IMPORTANT LEGAL NOTICE
 

 DEVELOPPEMENT ET VALORISATION DES METIERS DE LA MAÎTRISE DU BIEN VIEILLIR : ascii version

France

 
DP Managing organisation : MUTUELLE FORCE SUD
Other national partners : Ecole des Métiers d'Accompagnement des Personnes
PERFORMANCE CONSEIL
SA GDP VENDOME GESTION
EQUAL theme :Adaptability - Life long learning 
Type of DP :Sectoral - Services 
DP Legal status :Association without legal form 
DP identification :FR-NAT-2001-10820 
Application phase :Approved for action 2 
Selection date :05-06-2002 
Last update :07-10-2004 
Monitoring:  

Rationale

Text available in


Le projet qui vous est soumis a pour but de préparer dès maintenant les maisons de retraite et les associations d'aide à domicile à remédier aux difficultés - elles s'amplifieront dangereusement
à partir de 2006 - qu'elles affronteront demain.

Elles surgiront du cœur même de leur métier : l'aide au " bien vieillir ", faute, nous y reviendrons, d'une image suffisamment attractive sur le marché de l'emploi et par conséquent d'un personnel suffisamment stable mais aussi formé et suivi dans son évolution professionnelle.

Cependant, ces difficultés ne sont pas spécifiques à la France. Elles se retrouvent en Allemagne, au Danemark, en Italie.

Il s'agit donc ici d'un projet bâti en commun grâce à l'apport d'Equal.
Cette candidature est issue d'un mariage entre deux projets initiaux (10820 et 11295). Ceci a bien entendu augmenté considérablement le temps nécessaire à l'approfondissement et à la coordination de nos projets respectifs.

C'est ainsi qu'il rassemble des terrains d'expériences, des filières d'accès aux métiers et des " pratiques " du " bien vieillir " différentes selon les pays. Mais aussi un large échantillon d'organismes du secteur de l'aide aux personnes âgées : des entreprises privées, des mutuelles, des OPCA etc. Enfin un cabinet, conseil et formation, qui apporte son expérience de l'audit social et de la conduite concertée du changement organisationnel.

Enrichi de ces apports divers et de ce " mariage ", nous avons pris soin cependant de ne pas alourdir le budget de notre projet. Le contenir au plus juste sans pour autant se refuser à atteindre tous nos objectifs nationaux et transnationaux, tel a été notre intention commune. Nous croyons l'avoir atteint en reportant en Action 3 une partie de l'expérience nécessaire à l'élaboration des meilleures conduites partageables du changement, à partager ensuite avec le plus d'acteurs possibles de ces secteurs d'activité.

En France, le déficit démographique dû au départ à la retraite des générations du “papy boom” sera patent dès 2006 ; Il ira s'amplifiant.
Les prévisions INSEE 2010 : hypothèse de 1,8 enfants par femme
les + de 60 ans représenteraient 22,8 % de la population, les + de 75 ans : 8,9 % , les+ de 85 ans : 2,5 %.
En 1999, le nombre approximatif de + de 65 ans souffrant de dépendance lourde est estimé à 700 000 personnes, dont 270 000 en établissement, 430 000 à domicile.

Il en résultera trois conséquences :
-Les deux premières sont quantitatives : un développement significatif du
secteur des services aux personnes âgées est attendu ainsi qu'une augmentation
corrélative forte des besoins de main d'œuvre.
Or nous allons manquer de personnels.
-La troisième est qualitative : le degré d'exigence des personnes âgées et de leur famille s'accroîtra d'autant mieux qu'elles resteront plus longtemps à domicile, arriveront donc plus tard en institution et y vivront en moyenne plus longtemps.

S'installe ainsi un paysage où les intervenants seront confrontés à l'emploi massif de personnels " vieillissants " (40 ans et plus). Mais alors même que le secteur subit un déficit d'image
(confrontation à la déchéance physique et intellectuelle, à la maladie et à la mort),
il faudra impérativement trouver des solutions innovantes facilitant :
le maintien dans l'emploi des moins jeunes, l'accès des jeunes générations en favorisant le transfert intergénérationnel des savoir faire.

