Missions d'experts, visites d'étude et missions d'évaluation

L'assistance technique apportée par l'instrument TAIEX prend des formes différentes et porte sur un large éventail de domaines. Les administrations partenaires peuvent profiter de la flexibilité de TAIEX pour mieux répondre aux besoins de formation sur la législation européenne et toucher les fonctionnaires. En même temps, il est important de connaître les demandes pour y répondre de façon plus ciblée. A cet égard, la formation des missions d'experts et des visites d'étude, qui dépendent entièrement des demandes reçues des partenaires bénéficiaires, offre un service complémentaire de renforcement des institutions.

Comme les autres formes de formations de TAIEX, les missions d'experts et les visites d'étude sont destinées à apporter une assistance à court terme sur le rapprochement et la mise en oeuvre de la législation européenne aux pays bénéficiaires. Les visites d'étude consistent en des visites réalisées par un nombre restreint de représentants des pays bénéficiaires dans les administrations des Etats membres. Elles offrent la possibilité aux bénéficiaires de travailler aux côtés des représentants des Etats membres et ainsi de d'examiner la législation, d'être confronté à des procédures et infrastructures administratives de première main et de voir des exemples de meilleures pratiques. Les missions d'experts impliquent en général un ou deux experts des Etats membres qui se rendent dans les pays partenaires bénéficiaires. Elles offrent la possibilité d'examiner les projets législatifs, de présenter des exemples de meilleures pratiques et d'apporter une aide quand elle est demandée. La forme privilégiée est la session de travail qui implique un échange de savoirs entre les pays bénéficiaires et les experts.

Les missions d'évaluation sont des exercices basés sur les pairs. Elles visent à identifier les besoins, à analyser les écarts ou à élaborer une stratégie dans un secteur déterminé. Cette approche s'est avérée utile pour répondre aux différents besoins des pays bénéficiaires, l'assistance apportée à la communauté chypriote turque en est un bon exemple. Dans ce contexte, les missions d'évaluation ont pour objectif d'examiner la législation et les capacités administratives d'une variété de secteurs et d'élaborer, en étroite collaboration avec leurs homologues locaux, un plan structuré pour l'assistance technique future, comme cela est le cas avec les administrations des pays candidats potentiels des Balkans occidentaux pour lesquels il est nécessaire d'élaborer une feuille de route pour le moyen terme.

Dernière mise à jour : 27/03/2009 | Haut de la page