IMPORTANT LEGAL NOTICE
 

 EQUALITY ascii version

France

 
DP Managing organisation : ENTREPRISE et PERSONNEL
Other national partners : AIR FRANCE
Agence Régionale pour l'Amélioration des Conditions de Travail
Association Régionale pour l'Amélioration des Conditions de Travail
Association pour la formation professionnelle des adultes
UCANSS
EQUAL theme :Adaptability - Life long learning 
Type of DP :Geographical - Other 
DP Legal status :Association without legal form 
DP identification :FR-NAT-2001-11006 
Application phase :Approved for action 2 
Selection date :05-06-2002 
Last update :17-10-2002 
Monitoring:  

Rationale

Text available in

Dans le cadre de l'objectif 4 du Fonds Social Européen, l'Observatoire de l'évolution de l'emploi et des compétences à l'Ucanss (Union des Caisses Nationales de Sécurité Sociale) a mis en place un projet de 4 ans baptisé Impact (Investissement Métier pour la Prévision et l'Accompagnement au changement technologique) visant à accompagner certains organismes dans leur démarche de changement technologique avec une population d'âge moyen élevé. La Sécurité sociale en collaboration avec Entreprise et Personnel souhaite poursuivre ce projet à l'échelle européenne à travers Equal. Impact a donné lieu à des expérimentations concrètes d'actions de formation adaptées à ce public de salariés dits vieillissants (organisations apprenantes, pédagogie du dysfonctionnement...). Expérimentations qui peuvent être transposées dans d'autres contextes et secteurs. Dans la continuité de ce projet, EP et l'Ucanss souhaitent s'engager dans le projet Equal qui permet de développer des problématiques approchantes en termes de lutte contre toute forme de discrimination dans l'emploi, entre autres celle d'âge et de sexe. Ainsi notre idée de projet serait de croiser deux problématiques, celle du vieillissement au travail et celle de la situation des femmes au travail. EP, de par la richesse de son réseau d'entreprises, peut aider à rechercher des entreprises partageant cette même problématique. Etant donné la structure par âge de la population française, les entreprises françaises vont être confrontées à une accentuation du vieillissement au travail - la génération du baby-boom entrant dans la cinquantaine . Les solutions prises auparavant, visant finalement à évincer ces salariés âgés du marché du travail, ne suffiront pas à résoudre ce problème d'une population active âgée. Dans quelques années les personnes âgées aujourd'hui de 40 à 50 ans représenteront la moitié des effectifs des entreprises. Il apparaît comme nécessaire de passer d'une gestion discriminante par l'âge à une gestion positive des âges au sein de l';entreprise en réfléchissant à des mises en oeuvre différenciées d'une gestion des carrières. Il s'agit de gérer tous les âges en anticipant l'avenir sans négliger les questions de valorisation des compétences issues de l'expérience, de coopération jeunes/anciens, d'amélioration des performances, de motivation.En ce qui concerne la situation des femmes en France, celles-ci sont deux fois plus nombreuses à être salariées qu'en 1960. Elles représentent 46% du salariat et près de 80% des femmes entre 25 et 49 ans ont une activité professionnelle. Elles sont majoritaires dans les activités du tertiaire non marchand. Mais des inégalités subsistent notamment en termes d'accès à des postes à responsabilité, de rémunérations, d'accès à la formation continue. Ces éléments seraient à croiser avec le critère de l'âge pour voir si ce dernier a une incidence importante ou pas sur la situation des femmes au travail ou s'il faut considérer la catégorie « salariés vieillissants », hommes et femmes confondus comme plus significative, ce qui n'exclue pas des différenciations à la marge.En effet, le thème du vieillissement au travail est d'actualité, notamment au travers des travaux du Creapt (centre d'études de l'emploi) qui a été associé au projet Impact. Mais ce thème n'a été que peu abordé sous l'angle des femmes. Nous nous centrerons, dans la mesure du possible, sur des secteurs où les salariés femmes sont majoritaires comme les services, les métiers du social, certains secteurs industriels.

dot Top


Objective

Text available in

LE PROJET EQUALITY

Son esprit

Il s'inscrit au programme du Fond Social Européen ce qui donne l'opportunité à "Entreprise&Personnel" de s'engager dans le montage d'un projet de développement communautaire européen sur le thème de la prévention des discriminations.

3 phases distinctes :

Ø Action 1 : Concevoir et monter le projet en termes de partenariats avec d'autres
organismes nationaux et transnationaux et de gestion comptable
Ø Action 2 : Observer, expérimenter le terrain et évaluation des pratiques ;
Ø Action 3 : Capitalisation des recherches et des pratiques pour une diffusion large des actions de communication renouvelées
Elle vise à mettre en exergue les actions réalisées en entreprise concernant le maintien dans l'emploi des femmes à mi-carrière et de leur accès à l'emploi.

