IMPORTANT LEGAL NOTICE
 

 MODERNISER SANS EXCLURE LES SENIORS ascii version

France

 
DP Managing organisation : Société Nationale de télévision France3
Other national partners : ALGORA
ARTE
GRETA du Velay
Institut National de l'Audiovisuel
EQUAL theme :Adaptability - Life long learning 
Type of DP :Sectoral - Specific discrimination and inequality problems 
DP Legal status :Association without legal form 
DP identification :FR-NAT-2001-10811 
Application phase :Approved for action 2 
Selection date :05-06-2002 
Last update :09-03-2007 
Monitoring:  

Rationale

Text available in

Le développement en France des nouvelles technologies, notamment le numérique, va très profondément transformer le secteur de l'audiovisuel français et les métiers et qualifications qui y sont attachés. Par ailleurs, du fait de l'allongement progressif de la vie professionnelle, les entreprises et les salariés vont être amenés à travailler plus longtemps.
Pour faire face à ces mutations technologiques et démographiques, qui impacteront principalement les salariés de plus de 50 ans, qui devront être acteurs de ces évolutions, trois principaux acteurs du secteur audiovisuel France 3,l'Institut National de l'Audiovisuel et Arte se sont associés pour répondre à ces problématiques.

La Télévision Numérique Terrestre : Chaîne France 3

Via cette nouvelle technologie chaque particulier pourra recevoir sur son antenne traditionnelle de l'ordre de 30 chaînes dont la moitié gratuites. Dans ce contexte France 3 a engagé, sur fonds propres, un ambitieux plan d'investissements. A vocation régionale, France 3 va mettre en oeuvre d'ici à 2005, 8 télévisions numériques régionales qui émettront 17 heures par jour. Ces TNR auront vocation à rediffuser et créer des magazines de proximité, des émissions régionales spécifiques dans une logique de télévision citoyenne, de proximité, attentive aux initiatives sociales, économiques et culturelles locales. Afin de permettre cette diffusion France 3 devra recourir à la numérisation de l'ensemble des processus de production et de diffusion audiovisuelle qui vont affecter de manière importante le contenu du travail, des emplois et des activités professionnelles qui y correspondent. Il s'agit d'assurer une organisation des rédactions en réseau autour d'un serveur qui permette de mobiliser le travail rédactionnel sur plusieurs éditions et sur plusieurs supports numérisés. L'installation progressive des télévisions numériques régionales et l'utilisation des rédactions informatisées va recomposer l'organisation de l'entreprise, faire émerger de nouveaux métiers, en transformer certains et en enrichir la majorité du fait d'une activité à forte valeur ajoutée. Il y a donc nécessité à accompagner les évolutions des métiers ainsi que les qualifications et les compétences qui y sont attachées. Une douzaine de métiers sont directement concernés par ces évolutions. Citons à titre d'exemple les métiers de : journalistes, monteurs, Opérateurs prise de son, Opérateurs prise de vue, techniciens de reportage, responsables d'exploitation etc. Un plan ambitieux de formation a été décidé pour accompagner le plan de développement stratégique arrêté par la société nationale. Force est de constater que la majorité des personnels impactés par ces évolutions concernent sur l'ensemble du territoire soit des salariés à mi-chemin de leur vie professionnelle (40-45 ans), soit des salariés seniors (45 à 55 ans et plus).

