IMPORTANT LEGAL NOTICE
 

 C.R.O.N.O.S ascii version

France

 
DP Managing organisation : Chambre d'Agriculture de Loir et cher
Other national partners : Association ANNA
Chambre de Métiers de Loir et Cher
Citoyenneté Insertion Sociale et Professionnelle Enfance tOuraine
Fédération Nationale des associations d'accueil et de ré-insertion sociale
Fédération Régionale Familles Rurales
Mutualité Sociale Agricole de Loir et Cher
EQUAL theme :Equal opportunities - Reconciling family and professional life 
Type of DP :Geographical - Other 
DP Legal status :Association without legal form 
DP identification :FR-CEN-2001-11134 
Application phase :Approved for action 2 
Selection date :14-05-2002 
Last update :09-03-2007 
Monitoring:  

Rationale

Text available in

Le travail est un moyen majeur d'insertion sociale et d'épanouissement personnel. Ainsi, aborder la problématique "concilier vie privée et vie professionnelle " implique de s'attarder sur les facteurs essentiels du bien-être et de l'accès au travail, et de réfléchir aux moyens à mettre en œuvre pour le faciliter. A ce titre, trois axes de réflexion et des diagnostics se sont engagés dans CRONOS, afin d'appréhender de manière globale cette problématique.

A- Mieux vivre son métier
Les agriculteurs aujourd'hui cherchent leur place dans la société. Le métier d'agriculteur qui était autrefois reconnu et respecté, commence a être décrié et dénoncé aujourd'hui par l'ensemble de la population. Ceci entraîne chez les exploitants une remise en cause de leur rôle au sein du territoire. A cette déstabilisation s'ajoute un certain malaise lié à l'organisation du temps de travail dans les exploitations (présence obligatoire sur les exploitations sur certaines périodes (quotidiennes, hebdomadaires, mensuelles et annuelles) : ce malaise se ressent d'autant plus depuis l'application des 35 heures qui mettent plus encore en évidence les difficultés de conciliation vie privée/vie profesionnelle. Ainsi, il est de plus en plus difficile pour certains exploitants de vivre leurs métiers.

B- La création d'activité, un choix pour concilier les différents temps de vie
Le désir d'une plus grande autonomie, la volonté de concilier les différents temps de vie conduit certains salariés ou demandeurs d'emploi à s'orienter vers la création de leur propre activité quel soit emploi ou entreprise. En Région Centre, les engagements à la création d'activité ne sont pas prépondérants. Actuellement, l'accompagnement à la création d'activité est souvent destiné à des personnes qui ont déjà une idée précise et mature de leur projet, qui savent l'exprimer clairement. Ainsi, sont écartés du circuit courant, les personnes qui ont simplement une idée succincte de ce qu'elles souhaiteraient créer, qui ne savent pas comment construire un projet autour de cette idée.
On peut donc se demander si le faible taux de créations d'activités en région Centre n'est pas du à une inadaptation des structures actuelles d'accompagnement, à une carence en structure capable d'apporter un appui à la construction d'un projet, d'aider un créateur ou repreneur potentiel à passer de l'idée de création (ou reprise) d'activité à un projet concret ?
Une fois le projet défini, les difficultés liées au statut, à la progression dans le démarrage, à l'isolement constituent autant d'éléments qui peuvent freiner des initiatives pourtant créatrices d'emploi.

C- Les facteurs d'accès au travail
Enfin, le projet se penche plus particulièrement sur des facteurs essentiels en matière d'accès au travail : les gardes d'enfants, la mobilité et l'immersion en milieu marchand.
·- Adapter les modes de gardes d'enfants :
Actuellement, en France, le nombre de places d'accueil pour les enfants de 2 mois à 6 ans sont très nettement insuffisantes et leur répartition est très irrégulière sur le territoire national (source CREDOC-CNAF). Cette carence influe sur les possiblités d'accès des femmes à l'emploi. Les modalités de fonctionnement peuvent aussi en être responsables, les évolutions du travail, la loi des 35 heures inscrivant une flexibilité du temps de travail, ainsi que la légalisation du travail de nuit pour les femmes, sont autant d'éléments à prendre en compte et à mettre en adéquation avec la création de places d'accueil supplémentaires.
L'adaptation de ces services aux nouvelles exigences du marché permettrait de favoriser l'exercice d'une activité professionnelle par les femmes, mais aussi la possibilité au titre de la parité de prendre une place citoyenne dans notre société.
Notre démarche inscrite sur le territoire de la région Centre, nous fournit les mêmes éléments de diagnostic que ceux existants au niveau national.

