Chemin de navigation

Autres outils

Trop beau pour être vrai? - Le vrai prix du faux

Les citoyens de l’Union européenne ont financièrement beaucoup à perdre en achetant des produits de contrefaçon. Il s’agit aussi d’une question éthique. Ce commerce illégal profite en grande partie au crime organisé. Partout dans le monde, le crime organisé est largement impliqué dans la distribution de produits de contrefaçon: pour ces criminels, c'est une réelle possibilité de développer leurs activités.

Ces produits peuvent également constituer une grave menace pour la sécurité et la santé. Pourquoi des escrocs se soucieraient-ils de votre sécurité? Les citoyens sont également perdants en tant que consommateurs. Ce qui semble à première vue être une bonne affaire se révèle souvent une perte d’argent, les produits contrefaits n'étant pas fabriqués selon les mêmes normes de qualité.

Nous sommes tous perdants en tant que contribuables. Les opérateurs illégaux et les trafiquants n'acquittant pas d'impôts, nous devons payer plus pour compenser cette perte. Les pratiques de contrefaçon nuisent à l'économie européenne car elles portent atteinte aux activités commerciales légitimes et freinent l'innovation.

Les produits contrefaits concurrencent de manière déloyale les produits authentiques et menacent ainsi de nombreux emplois en Europe. Pour contrer ce risque, il n’y a qu’une chose à faire:

‏‏Dites non à la contrefaçon. Achetez les originaux!

Pensez-vous que les produits #contrefaits sont cool ? Détrompez-vous ! Regardez la vidéo

On 27 January 2014, in Rome, the European Commission Vice-President Tajani and the President of the Italian Senate, Pietro Grasso took the floor together with high representatives from Institutions, industry, traders and consumers associations and national authorities involved in the fight against fake goods.

During the conference, representatives from different Member States gave evidence of their efforts to fight counterfeiting, as well as of the impact of the European Commission "Stop fakes" awareness campaign in their country.

Watch the video of the conference!

Session 1: Fighting counterfeiting and reviving the economy

  • Pietro GRASSO, President of the Italian Senate of Italy
  • Antonio TAJANI, Vice-President of the European Commission
  • Saverio CAPOLUPO, Commanding General of Guardia di Finanza
  • Giuseppe PELEGGI, Director General of Italian Customs and Monopoly Agency

Video

  • Lisa FERRARINI, President of the Technical Committee for "Made in" and Anti – Counterfeiting;
  • Philippe COEN, Vice President of Unifab (Union des fabricants)
  • Nobert DRUDE, President of the German Customs Investigation Bureau
  • Reneta NIKOLOVA, President of the Bulgarian Association of Journalists Against Corruption

Video

Programme of the conferencepdf(30 kB) Choisir les traductions du lien précédent  and the conference posterpdf(3 MB).

Regarder la vidéo en Français - Allemand - Italien - Espagnol

Lire la brochure dans d'autres languespdf(2 MB) Choisir les traductions du lien précédent 

Liens utiles

Partager: FacebookGoogle+LinkedInEnvoyer cette page à quelqu'un