Diffusion des nouvelles technologies du numérique : INA, Arte

L'INA partage pour l'essentiel la problématique sous jacente au projet initié par la tête de liste de liste France 3. L'Institut met en place des projets stratégiques liés aux techniques de numérisation et au développement des réseaux et services en ligne, projets ayant une forte incidence sur le contenu des métiers et les organisations de travail et nécessitant un accompagnement important au changement par une politique ambitieuse de formation.Le principal chantier de modernisation concerne le cœur de métier de l'INA : la gestion professionnelle, l'exploitation et la valorisation du patrimoine audiovisuel.Un plan de sauvegarde et de numérisation pour la conservation des fonds d'archives audiovisuelles a été lancé en 1999 et doublé en 2001 de la mise en place d'une chaîne technique intégrée de sauvegarde, numérisation en communication.Sur ce socle technologique se greffent aujourd'hui de nouveaux outils informatiques de gestion documentaire, juridique et commerciaux en cours de développement.Tous les métiers concourrant à la valorisation du Patrimoine se trouvent impactés ( métiers techniques de sauvegarde, transfert, restauration, diffusion ; métiers de gestion de stocks ; métiers documentaires ; métiers commerciaux et de gestion) par la mise en œuvre de nouveaux outils et de nouveaux process de travail de type " industriel " et partagés en " Workflow " qui se substituent aujourd'hui à des modes de production auparavant plus " artisanaux " et plus cloisonnés. L'INA présente des caractéristiques démographiques et une pyramide des âges assez proche de celles de France 3 se traduisant par un vieillissement de la population.Les modes de gestion des ressources humaines sont encadrés par un référent également commun à France 3 : la convention collective de l'audiovisuel public. Les contraintes de maîtrise des effectifs et de la masse salariale limitent pour les deux sociétés les possibilités de recrutements externes et induisent un recours important à la mobilité interne, mobilité qui apparaît, sans anticipation et dispositif d'accompagnement spécifique, plus problématique avec les salariés seniors.

Chaîne ARTE : Aujourd'hui, ARTE France va entrer dans l'ère du numérique. La moyenne d'âge est de 40 ans et les Seniors ont, pour beaucoup, des postes à responsabilités. Ils seront concernés à des degrés divers selon leur secteur d'activité par les changements des modes de production, de diffusion et l'évolution des supports. Ils seront également concernés en tant que consommateurs. Les initier à ces NT permettra de ne pas les marginaliser (exclure), dans leur vie professionnelle. Le projet permettra à Arte comme aux autres partenaires de traiter et d'anticiper le vieillissement de la population par la formation tout au long de la vie.

Le projet s'associe deux autres partenaires choisis pour leur expérience et leur expertise qui auront pour mission de produire de manière conjointe des réponses aux questions posées, élargies à d'autres cibles. Il s'agit d'Algora et du greta du Velay.Le projet se propose en partenariat de permettre à des " salariés vieillissants " de ne pas être exclus des évolutions technologiques et démographiques.

dot Top


Objective

Text available in

Le projet part de l'hypothèse que les changements dus aux mutations technologiques et démographiques, faute d'accompagnement spécifique, peuvent susciter des difficultés d'adaptation ou, parfois, nécessiter des réorientations professionnelles pour une partie des salariés arrivant en « fin de carrière ».
Ces salariés disposant néanmoins d'une expérience ou d'une expertise précieuse mais souvent insuffisamment valorisée par les modes d'organisation existants.

Le projet aura par conséquent pour objectifs d'identifier les caractéristiques des populations concernées et de préconiser les réponses adaptées pour que les seniors ne soient pas exclus ou en grande difficulté d'adaptation face aux mutations technologiques et aux évolutions démographiques; en privilégiant une "gestion de carrière par les âges". Il s'agira notamment d'examiner dans quelle mesure les seniors font face à des difficultés d'apprentissage dans le domaine de la formation, de reconsidérer l'organisation du travail afin de prendre en compte les éventuelles difficultés rencontrées par cette population et de réinterroger les pratiques de gestion des ressources humaines pour privilégier une gestion des « carrières » par les âges.

Le projet se proposera de définir des scenarii tant dans le domaine RH que de la formation, et sur ce dernier point, de mettre en place un processus visant la construction d'outils de communication et de formation pertinents au regard du problème posé.

Plan d'action :

Le projet se proposera d'exploiter les données statistiques disponibles, d'examiner les solutions déjà existantes dans ce domaine dans d'autres entreprises, de repérer les études pertinentes sur le sujet afin de constituer un fonds documentaire permettant de construire des hypothèses de travail. Ces investigations seront conduites à partir d'interviewes et par travail sur document. Un point particulier sera fait sur l'identification des représentations de la population concernée par rapport à la formation ainsi que sur une analyse des pratiques -formelles et informelles- de formation.