Notre association, sélectionnée par le FSE (après candidature), se charge de l'Action 3 du projet Equal (en privilégiant la dimension formation tout au long de la vie professionnelle croisée avec les variables sexe et âge).

La contribution d'E&P dans le projet EQUAL

Dans le cadre de l'objectif 4 du Fonds Social Européen, l'Observatoire de l'évolution de l'emploi et des compétences à l'Ucanss a mis en place un projet baptisé Impact visant à accompagner certains organismes dans leur démarche de changement technologique avec une population d'âge moyen élevé. Dans la continuité de ce travail, E&P et l'Ucanss souhaitent s'engager dans le projet européen Equal. Celui-ci permet, en effet, de développer des problématiques approchantes en termes de lutte contre toutes formes de discrimination dans l'emploi, et notamment en lien avec l'âge et le sexe.

E&P de par la richesse de son réseau d'entreprises peut aider dans la recherche d'entreprises partageant ce type de problématique. Etant donné la structure par âge de la population, les entreprises françaises vont être confrontées à une accentuation du vieillissement au travail - la génération du baby-boom entrant dans la cinquantaine. Dans quelques années seulement les salariés âgés aujourd'hui de 40 à 50 ans représenteront la moitié des effectifs des entreprises.

C'est pourquoi, il apparaît nécessaire de passer d'une gestion discriminante par l'âge à une gestion différentiée des carrières. En ce qui concerne la situation des femmes en France, force est de constater que celles-ci sont deux fois plus nombreuses à être salariées qu'en 1960. Elles représentent actuellement 46% du salariat, et près de 80% des femmes entre 25 et 49 ans ont une activité professionnelle. Elles sont majoritaires dans les activités du tertiaire non marchand. Mais, des inégalités subsistent notamment en termes d'accès à des postes à responsabilité, de rémunération et d'accès à la formation continue.

Dans le cadre du Projet EQUAL, nous examinerons des secteurs d'activités où les femmes sont majoritaires (services, métiers du social, voire certains secteurs industriels).

Trois axes de travail ont été esquissés lors des rencontres avec les partenaires du projet, à savoir:

· La nécessaire construction des trajectoires professionnelles visant au maintien de l' employabilité. L'objectif consiste à prévenir les risques d'exclusion professionnelle. Pour ce faire, il conviendra de mettre en évidence les conditions qui favorise l'employabilité, (compétences dans l'emploi et appréciation de l'expérience construite tout au long du parcours antérieur) ;

· La question des transitions pour inverser la tendance, tant pour les politiques d'emploi des entreprises que pour la dynamisation des carrières des salariés. Des phases de transition pour les personnes concernées seront à envisager afin de permettre l'adaptation des dispositifs d'incitation au maintien dans l'emploi et d'interruption des départs par anticipation, assortis de transactions ;

· Le développement des coopérations intergénérationnelles, la question du départ massif des catégories les plus âgées et le vieillissement collectif. Se pose alors la question des modes de transmission et de coopération avec les nouvelles générations entrant sur le marché du travail. Craignant plus des incompréhensions que des tensions, les entreprises recherchent les voies et moyens de formaliser leurs connaissances et leurs procédures. Le management des connaissances est prôné, mais avec assez peu d'opérationnalité puisque c'est comme si seules les relations de coopération permettaient de transmettre les " modèles de l'action " et construisaient une compétence collective. Par ailleurs, D'autres expériences font ressortir des pratiques de tutorat dit " réciproque " ou " inversé " où l'apprentissage, en particulier des TIC, est guidé par le jeune arrivant. Cependant, la recomposition des cultures professionnelles ne repose pas uniquement sur la relation de deux générations extrêmes, mais implique d'autres catégories de salariés d'âge intermédiaire qui peuvent à la fois partager la mentalité et les comportements des jeunes et être " rôdés " aux méthodes, aux savoirs-faire explicite et implicite de l'entreprise

dot Top


Innovation


Nature of the experimental activities to be implemented Rating
Anticipation of technical changes ***
Guidance and social services ***
Studies and analysis of discrimination features ***

Type of innovation Rating
Process-oriented ****
Goal-oriented ***
Context oriented ****

