IMPORTANT LEGAL NOTICE
 

 ARCS EN CIEL ACTIONS RECHERCHE COHESION SOCIALE EN COOP. INTERNAT. ET LOCALE ascii version

France

 
DP Managing organisation : CULTURE ET LIBERTE MOSELLE
Other national partners : ANPE Délégation Départementale Moselle Est
CAP EMPLOI
Centre Hospitalier Spécialisé
Equipe de Prévention CMSEA
FORCES MOSELLE EST
MA2P
Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation
EQUAL theme :Entrepreneurship - Social economy 
Type of DP :Geographical - Other 
DP Legal status :Association without legal form 
DP identification :FR-LOR-2001-10372 
Application phase :Approved for action 2 
Selection date :16-05-2002 
Last update :09-03-2007 
Monitoring:  

Rationale

Text available in

Le " Pays de Sarreguemines-Bitche " qui regroupe six cantons :
Bitche, Volmunster, Rohrbach-lès-Bitche, Sarreguemines-Campagne, Sarreguemines-Ville et Sarralbe, même s'il connaît actuellement une reprise de l'emploi, est traversé par une fracture sociale de plus en plus profonde et complexe. Cette situation paradoxale, en apparence, s'explique par le nombre croissant de personnes qui sont de plus en plus loin de l'employabilité.
Ces personnes qui sont en grande difficulté forment le noyau dur de l'exclusion dans ce secteur. Le bassin de Sarreguemines présentait en juin 2001 un taux de chômage de 5,4 %, soit un taux inférieur à celui du département (8,8%) ; on constatait même une augmentation des emplois durables (48 %), au détriment des emplois temporaires (40 %).
Par contre, la part des emplois occasionnels a nettement progressé : elle est, en effet, passée de 6 % à 12 % de décembre 1999 à juin 2001. Les emplois précaires sont donc en progression et restent majoritaires (52 %). La reprise de l'emploi ne profite pas aux demandeurs d'emploi de plus de 50 ans, ni aux travailleurs handicapés ; on constate en outre que les femmes en demande d'emploi depuis plus de 12 mois sont de plus en plus nombreuses. On peut noter enfin que, depuis 1975, le nombre de chômeurs a été multiplié par 6,5. En outre, une rapide étude du bassin d'emploi de Sarreguemines laisse apparaître des inégalités géographiques qui tendent à accentuer l'exclusion dans certains secteurs. On peut constater tout d'abord que les structures d'insertion sont très faiblement représentées dans le bassin d'emploi : il existe en effet une seule association intermédiaire, et aucune entreprise d'insertion. Cette sous-représentation porte principalement préjudice aux secteurs ruraux (les cantons de Rohrbach, Bitche et Volmunster) ; préjudice d'autant plus fort qu'ils sont aujourd'hui en récession : on observe en effet une régression de l'agriculture dans le bassin d'emploi. Les cantons de Sarreguemines et Sarralbe, au contraire, sont plus dynamiques grâce aux secteurs industriels et tertiaires qui sont en progression. Ces inégalités géographiques sont d'autant plus regrettables que Sarreguemines bénéficie d'une situation géographique exceptionnelle : ville frontière, elle est située à la confluence de la Sarre et de la Blies ; elle est desservie par des voies de communication importantes : fluviales, ferroviaires et routières. Elle se trouve en outre à seulement 80 km de Metz, 100 km de Strasbourg et 18 km de Sarrebruck. De telles conditions géographiques devraient pouvoir servir d'atout pour lutter contre l'exclusion et la précarité.

