements majeurs tels que l´Expo2015 de Milan (dont le thème est « Nourrir la planète, énergie pour la vie ») sera plus accessible aux touristes de Chine, qui détient la population touristique à la croissance la plus rapide au monde.

« La croissance verte a une place privilégiée dans les programmes politiques de l'UE et de la Chine:  les deux souhaitent obtenir une croissance durable tout en maintenant et en améliorant l'état de leurs environnements respectifs. Il s'agit d'une situation gagnant-gagnant pour les entreprises des deux côtés et pour le climat. », vice-Président Tajani, Commissaire en charge de la politique des entreprises et de l'industrie

Contact

Plus d'informations disponibles en ligne à l'adresse :

http://bit.ly/cuBnYZ

Partager: FacebookGoogle+LinkedInEnvoyer cette page à quelqu'un