Pour les non-médecins, hors l'image relativement négative de cette profession, surtout auprès des jeunes (d'après notre expérience, sur 159 personnes de moins de 30 ans rencontrées en 2001, 60 % de celles-ci disaient vouloir quitter ce secteur d'activité), 4 obstacles au moins sont à surmonter :
- la diminution du nombre des actifs
- la transmission générationnelle des savoir faire moins favorable
- le salariat presque exclusivement féminin
- les salariés dits de bas niveaux de qualification

Notre préoccupation majeure concerne ce personnel nombreux qui au quotidien
s'occupe concrètement des personnes âgées.
Nous pensons que, s'il faut apporter une réponse globale aux problèmes spécifiques du " bien vieillir ", leur participation active à cette réponse est cruciale. Car le principal de leurs métiers est le contact, la relation. Ce " principal " n'est pas uniquement affaire de formation professionnelle quoiqu'elle soit indispensable - des formations professionnelles nouvelles sont à prévoir : b a ba des principaux signes cliniques, ergonomie des manipulations physiques, psychologie de la personne âgée, etc… Il est aussi constitué des expériences accumulées et de la possibilité d'une collaboration transversale entre métiers spécialisés qui est propre au groupe de travail.
Ce personnel, quel est-il ? Il est féminin (9 personnes sur 10), très souvent d'origine étrangère,
" vieux ", majoritairement de " bas niveau " de qualification, parfois proche de l'illettrisme,
vivant souvent dans des conditions socio-économiques difficiles ou même précaires
(famille monoparentale, habitat nécessairement loin du lieu de travail pour cause de cherté des loyers, etc…).
C'est à ce public vulnérable, objet des préoccupations du FSE, qu'il est demandé
de s'occuper des personnes âgées. Et de s'en occuper avec d'autant plus d'attention
et de chaleur humaine que leur âge les a rendues d'autant plus exigeantes sur la qualité du service offert par l'institution qui les accueille qu'elles sont devenues elles-mêmes plus vulnérables.

La recherche de solutions destinées à favoriser l'accès à l'emploi ou le maintien dans l'emploi des travailleurs vieillissants constitue dans ce secteur un impératif incontournable.

n.c.

dot Top


Objective

Text available in

Le projet vise à créer une méthode destinée à opérer un diagnostic dans les unités de travail
portant à la fois sur le niveau de compétence, l'organisation du travail et
la motivation des personnels du secteur de l'aide aux personnes âgées,
et à apporter des solutions destinées à remédier aux carences constatées à l'occasion
de ce diagnostic tout en favorisant l'intégration de nouveaux salariés
et le maintien dans l'emploi des travailleurs vieillissants.

Les solutions apportées devront permettre :
- d'identifier et d'enrichir les compétences des personnels dans un objectif de
professionnalisation et de reconnaissance des qualifications (VAE),
et de création de perspectives d'évolutions professionnelles ;
- d'intégrer en particulier le facteur de l'âge, du rapport à la mort et à la dépendance, du niveau de connaissance général des travailleurs dans la problématique de la motivation ;
- d'apporter des réponses en terme d'adaptation de l'organisation du travail tenant compte en particulier de l'âge, de la condition physique et psychologique des travailleurs ;
-de valoriser le rôle et la place des travailleurs vieillissants en particulier dans la
transmission des savoirs aux plus jeunes.

Notre hypothèse de travail se donne pour principe d'articuler une réponse globale aux besoins spécifiques du bien vieillir.
Il s'agit de :
A- METTRE AU POINT ET EXPERIMENTER UNE INGENIERIE DES COMPÉTENCES ET DES FORMATIONS QUI COMPRENNENT DES DIMENSIONS TRANSVERSALES AUX METIERS
B - MESURER L'INFLUENCE DES ORGANISATIONS DE TRAVAIL
C - MONTER DES ATELIERS DE COMPÉTENCES POUR FORMALISER ET TRANSMETTRE LES “BONNES PRATIQUES”
D - METTRE AU POINT ET EXPERIMENTER UN OUTIL DE POSITIONNEMENT DES SALARIÉS ET UN OUTIL DE RECRUTEMENT DE PERSONNEL PAR RAPPORT AUX EXIGENCES DES QUALIFICATIONS NÉCESSAIRES POUR EXERCER EN ÉTABLISSEMENTS
E - METTRE AU POINT ET EXPERIMENTER DES PARCOURS DE FORMATION INDIVIDUALISÉS ET DES OUTILS DE MOBILISATION CAPABLES DE RENDRE LES SALARIES ACTEURS DE LEUR PROCESSUS DE QUALIFICATION
F - METTRE EN ŒUVRE TOUS LES OUTILS RÉALISÉS
G - IDENTIFIER LES ACTIONS COLLECTIVES ET INDIVIDUELLES À MENER
H - RÉALISER LES ACTIONS
I - ÉVALUER L'ENSEMBLE DES ACTIONS
J - DIFFUSER L'ENSEMBLE DES RECHERCHES, METHODES, OUTILS, ACTIONS (Action 2, Action 3)