A ces différents constats, il faut rajouter un certain nombre de phénomènes qui accentuent ce climat de précarité. On remarque en effet une augmentation des familles monoparentales à Sarreguemines supérieure à celle de l'ensemble de la Moselle (16% contre 10,2%), une progression de 21% en quatre ans du nombre d'allocataires du RMI et des situations de pauvreté et de précarité, qui touchent surtout les quartiers difficiles des grandes agglomérations, proportionnellement plus importantes à Sarreguemines que dans l'ensemble de la Moselle. Dans cet ensemble de personnes vivant dans la précarité se trouvent aussi des populations plus spécifiques (détenus, ex-détenus, toxicomanes, handicapés, etc.) que leur marginalité enfonce encore davantage dans l'exclusion. Bien souvent, les mesures à destination de ces populations ne sont pas très appropriées et ne leur permettent pas de sortir de la précarité. Force est de constater, par exemple, que certains " délinquants " n'ont pas leur place en prison et qu'à leur sortie, les problèmes subsistent, voire s'amplifient, les plongeant encore un peu plus dans la précarité. Certaines réponses mieux adaptées restent donc encore à être imaginées.

L'ensemble de ces éléments nous permet de voir que l'exclusion ne fait que gagner du terrain. Les raisons liées à cette exclusion sont pour la plupart connues et reconnues ; pour autant elles demeurent et tendent même à se pérenniser. Ce processus insidieux peut s'expliquer en grande partie par le morcellement dont la prise en charge des personnes en situation d'exclusion fait l'objet : s'il existe en effet de nombreux organismes pour répondre aux différents problèmes posés, chacun reste malheureusement limité par son aire de compétence et aucun ne travaille réellement en coordination avec les autres. La personne exclue n'est donc jamais appréhendée dans sa globalité, mais toujours sous l'angle d'une spécificité qui intéresse tel ou tel organisme. Ainsi nous a-t-il semblé important de trouver ensemble les moyens pour améliorer la qualité et l'efficacité des processus d'insertion socioprofessionnelle des personnes en difficulté.

Voici maintenant quelques mois que nous avons développé dans le cadre de l'action 1, un réseau de partenaires socio-économiques travaillant régulièrement ensemble et coordonné par un comité de pilotage. Nous souhaitons nous appuyer sur cette dynamique pour lutter contre l'exclusion dans sa globalité et pour réduire les écarts en améliorant la qualité des processus d'insertion socioprofessionnelle des personnes en difficulté. Si une telle entreprise nécessite un pilotage collectif, cela ne signifie pas pour autant que les différents partenaires intéressés doivent perdre leur originalité et leur spécificité propres ; ils doivent simplement mettre leurs compétences en commun pour permettre aux individus en situation d'exclusion de devenir acteurs de leur projet de vie. Travailler ensemble pour apprendre à travailler ensemble : l'innovation de notre projet réside dans son aspect métaphorique. Gageons en effet que si la coopération fonctionne pour mettre en place notre projet, elle fonctionnera aussi plus tard dans son application sur le terrain.

dot Top


Objective

Text available in

Pour répondre aux problèmes identifiés, les activités envisagées au cours des actions 2 et/ou 3 seront le résultat des réflexions menées dans le cadre de la démarche " développement local " ; celle-ci consiste à associer le plus grand nombre d'acteurs socio-économiques et d'élus locaux à l'établissement des diagnostics et aux propositions d'actions à moyen et long terme. Dans cette perspective, Culture et Liberté a été retenue, au titre du projet Equal, pour être membre du conseil de développement pour le projet de Pays de Sarreguemines-Bitche-Sarralbe.

Le projet envisagé pour les actions suivantes aura pour autre objectif de renouveler les rapports, les méthodes de travail et les formes de coopération entre les organismes en charge de l'insertion, de la santé, de la justice, du culturel, le secteur économique et les collectivités territoriales. Dans cette perspective, Culture et Liberté a eu pour souci constant de se rapprocher du S.P.E.L. durant ces derniers mois, en travaillant notamment avec son coordonnateur Emploi-Formation. Des membres du S.P.E.L. (A.N.P.E., Forces Moselle-Est, CAP EMPLOI) sont, en outre, membres du P.D.D.