Text available in

Notre projet s'inscrit dans un des thèmes retenus par la France pour le projet Equal, celui de l'adaptabilité et de la formation tout au long de la vie : « encourager l'émergence et la mise en oeuvre de dispositifs de gestion des ressources humaines favorisant le maintien en activité et/ou le développement de l'employabilité des travailleurs fragilisés dans leur emploi malgré une longue expérience professionnelle ». Dans notre cas, les salariés fragilisés sont les salariés vieillissants et parmi eux, nous nous intéresserons plus particulièrement à la situation des femmes.Cet axe de travail permettrait :
- de confirmer et d'approfondir les hypothèses déjà appréhendées dans le projet Impact, notamment sur la mise en place des programmes de formation expérimentaux favorisant les apprentissages organisationnels et la confiance en soi des personnes concernées,
- d'initier une démarche qui aurait pour objectif d'accompagner les personnes dans la validation de leurs acquis de l'expérience et de leur permettre de « rebondir » après 50 ans. Cette démarche ne serait pas originale du point de vue des dispositifs mais de la cible visée pour laquelle un travail d'accompagnement et de coaching serait développé.Ce projet sera innovant de par son groupe-cible, les salariés vieillissants et en particulier les femmes, et de par les actions concrètes mises en oeuvre en matière d'accès à la formation et de modalités de formation adaptées à ce public. Il ne s'agira pas de rester sur le plan de la théorie mais de mettre en place des expérimentations de terrain destinées à durer une fois le projet Equal proprement dit terminé et destinées à être connues d';autres entreprises.Nous rechercherons des entreprises qui posé le diagnostic du vieillissement démographique, et qui, dans la suite de ce diagnostic se posent des questions sur la mobilité ou l'absence de mobilité des salariés les plus anciens, sur la garantie de leur employabilité. C'est pourquoi, notre projet s'intéresse à l'aspect validation des acquis de l'expérience des plus anciens en s'appuyant sur les apports de la dernière loi française sur le sujet pour développer des outils d'un usage simple afin que cette démarche soit utilisée ou mieux utilisée dans les entreprises comme outil de gestion des ressources humaines à part entière. Dans ce cadre associer deux partenaires qui travaillent déjà sur le sujet tels que l'AFPA et EP ne peut être que très enrichissant. L'idée est de faire prendre conscience de l'intérêt d'une telle démarche aux entreprises en leur procurant une aide dans la façon de procéder, ce qui est encore trop rare à l'heure actuelle.

dot Top


Budget Action 2

1 000 000 – 1 500 000 €

dot Top


Beneficiaries


Assistance to structures and systems and accompanying measures Rating
Gender discrimination ****
Discrimination and inequality in employment ****
Other discriminations ****
Low qualification ****
Unemployment ****

dot Top


Empowerment

 

 With beneficiaries

Participation
Promoting individual empowerment

Text available in

A eu lieu au cours de l'action 1, une réunion de tous les membres du PDD tous les mois. Ce mode de fonctionnement continuera dans l'action 3 sous la forme d'un comité de pilotage associant un représentant de chaque membre du PDD, à raison d'un comité par mois. Selon le contexte et l'avancée du projet, les chercheurs ou consultants associés au projet seront amenés à présenter leurs travaux.
Les entreprises terrain d'expérimentation seront également présentes lors de ce comité : un représentant par entreprise.
Des réunions entre représentants des entreprises terrain d'expérimentation seront également organisées afin que chacun puisse présenter son expérience. Dans ces entreprises, il sera présenté le projet Equal devant la Direction, le management et quelques futurs bénéficiaires.
Tout au long du projet, une brochure et un site internet permettront de connaître les étapes du déroulement, les principaux résultats, les différents partenaires et leurs coordonnées.

 

 Between national partners

Text available in

ARTICLE 5 : Mission(s) affectées(s) aux membres du PDD

- E&P agit en qualité de réalisateur des actions suivantes " ,organisation de manifestations, capitalisation et animation du site interne et de coordinateur du projet Le descriptif, le plan de réalisation et le budget prévisionnel de chacune des actions réalisées par " E&P" sont annexés au présent accord.

- " AFPA " dénommé Membre n°1, agit en qualité de réalisateur du projet suivant : " valorisation d'actions et de dispositifs". Le descriptif, le plan de réalisation et le budget prévisionnel de chacune des actions réalisées par " AFPA " sont annexés au présent accord.

- AIR France" dénommé Membre n°2 agit en qualité de réalisateur des actions suivantes : valorisation d'actions et de dispositifs Le descriptif, le plan de réalisation et le budget prévisionnel de chacune des actions réalisées par " AIR France" sont annexés au présent accord.