·-Renforcer la mobilité :
La mobilité est une problématique récurrente que l'on retrouve aussi bien en milieu urbain qu'en milieu rural, aussi bien auprès des publics cibles que des entreprises. Les formes d'organisation des temps de travail sont en pleine mutation. Cette problématique prend donc de plus en plus d'ampleur. Outre les problématiques matérielles liées à la mobilité, il faut aussi prendre en compte des aspects psychologiques et de santé des publics.
Certains publics restent donc en marge de la reprise économique, ne bénéficient pas des gratifications sociales que génère le travail (revenus, honorabilité, construction d'une identité sociale…). La mobilité est aussi une problématique aborder du côté des entreprises. Les zones industrielles ou d'activités ne sont pas toujours à proximité des bassins d'emplois (cet aspect est d'autant plus important en milieu rural où les disponibilités en main d'œuvre se dispersent parfois sur de vastes territoires) ou très bien desservies. Les difficultés de déplacement induisent donc nécessairement des problèmes de recrutement pour les entreprises.

- L'immersion en milieu marchand pour le public en insertion
Une étude de l'Observatoire Economique et des Territoires a mis en évidence les difficultés pour les employeurs agricoles du Loir et Cher, à trouver de la main d'œuvre, notamment saisonnière (inadéquation entre offre et demande, problèmes de compétences et de mobilité, …). D'un autre côté, certains publics en insertion, malgré la reprise économique, ont de la peine à retrouver un emploi. Par conséquent, un lien semble à faire entre ces deux constats, l'objectif étant de faciliter l'intégration de ces publics au sein d'entreprises.

dot Top


Objective

Text available in

Dans le cadre du projet CRONOS des démarches d'information sur les moyens, qui faciliteraient la conciliation vie privée et vie professionnelle sur les exploitations agricoles (Organisation du temps de travail, prévention des risques sanitaires, ...), sreront mises en oeuvre.

Le projet CRONOS vise aussi à innover en matière d'accompagnement à la création d'activités en mettant en place des structures appuyant les créateurs et repreneurs potentiels à développer leur idée pour qu'elle devienne un réel projet. En parallèle, des recherches en moyens d'accompagnement à la mise en place concrète du projet seront effectuées (couveuse, coopérative, incubateur…). Ces recherches ont pour but de déterminer le mode le plus adapté aux territoires concernés.

La possibilité de faire garder son enfant reste un facteur déterminant tant dans le cadre de l'insertion sociale (démarche notamment de formation) que de l'insertion professionnelle des femmes en région Centre. Nous construirons nos actions à deux niveaux : milieu urbain et milieu rural. La reprise économique sur le territoire conduit les femmes à reprendre ou à prendre une activité professionnelle. Or une saturation, voire une absence de mode de garde de la petite enfance, exclut les femmes du champ de l'insertion professionnelle. De plus, l'évolution du monde du travail amène de nouvelles demandes en matière de modes de garde et nécessite une évolution de ces services.
En milieu urbain, il existe un certain nombre de places d'accueil, même si elles se révèlent insuffisantes. Un service est déjà constitué et doit tendre à se développer et à innover pour mieux répondre aux besoins des familles. En milieu rural, le constat montre qu'il y a une carence en modes de gardes ou une inadaptation de ces services sur certaines parties du territoire. Il convient donc de créer en tenant compte des spécificités géographiques une offre de service innovante dans son fonctionnement.
Le projet CRONOS, visera donc à développer la capacité d'accueil des jeunes enfants en offrant une priorité aux femmes en mesures d'insertion sociale ou professionnelle et en développant de nouveaux services. Cet objectif se développera sur plusieurs départements de la région Centre : l'Indre, l'Indre et Loir et le Loiret.