Une autre finalité importante de notre projet sera de produire du changement par la coopération en passant par la construction d'une culture commune, facteur d'identité, pour vaincre les différences de valeurs et de modes de pensée qui constituent l'obstacle principal à un travail partenarial. Dans ce dessein, nous avons pour objectif de mettre en place un certain nombre d'outils facilitant la communication et le passage des informations : un guide unique Intranet pour les acteurs locaux, une bibliothèque avec des ouvrages spécifiques à l'économie sociale et solidaire, un centre de ressources pour permettre de pérenniser l'action… (Ces outils seront définis en détails dans la partie concernant la réalisation de produits). En outre, une plateforme du suivi du dispositif d'accompagnement expérimental sera un outil important de soutien dans cette démarche.

Nous souhaitons également construire des réseaux entre les acteurs locaux pour tenter de produire une plus grande cohésion sociale et promouvoir des projets de développement territorial. Il s'agit de passer d'une gestion de dispositifs segmentés à une inventivité locale ; pour ce faire la création d'un guide Intranet pour les acteurs locaux sera tout à fait pertinente.

Pour progresser au niveau local, nous pensons aussi à nous appuyer sur les échanges et les confrontations de pratiques transnationales et mutualiser les savoir-faire et capitaliser les expériences.

Ces différents objectifs constituent la philosophie qui sous-tend notre projet. A partir de ceux-ci, nous avons imaginé quatre activités principales, centrées sur des objectifs plus précis. Bien que ces activités soient décrites en détails dans la suite du projet, il nous semble intéressant d'en décrire ici les grandes lignes. Une première activité concerne l'accompagnement des personnes en grande difficulté et a pour objectif principal de mettre en place une équipe pluridisciplinaire d'accompagnement pour appréhender la personne dans sa globalité. Une deuxième activité est centrée sur la création de lieux de vie qui pourront servir à certains à réapprendre à vivre ensemble et à vivre en commun. Une troisième activité porte sur l'alternative à l'incarcération, et notamment sur l'expérimentation d'une " prison sans murs ". Enfin, la dernière activité s'intéresse à la création d'entreprises d'insertion pour amener les publics en plus grande difficulté à retrouver une autonomie au niveau professionnel et social.

dot Top


Innovation


Nature of the experimental activities to be implemented Rating
Training ***
Integrated measures (pathway to integration) ****
Employment creation and support ***

Type of innovation Rating
Process-oriented ***
Goal-oriented ***
Context oriented ***

Text available in

1. Innovation liée au processus

- Développer un partenariat de projet entre les différents organismes présents sur le terrain pour mieux prendre en charge la personne en difficulté.
Les forces présentes sur le terrain mènent en effet des actions isolées et non concertées. Cette prise en charge cloisonnée engendre un gaspillage dont la principale victime est la personne en difficulté.

- Enrichir et développer ce partenariat de projet grâce à un partage des savoirs et savoir-faire avec le partenariat transnational.
Actuellement, il ne semble pas exister de véritable culture de l'échange international. Il serait donc innovant de tenter d'enrichir le développement local grâce à des ressources internationales et, réciproquement, de diffuser les tentatives locales au-delà des frontières nationales.

- Ouvrir ce partenariat aux bénéficiaires pour qu'ils en deviennent acteurs.
Le plus souvent, les bénéficiaires entrent dans des dispositifs tous prêts. Leur ouvrir le partenariat, c'est les rendre acteurs de leur projet de vie et leur permettre d'acquérir une réelle autonomie.

2. Innovation liée aux objectifs poursuivis

- Notre objectif est de traiter la personne dans sa globalité et non plus de manière fractionnée, en mettant en place des activités croisant les champs de la santé, du social, de l'économique et du culturel, et en articulant insertion sociale et professionnelle.
Aborder la personne dans sa globalité nécessite la création et l'utilisation de nouveaux outils de prise en charge (un guide unique Intranet, une Maison de la Solidarité, etc.). Ils permettront de soutenir nos objectifs, mais aussi d'améliorer la communication et faciliter le passage de l'information ; ils ont aussi pour vocation de médiatiser nos actions auprès du plus grand nombre.

