News feeds

Energie de l'étranger

Partenariat euro-méditerranéen (EUROMED)

Union for the Mediterranean energy ministers met in Brussels on 11th December 2013

On the 11th December 2013, the European Commissioner for Energy Günther Oettinger and the Jordanian Minister for Energy and Mineral Resources Prof. Mohammad Hamed co-hosted a meeting of the Energy Ministers of the Union for the Mediterranean (UfM) in Brussels.

The discussions focused on strengthening regional energy cooperation in order to ensure secure, affordable and sustainable energy supply and enhanced energy efficiency in the Mediterranean basin. The underlying aim of this cooperation is to foster socio-economic development and contribute to the transition to low carbon and energy efficient economies of the region.

The ministerial meeting took stock of the work done on the Mediterranean Solar Plan which should exploit the huge potential of the region. Ministers discussed and supported the development of a regional electricity market, underlining the need for investments in cross-border electricity connections and transmission infrastructure as well as for the reform of the regulatory framework. The meeting highlighted the importance of private sector investments in renewable energy, including through public-private partnerships. Overall, the meeting expressed a strong interest to deepen policy dialogue and enhance energy partnership among Union for the Mediterranean members.

En juin 2012, la Commission européenne (CE) et le secrétariat de l'Union pour la Méditerranée ont organisé conjointement un forum euro-méditerranéen de l'énergie et une réunion du comité conjoint d'experts internationaux pour le plan solaire méditerranéen en mettant l'accent sur les aspects réglementaires et sur les infrastructures de transport de l'électricité.

En mai 2012, l'Association des gestionnaires des réseaux électriques méditerranéens (Med-TSO) était présentée à la communauté internationale. Med-TSO se fonde sur le modèle ENTSO-E de l'UE et vise l'intégration à long terme d'un marché régional de l'électricité. Med-TSO facilitera l'intégration des réseaux électriques dans la région MED-TSO en coordonnant les plans de développement et l'exploitation des réseaux des pays MED-TSO, en encourageant l'intégration de leurs réseaux électriques et la mise en œuvre de critères communs et de règles d'accès et d'utilisation des réseaux, harmonisées, transparentes et non discriminatoires.

  • Intervention de M. Fabrizio Barbasopdf [20 KB]

En novembre 2011, la CE se félicitait de la signature d'un protocole d'accord entre l'initiative industrielle Desertec (Dii) et Medgrid. Le protocole d'accord instaure une coopération plus étroite entre les initiatives industrielles privées, qui sont essentielles pour promouvoir un partenariat en matière d'énergies renouvelables entre l'UE et les pays du sud de la Méditerranée. Les domaines de coopération englobent l'échange d'informations, des informations actualisées sur les progrès réalisés, une évaluation conjointe des synergies potentielles et des efforts communs au niveau de l'UE, du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord pour parvenir à un cadre réglementaire plus favorable aux marchés des énergies renouvelables. 

  • La Commission se félicite de la coopération entre Desertec et Medgrid dans le domaine de l'énergie solaire en Afrique du Nord et au Moyen-Orient (IP/11/1448).English
  • Forum euro-méditerranéen de l'énergieEnglish

En septembre 2010, la CE a lancé un projet global d'assistance technique intitulé 'Paving the Way for the Mediterranean Solar Plan', un outil d'aide à la mise en œuvre du plan solaire méditerranéen. Le plan solaire méditerranéen poursuit deux objectifs complémentaires: développer 20 GW de nouvelles capacités de production d'énergie renouvelable et réaliser d'ici 2020 des économies d'énergie considérables sur le pourtour de la Méditerranée, c'est-à-dire en s'attaquant à la fois à l'offre et à la demande. La CE collabore avec le secrétariat de l'Union pour la Méditerranée.

 

En juillet 2008, les chefs d'État et de gouvernement des pays européens et méditerranéens annonçaient la naissance de l'Union pour la Méditerranée qui a donné une nouvelle impulsion à la coopération régionale. La création d'un marché méditerranéen de l'énergie plus intégré est primordiale pour faire face à la croissance rapide de la demande énergétique dans les pays du sud de la Méditerranée, tout en encourageant des sources d'énergie renouvelables à faible intensité carbonique et l'efficacité énergétique. Dans le domaine de l'énergie, le plan solaire méditerranéen est le projet phare de l'Union pour la Méditerranée. La déclaration ministérielle et son plan d'action prioritaire 2008-2013 pour une coopération euro-méditerranéenne dans le domaine de l'énergie ont été adoptés lors de la 5ème conférence ministérielle euro-méditerranéenne de l'énergie.