A l'heure actuelle, des carences en transport en commun ont été identifiées : desserte inexistante ou insuffisance de certaines zones offrant des emplois, horaires de transport inadaptés aux horaires de travail proposés aux salariés des entreprises. Ceci influe sur l'accès à l'emploi de certains publics et sur le recrutement que peuvent mettre en place les entreprises. Il conviendra donc d'identifier de manière plus précise les inadéquations en terme de transport, les attentes des publics et des entreprises, afin par la suite de proposer des solutions qui répondent aux différents publics intéressés.

Une démarche d'immersion de publics en insertion sur ces postes saisonniers semble pertinente. D'une part, elle facilite le recrutement de saisonnier pour les employeurs agricoles et d'autre part, elles offrent des perspectives d'accès à l'emploi pour les publics en insertion, et ceci pour plusieurs raisons. Ces publics acquièrent, durant lors contrat d'insertion, des compétences qui seront ensuite transférables dans le secteur agricole marchand. De plus pour certains publics, l'accès à l'activité ne peut se concevoir dans une logique de temps complet : cette entrée progressive dans l'activité salariale répond donc à leurs préoccupations.


dot Top


Innovation


Nature of the experimental activities to be implemented Rating
Guidance, counselling ***
Employment aids (+ for self-employment) ****
Employment creation and support ***

Type of innovation Rating
Process-oriented ***
Goal-oriented ****
Context oriented **

Text available in

Ce projet est innovant dans la mesure où, d'une part, il approche le travail de manière globale.
Il est analysé comme source d'intégration sociale et professionnelle.
Il est considéré comme un temps parmi les autres temps de vie : par une meilleure coordination des temps de vie, on peut envisager de répondre le plus justement aux aspirations professionnelles et personnelles de chacun.
Enfin, le travail est aussi vu sous l'angle des facteurs (mobilité, gardes d'enfants, …) qui permettent d'y accéder. Cette analyse est primordiale à la vue des impacts que peut générer l'accès à une activité : le travail est un moyen pour se forger une identité, faire reconnaître ses compétences et est source d'épanouissement.

D'autre part, cette multi-approche du travail conduit à développer un partenariat novateur : des compétences multiples y sont développées et échangées.

Ce projet devrait permettre d'expérimenter ou d'offrir de nouvelles perspectives par le développement de l'accompagnement à la création d'activités, par l'immersion en milieu marchand des publics en insertion, par l'adaptation des moyens de gardes d'enfants, …
De plus, il devrait permettre d'accompagner les personnes vers les systèmes d'activités les mieux adaptés à leur désir de reconnaissance et d'intégration sociale et économique, d'élaborer et tester des méthodes et outils facilitant cette intégration.
Enfin, il devrait apporter à chaque bénéficiaire une réponse à cette problématique récurrente " concilier vie privée et vie professionnelle "

dot Top


Budget Action 2

2 000 000 – 5 000 000 €

dot Top


Beneficiaries


Assistance to persons 
Unemployed  20.9%  16.6% 
Employed  12.5%  50.0% 
Others (without status, social beneficiaries...)  0.0%  0.0% 
  100.0% 
 
Migrants, ethnic minorities, …  0.0%  0.0% 
Asylum seekers  0.0%  0.0% 
Population not migrant and not asylum seeker  33.4%  66.6% 
  100.0%
 
Physical Impairment  0.0%  0.0% 
Mental Impairment  0.0%  0.0% 
Mental Illness  0.0%  0.0% 
Population not suffering from a disability  33.4%  66.6% 
  100.0% 
 
Substance abusers 0.0%  0.0% 
Homeless  0.0%  0.0% 
(Ex-)prisoners  0.0%  0.0% 
Other discriminated (religion, sexual orientation)  4.3%  12.5% 
Without such specific discriminations  29.1%  54.1% 
  100.0% 
 
< 25 year  8.5%  12.5% 
25 - 50 year  16.6%  45.8% 
> 50 year  8.3%  8.3% 
   100.0% 

Assistance to structures and systems and accompanying measures Rating
Gender discrimination *
Discrimination and inequality in employment ****
Disabilities *
Other discriminations *
Low qualification **
Unemployment *

dot Top


Empowerment

 