La mise au point de l'ensemble des méthodes partira d'une analyse concrète des pratiques individuelles et collectives auprès de différents intervenants du secteur.
Son expérimentation permettra en particulier de mettre au point des formations générales, professionnelles et qualifiantes. Les bénéficiaires de ces actions étant majoritairement des femmes de bas niveau de qualification, et souvent d'origine étrangère ( en tous cas dans certaines régions), il sera important d'expérimenter plusieurs modes d'action afin de lutter aussi contre l'illettrisme et les discriminations raciales.

n.c.

dot Top


Innovation


Nature of the experimental activities to be implemented Rating
Guidance, counselling ***
Training ****
Employment aids (+ for self-employment) ***
Integrated measures (pathway to integration) ***
Conception for training programs, certification ****
Anticipation of technical changes *
Studies and analysis of discrimination features ****

Type of innovation Rating
Process-oriented ****
Goal-oriented ***
Context oriented ***

Text available in

Jusqu'à aujourd'hui, en dehors du personnel soignant diplômé (Ministère des Affaires Sanitaires et Sociales), les personnels au contact des personnes âgées, n'ont pour la plupart pas ou peu suivi de formation, et dans certains cas, ont choisi ce métier par défaut.
Il s'agit de permettre aux responsables d'établissements et d'associations d'aide à domicile de faire évoluer leurs organisations de travail et managériales afin de permettre aux personnels de s'adapter à l'évolution de leur profession et de développer la fierté d'exercer dans ces métiers.

Il s'agit de mettre en place des méthodes innovantes par :

- une démarche d' ingénierie des compétences, qui permettra entre autres de clarifier celles-ci.
Nous chercherons à valoriser les différents métiers de la gérontologie et de proposer des perspectives d'évolutions professionnelles plus valorisantes permettant d'améliorer la qualité
de l'accompagnement quotidien, médical et psychologique des personnes âgées.

- une conception et expérimentation de méthodes permettant d'opérer un diagnostic sur les lieux
de travail, de repérer les acquis et de mesurer les écarts de compétence des personnels

- une conception et réalisation d'un outil de positionnement des salariés
par rapport aux exigences des qualifications évolutives et nécessaires

- par la création d'un système d'accompagnement de proximité et par le développement
d'une formation de formateurs intégrant une dimension culturelle européenne, qui favorise
notamment les échanges Nord-Sud

- par le mixage des stagiaires en situation professionnelles et demandeurs d'emploi.
Cette méthode sera basée sur la mise en place d'ateliers de compétences qui
intégreront notamment la transférabilité entre les générations de salariés.

- par des actions spécifiques seront conçues et développées pour aider le
personnel concerné à surmonter les difficultés physiques et psychologiques
liées à la confrontation au vieillissement et à la mort.

n.c.

dot Top


Budget Action 2

2 000 000 – 5 000 000 €

dot Top


Beneficiaries


Assistance to persons 
Unemployed  7.5%  30.0% 
Employed  2.5%  60.0% 
Others (without status, social beneficiaries...)  0.0%  0.0% 
  100.0% 
 
Migrants, ethnic minorities, …  5.8%  50.0% 
Asylum seekers  0.6%  3.1% 
Population not migrant and not asylum seeker  3.7%  36.8% 
  100.0%
 
Physical Impairment  0.0%  0.0% 
Mental Impairment  0.0%  0.0% 
Mental Illness  0.0%  0.0% 
Population not suffering from a disability  10.0%  90.0% 
  100.0% 
 
Substance abusers 0.0%  0.0% 
Homeless  0.0%  0.0% 
(Ex-)prisoners  0.0%  0.0% 
Other discriminated (religion, sexual orientation)  10.0%  90.0% 
Without such specific discriminations  0.0%  0.0% 
  100.0% 
 
< 25 year  2.6%  10.0% 
25 - 50 year  5.0%  58.7% 
> 50 year  2.5%  21.2% 
   100.0% 

Assistance to structures and systems and accompanying measures Rating
Asylum *
Gender discrimination *
Discrimination and inequality in employment ****
Other discriminations ****
Low qualification ****
Racial discrimination ***
Unemployment ****

dot Top


Empowerment

 

 With beneficiaries

Participation
Promoting individual empowerment

Text available in

La réussite du projet passe par la forte implication des personnes évaluées et
sélectionnées pour participer aux ateliers de compétences qui leur permettront de valoriser,
d'identifier et de formaliser leurs savoir-faire.
L'outil de positionnement doit les associer à chaque étape à la construction de leur
propre parcours de formation. C'est la condition sine qua non de la réussite de leur évolution.
C'est pourquoi, la transmission intergénérationnelle dans les entreprises est fondamentale et participe à l'accompagnement et l'encouragement nécessaire sur le chemin de la progression professionnelle.n.c.