Une enquête à caractère sociologique et sociotechnique sera mise en œuvre afin de définir les contours, les caractéristiques, et les attentes de notre population cible. Cette enquête s'inscrira dans une démarche combinant à la fois une interrogation sur l'organisation ainsi qu'une prise en compte des relations inter-générationnelles. Elle devra déboucher sur des scenarii permettant d'engager un processus mobilisant l'ensemble des acteurs directement impliqués dans le projet (les salariés concernés, leur encadrement, les organisations professionnelles etc.). Une investigation lourde sera réalisée dans la perspective de bâtir l'ingénierie de formation et pédagogique qui y correspond, d'articuler l'acquisition des nouvelles compétences aux grilles de classification et des diplômes (VAE), de produire une stratégie de management des seniors. Un travail de fond sera réalisé en matière de construction des architectures de formation à mettre en place, de définition des prérequis permettant une individualisation des formations et des dispositifs d'évaluation qui y correspondent. Seront aussi déterminés plusieurs scenarii prenant en compte deux variables : ouverture du dispositif et/ou formation à distance permettant une acquisition des compétences tout au long de la vie et favorisant des parcours de formation individualisés. Seront par ailleurs conçus et réalisés des outils didactiques , de gestion et de communication.
Concernant le management des seniors plusieurs axes seront étudiés :
- Développement d'outils d'orientation, de positionnement, de détection de potentiel,
- Construction de parcours de mobilité,
- Identification et valorisation de fonctions nouvelles et compétences en lien direct avec les savoirs issus de l'expérience, réflexion sur l'opportunité de définir des nouveaux emplois et services réservés aux seniors,
- Incidence sur la gestion des carrières des seniors au sein des entreprises (problème de la reconnaissance et la valorisation des compétences nouvelles, Validation des Acquis de l'Expérience). Sur ce dernier point un accompagnement individuel sera apporté aux candidats à la VAE par le Greta du Velay.

Les résultats, les pistes de progrès, les solutions d'amélioration seront valorisées et diffusées auprès du management, des responsables des ressources humaines, des organisations professionnelles dans le cadre des instances représentatives des personnels (CCF, CCE), ainsi que devant les partenaires sociaux dans le cadre du Conseil de gestion de l'audiovisuel d'Auvicom via des communications, ou des supports télévisuels.

dot Top


Innovation


Nature of the experimental activities to be implemented Rating
Integrated measures (pathway to integration) ****
Conception for training programs, certification ****
Guidance and social services ***
Studies and analysis of discrimination features ***

Type of innovation Rating
Process-oriented ****
Goal-oriented ****
Context oriented ****

Text available in

L'originalité de ce projet tient dans la démarche que nous envisageons de mettre en œuvre au bénéfice des salariés seniors.

Dans ce projet le salarié est considéré dans sa totalité : en tant que producteur, en tant que citoyen. Le projet doit donc à la fois répondre à la nécessité de l'évolution de l'organisation impliquée par la diffusion des technologies nouvelles dans les entreprises et la mise en œuvre des télévisions numériques régionales tout autant qu'au développement personnel du salarié. En d'autres termes les entreprises et leur partenaires sont convaincus que l'adaptation des salariés ne se fera ni contre, ni malgré eux, mais avec leur adhésion pleine et entière.

Afin d'atteindre cet objectif, il s'avère nécessaire de replacer le salarié au centre du dispositif.

A cette fin le partenariat de développement compte conduire un projet qui :

- Repense l'organisation pour rendre le travail formateur,
- Rende les salariés seniors acteurs de leur information et de leur formation,
- Permette d'apprendre à partir de l'expérience,
- Associe les salariés aux décisions stratégiques.

De ce point de vue le projet s'inscrira dans une logique d'entreprise apprenante afin de favoriser l'acquisition des compétences autrement que par une approche uniquement didactique. Cette situation n'a jamais été expérimentée par le secteur de l'audiovisuel.

