Ampoules et emballages: ce qui change

Depuis le 1er septembre 2009, les ampoules domestiques produites pour le marché de l'UE doivent satisfaire à des critères minimums en matière de consommation énergétique. Les ampoules à incandescence et halogènes traditionnelles qui ne répondent pas à ces exigences seront progressivement retirées du marché de l'UE d'ici à la fin 2012.

 

Une plus grande efficacité énergétique

À partir de septembre 2009, les ampoules non transparentes (dépolies) devront être de classe A, selon la classification énergétique européenne pour les ampoules. Seules les ampoules fluocompactes et les ampoules LED peuvent atteindre un rendement aussi élevé. Tous les types d'ampoules non transparentes plus énergivores disparaîtront.

Parallèlement, les ampoules transparentes énergivores seront aussi progressivement retirées. Le processus a démarré en septembre 2009: depuis cette date, les ampoules équivalant à des ampoules à incandescence transparentes de 100 W ou plus doivent être de classe C, signant le retrait progressif des ampoules à incandescence de 100 W. Cette limite va être progressivement abaissée aux ampoules de puissance inférieure (75 W en 2010, 60 W en 2011, 40 W et moins en 2012).

Calendrier du retrait des ampoules énergivores

 

Ampoule fluocompacte en forme de flamme

De meilleures alternatives

Lorsque certains types d'ampoules énergivores seront retirés, les consommateurs en Europe disposeront encore d'un grand choix d'ampoules. La législation exige également que ces ampoules de substitution donnent de bons résultats. Elles devraient apporter la même satisfaction que les ampoules à incandescence, voire une plus grande satisfaction, étant donné qu'elles peuvent, au besoin, aussi produire une lumière froide. En savoir plus sur les solutions de remplacement.

 

Température de couleur (chaleur de la teinte lumineuse) indiquée sur l'emballage d'une ampoule

Une meilleure information sur le produit

Pour aider les consommateurs à bien choisir, la législation exige la publication sur l'emballage d'informations spécifiques concernant le produit. Les producteurs seront obligés de mentionner la durée de vie de l'ampoule en heures, le nombre de fois qu'elle devrait pouvoir être allumée et éteinte, la température de couleur, le temps de chauffage et la possibilité ou non d'utiliser l'ampoule avec un variateur d'intensité.

Vous trouverez sur cette page des informations précises qui vous aideront à choisir votre ampoule en fonction de ces paramètres.

Économiser de l'énergie et de l'argent

Ce graphique présente les économies d'énergie et la consommation de différents types d'ampoules. La colonne 1 représente les ampoules à incandescence traditionnelles, les colonnes 2 et 3 les ampoules à incandescence améliorées des classes B et C (avec capsules halogènes intégrées), la colonne 4 les lampes fluocompactes (LFC) et la colonne 5, les diodes électroluminescentes (LED).

Comparaison des économies d'énergie possibles selon les technologies utilisées dans les ampoules

Grâce à la moindre consommation électrique des ampoules à meilleur rendement énergétique, la facture d'électricité totale des ménages pourrait diminuer jusqu'à 15 %, soit une économie nette comprise entre 25 et 50 euros par an, en fonction de la taille du ménage et du nombre et du type de lampes utilisées.

Les nouveaux critères d'efficacité énergétique pour les ampoules lumineuses permettront d'économiser chaque année plus de 40 milliards de kilowattheures d'ici 2020, l'équivalent de l'électricité consommée par 11 millions de ménages européens pendant la même période. Mieux encore, cela conduira à une réduction des émissions de CO2 pouvant atteindre 15 millions de tonnes par an.