 

 Between national partners

Text available in

Tous les membres du PDD ont un rôle à jouer dans l'accompagnement, le développement et la structuration de ce secteur économique. Ils s'engagent en fonction de leurs compétences à échanger leurs informations tout au long du projet. Nous avons décidé de confier une mission de coordination pour toute la durée du projet EQUAL à deux membres du PDD. Ces coordinateurs ont pour mission de mettre en place une communication efficace entre tous les membres du PDD en faisant circuler toutes les informations utiles liées à l'avancement du projet au niveau national et transnational par divers moyens :
- réunions dans différentes régions
- dossiers de presse
- conférence transnationale organisée en France en fin d'action 2
- utilisation du système intranet créé dans le cadre du partenariat transnational.

Les membres du PDD diffusent l'information à d'autres destinataires :
- les bénéficiaires de l'expérimentation
- les institutionnels et les acteurs du tissu économique
- les partenaires transnationaux
- les OPCA

n.c.

dot Top


Transnationality

 

 Linguistic skills

  • français
  • English
  • español (castellano)

 Percentage of the budget for transnational activities

  • 16.5%

 Transnational Co-operation Partnerships

Transnational Co-operation Agreement DPs involved
444 Pro European Care Sector (PECS) DE EA-30153
DK 1
DK 15
IT IT-G-TRE-002

dot Top


Background

 

 Involvment in previous EU programmes

  • Nobody involved in A&E

dot Top


National Partners


Partner To be contacted for
MUTUELLE FORCE SUD Co-ordination of experimental activities
Design of the project
DP managing organisation
Evaluation
Monitoring, data collection
Transnational partnership
Ecole des Métiers d'Accompagnement des Personnes
PERFORMANCE CONSEIL
SA GDP VENDOME GESTION

dot Top


Agreement Summary

Text available in

Ces informations sont disponibles aupres du porteur de projet

Last update: 07-10-2004 dot Top


MUTUELLE FORCE SUD

(MUTUELLE FORCE SUD)
65, avenue Jacques Cartier Résidence Arpèges
34000 MONTPELLIER

Tel:+33467641758
Fax:+33467642179
Email:carole.finifter@leader-sud-formation.com

 
Responsibility in the DP: Co-ordination of experimental activities
Design of the project
DP managing organisation
Evaluation
Monitoring, data collection
Transnational partnership
Type of organisation:Social services
Legal status:Co-operative
Size:>250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
FINIFTER n.c. +33467641758 carole.finifter@leader-sud-formation.com Chef de projet

Last update: 07-10-2004 dot Top


Ecole des Métiers d'Accompagnement des Personnes

(EMAP)
82, bld Delisle
97451 St Pierre de la Réunion

Tel:+33262969530
Fax:+33262282703
Email:emap.reunion@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Education / training organisation
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff < 10
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
Gilles n.c. +33262969533 gilles.jean-yves@wanadoo.fr Directeur

Last update: 07-10-2004 dot Top


PERFORMANCE CONSEIL

(PERFORMANCE CONSEIL)
6, rue du 12 février, BP 18
94801 Villejuif Cedex

Tel:+33149581400
Fax:+33149581401
Email:performance.conseil@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:University / Research organisation
Legal status:Private
Size:Staff < 10
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
de RYCKE n.c. +33149581400 nadine-de-rycke@noos.fr Chef de projet

Last update: 07-10-2004 dot Top


SA GDP VENDOME GESTION

(GDP VENDOME)
7, avenue de l'Opéra
75001 PARIS

Tel:+33144500303
Fax:+33144503050
Email:info@gdp-vendome.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:University / Research organisation
Legal status:Private
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
PLATEL n.c. +33144500303 info@gdp-vendome.fr Directeur des exploitations

Last update: 07-10-2004 dot Top



 
 
 
 

 
 
 
 

 
 
 
 
Warning! This section is not meant to be read directly, but rather be navigated through from the main page above.
 
 
 
 

DEVELOPPEMENT ET VALORISATION DES METIERS DE LA MAITRISE DU BIEN VIEILLIR :


Logo EQUAL

Home page
DP Search
TCA Search
Help
Set Language Order
Statistics