- Notre objectif est d'expérimenter une " prison sans murs " qui ne serait non plus un lieu (en aval) où l'on réinsère, mais le moyen (en amont) d'une réelle insertion. Une telle prison permettrait d'éviter l'escalade dans la délinquance que vit la plupart des jeunes détenus et donc de faire diminuer les risques de récidive.

3. Innovation liée au contexte

Notre projet se propose de centrer son action sur quatre activités : l'accompagnement, les lieux de vie, l'alternative à l'incarcération et les micro-entreprises et entreprises d'insertion. Coordonner des activités aussi différentes, tant au niveau du public, des partenaires et des objectifs, constitue un fait inédit. La plupart des actions menées dans le domaine de l'insertion ne touche qu'un secteur précis. Nous souhaitons travailler sur quatre activités différentes qui sont portées par une problématique commune, mais qui sont chacune ciblées sur des objectifs et publics précis. Car nous pensons que de nombreux points sont transversaux à l'ensemble des activités et qu'il s'agit donc d'un très bon moyen pour faire croître nos ressources et enrichir chaque activité de la réflexion portée sur les autres.

dot Top


Budget Action 2

1 500 000 – 2 000 000 €

dot Top


Beneficiaries


Assistance to persons 
Unemployed  8.5%  10.0% 
Employed  0.8%  1.2% 
Others (without status, social beneficiaries...)  49.0%  30.5% 
  100.0% 
 
Migrants, ethnic minorities, …  2.6%  2.0% 
Asylum seekers  0.2%  0.2% 
Population not migrant and not asylum seeker  55.5%  39.5% 
  100.0%
 
Physical Impairment  0.5%  0.8% 
Mental Impairment  0.1%  0.2% 
Mental Illness  5.7%  4.8% 
Population not suffering from a disability  51.9%  36.0% 
  100.0% 
 
Substance abusers 21.0%  6.8% 
Homeless  0.5%  0.1% 
(Ex-)prisoners  8.2%  0.9% 
Other discriminated (religion, sexual orientation)  0.3%  1.0% 
Without such specific discriminations  28.3%  32.9% 
  100.0% 
 
< 25 year  45.1%  26.9% 
25 - 50 year  12.3%  13.7% 
> 50 year  0.9%  1.1% 
   100.0% 

Assistance to structures and systems and accompanying measures Rating
Asylum *
Gender discrimination **
Discrimination and inequality in employment ****
Disabilities *
Other discriminations *
Low qualification ***
Racial discrimination *
Unemployment ***

dot Top


Empowerment

 

 With beneficiaries

Participation
Promoting individual empowerment

Text available in

Modifications et ajustements proposés en action 2 :

La participation active de tous les membres du PDD au projet a été définie collectivement comme suit :

· Implication d'un représentant de chaque organisme partenaire dans le Comité de Pilotage. Il permet d'échanger sur l'avancement du projet et de procéder aux ajustements nécessaires. Il prend toutes les décisions importantes liées aux activités développées au niveau local et transnational. Il se réunit tous les trimestres.

· Implication d'un représentant de chaque organisme partenaire dans le Comité d'Orientation. Il a un rôle politique. Il permet des rencontres formalisées avec les financeurs et les institutionnels au niveau local.

· Implication d'un représentant de 3 organismes partenaires au sein du Conseil de Développement du Pays de Sarreguemines - Bitche - Sarralbe. Cette présence au titre du projet EQUAL permet la prise en compte de l'économie sociale et solidaire dans le projet de Pays.

· Implication d'un représentant de chaque organisme partenaire dans la "plate-forme d'accompagnement pluridisciplinaire". Elle sera ouverte à d'autres acteurs locaux concernés. Elle se réunira une fois par mois.