Le PDD pose comme hypothèses tenant lieu de convictions et d'espaces d'expérimentation et d'innovation, les éléments d'appréciation suivants :
· Même si les difficultés d'apprentissage peuvent apparaître comme un obstacle à l'adaptation, il y aura lieu de valoriser au maximum l'expérience des seniors et mettre en œuvre les pédagogies appropriées pour résoudre leurs éventuelles difficultés cognitives,
- La mise en place d'un cursus de formation ayant pour seul objet de réduire le différentiel existant entre les compétences aujourd'hui exercées et celles attendues pour demain, ne semble pas opératoire. Il apparaît souhaitable de développer de manière concomitante des compétences d'ordre méthodologique, transversales, génériques afin que la formation ne soit pas toujours " en retard d'une guerre " face à l'évolution continue des technologies et des organisations,
- Il pourra être nécessaire, de redessiner l'ergonomie des postes de travail pour tenir compte des spécificités des seniors,
- Le PDD explorera la manière dont peut être valorisée l'expérience des seniors en examinant leur utilisation en tant qu'experts de la qualité, de tuteurs des futurs alternants,
- La mise en place d'un management spécifique des seniors. L'anticipation des questions soulevées par la situation des seniors se fera aussi par un traitement en amont des populations âgées de 40 ans dans une logique de formation tout au long de la vie.

dot Top


Budget Action 2

1 500 000 – 2 000 000 €

dot Top


Beneficiaries


Assistance to persons 
Unemployed  0.0%  0.0% 
Employed  60.0%  40.0% 
Others (without status, social beneficiaries...)  0.0%  0.0% 
  100.0% 
 
Migrants, ethnic minorities, …  0.0%  0.0% 
Asylum seekers  0.0%  0.0% 
Population not migrant and not asylum seeker  60.0%  40.0% 
  100.0%
 
Physical Impairment  0.0%  0.0% 
Mental Impairment  0.0%  0.0% 
Mental Illness  0.0%  0.0% 
Population not suffering from a disability  60.0%  40.0% 
  100.0% 
 
Substance abusers 0.0%  0.0% 
Homeless  0.0%  0.0% 
(Ex-)prisoners  0.0%  0.0% 
Other discriminated (religion, sexual orientation)  0.0%  0.0% 
Without such specific discriminations  60.0%  40.0% 
  100.0% 
 
< 25 year  0.0%  0.0% 
25 - 50 year  0.0%  0.0% 
> 50 year  60.0%  40.0% 
   100.0% 

Assistance to structures and systems and accompanying measures Rating
Gender discrimination ***
Discrimination and inequality in employment ****
Other discriminations ****

dot Top


Empowerment

 

 With beneficiaries

Participation
Promoting individual empowerment

Text available in

Modifications et ajustements proposés en action 2 :

Chacun des membres du PDD sera en charge d'une ou plusieurs actions.

La répartition de ces actions organisées en activités sera pilotée par un des partenaires qui, comme déjà décrit dans le dossier de candidature en assurera l'exécution.

7 activités ont été retenues dans le dossier de candidature.

Activité 1 : Etat des lieux des Seniors (France 3, INA, Arte)
Activité 2 : Plan Information Seniors (Arte, France 3, INA, Greta du Velay)
Activité 3 : Ingénierie du dispositif de formation des Seniors (France 3, INA, Arte, Algora, Greta du Velay)
Activité 4 : Pédagogie des Seniors (Algora, France 3, INA, Arte, Greta du Velay)
Activité 5 : Management des Seniors (INA, Arte, France 3)
Activité 6 : VAP (Greta du Velay, France 3, INA, Arte)
Activité 7 : Valorisation (France 3, INA, Arte)
Activité 8 : Coordination technique et suivi administratif (France 3)

En gras, sont indiqués les partenaires en charge de la conduite des activités correspondant à l'activité (enpowerment).
Les autres membres du PDD indiqués sur chaque activité trouvent interêt à traiter de la question et à être contributifs.

Autrement dit, chacun des membres du PDD sera en charge d'une ou plusieurs actions mises en œuvre dans le cadre du projet. A ce titre il en assurera la coordination, l'organisation de la production, la définition du cahier des charges des prestataires, le suivi, veillera à rester dans l'enveloppe financière déléguée et fournira à la tête de liste l'ensemble des informations administratives et financières, sollicitées par les pouvoirs publics nationaux et communautaires.

Ou

Participera à l'élaboration des solutions préconisées.





Hypothèses énoncées lors de la candidature Action 1 :

Il s'agira de permettre à chaque salarié de développer ses compétences dans le cadre des projets de développement envisagés.