 With beneficiaries

Participation
Promoting individual empowerment

Text available in

Modifications et ajustements proposés en action 2 :

Le projet CRONOS se compose de trois axes d'action qui visent tous à "Concilier la vie privée et la vie professionnelle ". Néanmoins, les réflexions engagées et les actions envisagées sont différentes selon les volets.
Les réunions de tous les membres du PDD ne permettent pas d'approfondir les actions entreprises par chaque partenaire. Les objectifs principaux de ces réunions sont
- de réunir tous les membres du PDD,
- de pouvoir appréhender le projet, et donc une problématique de manière globale et non sous un seul angle,
- de transmettre des informations d'ordre général.
La tête de file anime ces réunions.
Aussi, l'instauration de groupes de travail est un des points fort du projet. Ces groupes de travail réunissent les acteurs travaillant sur le même volet ; l'objectif ici est d'étudier en détail un des volets de la problématique. Par conséquent, chaque membre du projet peut s'exprimer sur ces actions : description, difficultés… Ces réunions sont un réel lieu d'échanges (conseils, soutien, relations…) et de coordination d'actions. La tête de file participe à ces réunions, animée par le coordinateur, afin de suivre en temps réel l'avancement de tous les partenaires. De plus, il peut répondre à des questions d'ordre général que se poseraient certains co-réalisateurs.


Hypothèses énoncées lors de la candidature Action 1 :

Dans chaque action du projet CRONOS, les bénéficiaires sont impliqués à la réflexion du projet et / ou à sa mise en œuvre concrète.

Les dispositifs liés à la création d'activité prendront en compte les remarques des créateurs ou des repreneurs. Ils seront alimentés par la mise en place de modules spécifiques, émanation des informations et des attentes recueillies.

Les femmes recourant à un mode d'accueil quel qu'il soit, sont impliquées. En effet la place des parents est aujourd'hui largement inscrite dans les démarches de projets des structures. Le parent reste l'éducateur principal. Les accueils de la petite enfance se positionnent donc comme un co-partenaire éducatif, ce qui permet de mieux prendre en compte les demandes et les attentes des familles. D'autre part, on peut noter que les bénéficiaires sont impliqués en amont même des projets puisque les projets élaborés tiennent compte des demandes parentales. A titre indicatif sur la ville de Tours, il y a actuellement 240 familles en attente d'un mode de garde dont 98 sont des familles en mesure d'insertion sociale ou professionnelle.

Les moyens qui seront développés pour pallier les carences ou les inadaptations en matière de mobilité seront issus de concertation et négociation entre les acteurs concernés (salariés, publics en recherche d'emploi, entreprises, collectivités locales, structures de transport en commun…). Cette implication est nécessaire et primordiale pour atteindre l'objectif fixé.

 

 Between national partners

Text available in

Le projet CRONOS se compose de trois axes d'action qui visent tous à "Concilier la vie privée et la vie professionnelle ". Néanmoins, les réflexions engagées et les actions envisagées sont différentes selon les volets.
Les réunions de tous les membres du PDD ne permettent pas d'approfondir les actions entreprises par chaque partenaire. Les objectifs principaux de ces réunions sont
- de réunir tous les membres du PDD,
- de pouvoir appréhender le projet, et donc une problématique de manière globale et non sous un seul angle,
- de transmettre des informations d'ordre général.
La tête de file anime ces réunions.
Aussi, l'instauration de groupes de travail est un des points fort du projet. Ces groupes de travail réunissent les acteurs travaillant sur le même volet ; l'objectif ici est d'étudier en détail un des volets de la problématique. Par conséquent, chaque membre du projet peut s'exprimer sur ces actions : description, difficultés… Ces réunions sont un réel lieu d'échanges (conseils, soutien, relations…) et de coordination d'actions. La tête de file participe à ces réunions, animée par le coordinateur, afin de suivre en temps réel l'avancement de tous les partenaires. De plus, il peut répondre à des questions d'ordre général que se poseraient certains co-réalisateurs.

dot Top


Transnationality

 

 Linguistic skills

  • français

 Percentage of the budget for transnational activities

  • 3.3%

 Transnational Co-operation Partnerships

Transnational Co-operation Agreement DPs involved
1261 FIS.net ES ES313
IT IT-G-TOS-013

dot Top


Background

 