· Organisation de réunions techniques entre deux ou plusieurs membres du PDD par rapport au concept "alternative à la prison". Ces réunions sont ouvertes aux majistrats, à la juge d'application des peines, aux représentants syndicaux de la Maison d'Arrêt, du Directeur de la Maison d'Arrêt... Elles ont lieu une fois par mois.

· Mise en place d'un journal d'information EQUAL entre les partenaires par site Intranet. Un membre du PDD se charge de cette communication.


Hypothèses énoncées lors de la candidature Action 1 :

CULTURE et LIBERTE fédère une vingtaine d'associations sur le secteur géographique et fait partie d'une plate-forme de la vie associative. Ces associations désigneront leurs représentants qui siègeront au Comité d'Orientation.

Dans notre démarche prospective et d'étude de la réalisation d'entreprises d'insertion, de chantiers et de lieux de vie, une promotion d'étudiants de classe de BTS du lycée Jean de Pange, sera chargée de cette mission.

Dans l'activité lieux de vie, l'objectif est de créer un Comité de Gestion où seront prévus comme membres les bénéficiaires.

Au niveau de la diffusion des infos nous utiliserons le site Internet mis en place par CAP EMPLOI membre du PDD. En nous appuyant sur la Lettre EQUAL Lorraine, mise en place par l'ATR, nous diffuserons une page spéciale sur notre projet.

Un certain nombre de colloques et de séminaires nationaux et transnationaux sont prévus et nous nous donnerons les moyens de permettre l'accès de ces manifestations au public.

En conclusion, nous pouvons dire que notre projet s'appuyant sur le développement local, prendra en compte en permanence l'implication des bénéficiaires. Le projet " ARCS EN CIEL " est d'ailleurs sollicité pour être membre du Comité de Développement du Pays.

 

 Between national partners

Text available in

La participation active de tous les membres du PDD au projet a été définie collectivement comme suit :

· Implication d'un représentant de chaque organisme partenaire dans le Comité de Pilotage. Il permet d'échanger sur l'avancement du projet et de procéder aux ajustements nécessaires. Il prend toutes les décisions importantes liées aux activités développées au niveau local et transnational. Il se réunit tous les trimestres.

· Implication d'un représentant de chaque organisme partenaire dans le Comité d'Orientation. Il a un rôle politique. Il permet des rencontres formalisées avec les financeurs et les institutionnels au niveau local.

· Implication d'un représentant de 3 organismes partenaires au sein du Conseil de Développement du Pays de Sarreguemines - Bitche - Sarralbe. Cette présence au titre du projet EQUAL permet la prise en compte de l'économie sociale et solidaire dans le projet de Pays.

· Implication d'un représentant de chaque organisme partenaire dans la "plate-forme d'accompagnement pluridisciplinaire". Elle sera ouverte à d'autres acteurs locaux concernés. Elle se réunira une fois par mois.

· Organisation de réunions techniques entre deux ou plusieurs membres du PDD par rapport au concept "alternative à la prison". Ces réunions sont ouvertes aux majistrats, à la juge d'application des peines, aux représentants syndicaux de la Maison d'Arrêt, du Directeur de la Maison d'Arrêt... Elles ont lieu une fois par mois.

· Mise en place d'un journal d'information EQUAL entre les partenaires par site Intranet. Un membre du PDD se charge de cette communication.

dot Top


Transnationality

 

 Linguistic skills

  • français

 Percentage of the budget for transnational activities

  • 16.6%

 Transnational Co-operation Partnerships

Transnational Co-operation Agreement DPs involved
1421 CULTURE ET LIBERTE IT IT-G-CAL-051
IT IT-G-SAR-051
LU 2

dot Top


Background

 