- ARACT LIMOUSIN dénommé Membre n°3 agit en qualité de réalisateur des actions suivantes : valorisation d'actions et de dispositifs et organisation de manifestations. Le descriptif, le plan de réalisation et le budget prévisionnel de chacune des actions réalisée par ARACT LIMOUSIN" sont annexés au présent accord.
-
- ARACT LORRAINE dénommé Membre n°4 agit en qualité de réalisateur des actions suivantes : valorisation d'actions et de dispositifs et organisation de manifestations. Le descriptif, le plan de réalisation et le budget prévisionnel de chacune des actions réalisée par ARACT LORRAINE sont annexés au présent accord.

- UCANSS dénommé Membre n°5 agit en qualité de réalisateur des actions suivantes : valorisation d'actions et de dispositifs. Le descriptif, le plan de réalisation et le budget prévisionnel de chacune des actions réalisée par UCANSS sont annexés au présent accord.

La participation active de tous les partenaires sera garantie par une étape de valorisation des actions engagées dans chacun des contextes et un financement à la FIN de chaque étape sous l'angle de la prestation d'un chercheur ou de la réalisation d'un support de diffusion, ou encore la réalisation d'une manifestation en région.

dot Top


Transnationality

 

 Linguistic skills

  • français
  • English
  • Deutsch

 Percentage of the budget for transnational activities

  • 10.5%

 Transnational Co-operation Partnerships

Transnational Co-operation Agreement DPs involved
1230 M.E.T. (METRICA-EQUALLITE-TECNICA) ES ES212
IT IT-G-EMI-019

dot Top


Background

 

 Involvment in previous EU programmes

  • Nobody involved in A&E

dot Top


National Partners


Partner To be contacted for
ENTREPRISE et PERSONNEL Co-ordination of experimental activities
Design of the project
DP managing organisation
Evaluation
Monitoring, data collection
Transnational partnership
AIR FRANCE
Agence Régionale pour l'Amélioration des Conditions de Travail
Association Régionale pour l'Amélioration des Conditions de Travail
Association pour la formation professionnelle des adultes
UCANSS

dot Top


Agreement Summary

Text available in

Ces informations sont disponibles aupres du porteur de projet

Last update: 17-10-2002 dot Top


ENTREPRISE et PERSONNEL

(Eet P)
63, quai de Grenelle
75015 Paris

Tel:+33143921300
Fax:+33145793239
Email:mheilige@entreprise-personnel.asso.fr

 
Responsibility in the DP: Co-ordination of experimental activities
Design of the project
DP managing organisation
Evaluation
Monitoring, data collection
Transnational partnership
Type of organisation:University / Research organisation
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 50-250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
RAOULT n.c. +33140951803 n.raoult@free.fr Consultant

Last update: 17-10-2002 dot Top


AIR FRANCE

(AF (2))
45, rue de Paris
95747 ROISSY

Tel:+33141567800
Fax:+33141567299
Email:www@airfrance.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Other
Legal status:Private
Size:>250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
JOUDIOU n.c. +33141567380 Responsable emplois jeunes

Last update: 17-10-2002 dot Top


Agence Régionale pour l'Amélioration des Conditions de Travail

(ARACT Lorraine (4))
24, rue du Palais BP 94025
57040 Metz Cedex 1

Tel:+33387751857
Fax:+33387751884
Email:aract-lorraine@anact.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:University / Research organisation
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
Schwartz n.c. +33387751368 pchwartz@anact.fr Directeur de l'aract lorraine

Last update: 17-10-2002 dot Top


Association Régionale pour l'Amélioration des Conditions de Travail

(ARACT Limousin (3))
86-88, avenue Baudin
87036 Limoges Cedex

Tel:+33555110560
Fax:+33555110561
Email:

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:University / Research organisation
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff < 10
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
Sahler n.c. +33555110562 b.sahler@anact.fr Directeur

Last update: 17-10-2002 dot Top


Association pour la formation professionnelle des adultes

(AFPA (1))
63, rue Ampère
93331 Neuilly sur Marne

Tel:+33149443953
Fax:+33143001006
Email:

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Education / training organisation
Legal status:Semi-public organisation
Size:Staff 50-250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
Lutrand n.c. +33149443953 michele.lutrand@bbs.afpa.fr Coordinatrice des projets europeens

Last update: 17-10-2002 dot Top


UCANSS

(UCANSS (5))
Tour Montparnasse BP 45
75015 Paris Cedex 15

Tel:+33145388371
Fax:+33145388118
Email:mgalazzini@ucanss.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Social services
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 50-250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
GALAZZINI n.c. +33145388371 mgalazzini@ucanss.fr Chef de projet

Last update: 17-10-2002 dot Top



 
 
 
 

 
 
 
 

 
 
 
 
Warning! This section is not meant to be read directly, but rather be navigated through from the main page above.
 
 
 
 

EQUALITY


Logo EQUAL

Home page
DP Search
TCA Search
Help
Set Language Order
Statistics