 Involvment in previous EU programmes

  • Nobody involved in A&E

dot Top


National Partners


Partner To be contacted for
Chambre d'Agriculture de Loir et cher Co-ordination of experimental activities
Design of the project
DP managing organisation
Evaluation
Monitoring, data collection
Transnational partnership
Association ANNA
Chambre de Métiers de Loir et Cher
Citoyenneté Insertion Sociale et Professionnelle Enfance tOuraine
Fédération Nationale des associations d'accueil et de ré-insertion sociale
Fédération Régionale Familles Rurales
Mutualité Sociale Agricole de Loir et Cher

dot Top


Agreement Summary

Text available in

Ces informations sont disponibles aupres du porteur de projet

Last update: 09-03-2007 dot Top


Chambre d'Agriculture de Loir et cher

(CA41)
15 avenue de Vendôme
41018 Blois Cedex

Tel:+33254552000
Fax:+33254552001
Email:developpement.local@loir-et-cher.chambagri.fr

 
Responsibility in the DP: Co-ordination of experimental activities
Design of the project
DP managing organisation
Evaluation
Monitoring, data collection
Transnational partnership
Type of organisation:Employers' organisation
Legal status:Semi-public organisation
Size:Staff 50-250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
CNAPELYNCK sandrine +33254552014 developpement.local@loir-et-cher.chambagri.fr Conseillere en developpement local

Last update: 09-03-2007 dot Top


Association ANNA

(ANNA)
2 rue Racine
18200 St Amand Montrond

Tel:+33248620121
Fax:+33248620121
Email:ANNA.@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Organisation providing support and guidance for disadvantaged groups
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff < 10
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
BOULT Maria +33248620120 ANNA.@wanadoo.fr Directrice

Last update: 09-03-2007 dot Top


Chambre de Métiers de Loir et Cher

(Chambre de Métiers de Loir et Cher)
16, rue de la vallée Maillard
41018 Blois Cedex

Tel:+33254446400
Fax:+33254789275
Email:

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Employers' organisation
Legal status:Private
Size:Staff 50-250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
Vannier-Desbois Christine +33254446501 cvannier@cm-blois.fr Responsable de formation

Last update: 09-03-2007 dot Top


Citoyenneté Insertion Sociale et Professionnelle Enfance tOuraine

(CISPEO)
12, rue Lobin
37000 Tours

Tel:+33247661291
Fax:+33254453520
Email:

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Other
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
FROPIER Alain +33247661291 alainfropier-cispeo@wanadoo.fr Directeur

Last update: 09-03-2007 dot Top


Fédération Nationale des associations d'accueil et de ré-insertion sociale

(FNARS)
8, Quai Saint Jean
41000 Blois

Tel:+33254550950
Fax:+33254550955
Email:Fnars.Region-Centre@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Social services
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff < 10
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
DUCLOS Marine +33254550950 fnars.region-centre@wanadoo.fr Permanente regionale fnars

Last update: 09-03-2007 dot Top


Fédération Régionale Familles Rurales

(FAMILLES RURALES CENTRE)
50 rue de Curembourg
45400 FLEURY LES AUBRAIS

Tel:+33238812737
Fax:+33238812753
Email:famillesruralescentre@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Other
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff < 10
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
LE NEVE Geneviève +33238818216 Presidente

Last update: 09-03-2007 dot Top


Mutualité Sociale Agricole de Loir et Cher

(MSA)
19, avenue de Vendôme
41018 Blois Cedex

Tel:+33254448815
Fax:+33254748297
Email:

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Social services
Legal status:Co-operative
Size:Staff 50-250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
MATHIEU Caroline +33254448815 mathieu.caroline@msa41.msa.fr Animatrice de secteur

Last update: 09-03-2007 dot Top



 
 
 
 

 
 
 
 

 
 
 
 
Warning! This section is not meant to be read directly, but rather be navigated through from the main page above.
 
 
 
 

C.R.O.N.O.S


Logo EQUAL

Home page
DP Search
TCA Search
Help
Set Language Order
Statistics