 Involvment in previous EU programmes

  • Nobody involved in A&E

dot Top


National Partners


Partner To be contacted for
CULTURE ET LIBERTE MOSELLE Co-ordination of experimental activities
Design of the project
DP managing organisation
Evaluation
Monitoring, data collection
Transnational partnership
ANPE Délégation Départementale Moselle Est
CAP EMPLOI
Centre Hospitalier Spécialisé
Equipe de Prévention CMSEA
FORCES MOSELLE EST
MA2P
Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation

dot Top


Agreement Summary

Text available in

Ces informations sont disponibles aupres du porteur de projet

Last update: 09-03-2007 dot Top


CULTURE ET LIBERTE MOSELLE

(FCLM)
1, rue du Coëtlosquet
57000 METZ

Tel:+33387276988
Fax:+33387276732
Email:CULTURE-ET-LIBERTE.SARREGUEMINES@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP: Co-ordination of experimental activities
Design of the project
DP managing organisation
Evaluation
Monitoring, data collection
Transnational partnership
Type of organisation:Other
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
SAINZ Christa +33387276988 CULTURE-ET-LIBERTE.SARREGUEMINES@wanadoo.fr Codirectrice

Last update: 09-03-2007 dot Top


ANPE Délégation Départementale Moselle Est

(ANPE Moselle-Est)
26, Avenue Saint-Remy
57600 FORBACH

Tel:+33387847280
Fax:+33387846989
Email:dda.moselle-est@anpe.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Other
Legal status:Semi-public organisation
Size:Staff < 10
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
DECKER Chantal +33387847280 dda.moselle-est@anpe.fr Conseillere principale

Last update: 09-03-2007 dot Top


CAP EMPLOI

(CAP EMPLOI)
18A, Rue Poincaré
57200 SARREGUEMINES

Tel:+33387986009
Fax:+33387986091
Email:capemploi57@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Other
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff < 10
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
DEGEN Jean-Marc +33387986009 capemploi57@wanadoo.fr Directeur

Last update: 09-03-2007 dot Top


Centre Hospitalier Spécialisé

(CHS)
1, Rue Calmette
57200 SARREGUEMINES

Tel:+33387279800
Fax:+33387279808
Email:andre.morbach@chs-sarreguemines.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Other
Legal status:Public organisation
Size:>250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
MORBACH André +33387279800 andre.morbach@chs-sarreguemines.fr Directeur

Last update: 09-03-2007 dot Top


Equipe de Prévention CMSEA

(CMSEA)
11, Rue du Maire Massing
57200 SARREGUEMINES

Tel:+33387980610
Fax:+33387957185
Email:

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Other
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:>250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
MELONI Jean-Paul +33387980610 Directeur

Last update: 09-03-2007 dot Top


FORCES MOSELLE EST

(FORCES MOSELLE EST)
23, Rue du Général de Gaulle BP 60252
57507 SAINT-AVOLD CEDEX

Tel:+33387297900
Fax:+33387297909
Email:FLES@forcesmoselleest.asso.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Other
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff < 10
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
WEBER Pierre-Marc +33387297900 FLES@forcesmoselleest.asso.fr Directeur

Last update: 09-03-2007 dot Top


MA2P

(MA2P)
2, Avenue du Général de Gaulle
57400 SARREBOURG

Tel:+33387035898
Fax:+33387038515
Email:ma2p@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Education / training organisation
Legal status:Private
Size:Staff < 10
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
n.c. Pierre +33387946318 ma2p@wanadoo.fr Directeur

Last update: 09-03-2007 dot Top


Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation

(SPIP)
1, Rue de la Seulhotte
57000 METZ

Tel:+33387561829
Fax:+33387757044
Email:antoine.michaut@justice.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Other
Legal status:Public organisation
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
SIEGWART André +33387283309 Conseiller d'orientation et d'insertion

Last update: 09-03-2007 dot Top



 
 
 
 

 
 
 
 

 
 
 
 
Warning! This section is not meant to be read directly, but rather be navigated through from the main page above.
 
 
 
 

ARCS EN CIEL ACTIONS RECHERCHE COHESION SOCIALE EN COOP. INTERNAT. ET LOCALE


Logo EQUAL

Home page
DP Search
TCA Search
Help
Set Language Order
Statistics