Les entreprises concernées par le projet s'efforceront dans leur démarche de rechercher systématiquement une organisation du travail enrichissante pour tous et préservant les intérêts de chaque collaborateur.

L'évolution des métiers se fera dans le respect des compétences de base. A partir d'une définition des évolutions des emplois ou de l'émergence de nouveaux métiers, des cursus de formation modulaires seront mis en place. Ces cursus s'appuieront sur des référentiels de compétences élaborés avec le concours de professionnels des métiers concernés par le biais de groupes de travail inter-hiérarchiques, ayant pour fonction de définir les connaissances et les savoir-faire nécessaires pour l'exercice de ces nouveaux métiers, aujourd'hui et dans le futur.

Les périodes d'expérimentation seront proposées après avoir informé préalablement et par écrit le personnel du champ d'application de celles-ci : entités concernées, modes de travail testés, métiers impliqués, enjeux pour l'entreprise etc.

Elles feront l'objet d'une procédure d'information et de suivi auprès :

· De la commission nationale de suivi

 

 Between national partners

Text available in

Chacun des membres du PDD sera en charge d'une ou plusieurs actions.

La répartition de ces actions organisées en activités sera pilotée par un des partenaires qui, comme déjà décrit dans le dossier de candidature en assurera l'exécution.

7 activités ont été retenues dans le dossier de candidature.

Activité 1 : Etat des lieux des Seniors (France 3, INA, Arte)
Activité 2 : Plan Information Seniors (Arte, France 3, INA, Greta du Velay)
Activité 3 : Ingénierie du dispositif de formation des Seniors (France 3, INA, Arte, Algora, Greta du Velay)
Activité 4 : Pédagogie des Seniors (Algora, France 3, INA, Arte, Greta du Velay)
Activité 5 : Management des Seniors (INA, Arte, France 3)
Activité 6 : VAP (Greta du Velay, France 3, INA, Arte)
Activité 7 : Valorisation (France 3, INA, Arte)
Activité 8 : Coordination technique et suivi administratif (France 3)

En gras, sont indiqués les partenaires en charge de la conduite des activités correspondant à l'activité (enpowerment).
Les autres membres du PDD indiqués sur chaque activité trouvent interêt à traiter de la question et à être contributifs.

Autrement dit, chacun des membres du PDD sera en charge d'une ou plusieurs actions mises en œuvre dans le cadre du projet. A ce titre il en assurera la coordination, l'organisation de la production, la définition du cahier des charges des prestataires, le suivi, veillera à rester dans l'enveloppe financière déléguée et fournira à la tête de liste l'ensemble des informations administratives et financières, sollicitées par les pouvoirs publics nationaux et communautaires.

Ou

Participera à l'élaboration des solutions préconisées.



dot Top


Transnationality

 

 Linguistic skills

  • français

 Percentage of the budget for transnational activities

  • 7.3%

 Transnational Co-operation Partnerships

Transnational Co-operation Agreement DPs involved
1078 "MOD.EX" Mobiliser et mODerniser sans Exclure FR LOR-2001-10599
IT IT-G-VEN-037
3171 Co-labor-age DE EA-43385
FR PDL-2001-11079
IT IT-G-EMI-028
SE 50

dot Top


Background

 

 Involvment in previous EU programmes

  • Nobody involved in A&E

dot Top


National Partners


Partner To be contacted for
Société Nationale de télévision France3 Co-ordination of experimental activities
Design of the project
DP managing organisation
Evaluation
Monitoring, data collection
Transnational partnership
ALGORA
ARTE
GRETA du Velay
Institut National de l'Audiovisuel

dot Top


Agreement Summary

Text available in

Ces informations sont disponibles aupres du porteur de projet

Last update: 09-03-2007 dot Top


Société Nationale de télévision France3

(France3)
7 Esplanade Henri de France
75907 PARIS Cedex 15

Tel:+33156227042
Fax:+33156227639
Email:dupeyron@exchange.france3.fr

 
Responsibility in the DP: Co-ordination of experimental activities
Design of the project
DP managing organisation
Evaluation
Monitoring, data collection
Transnational partnership
Type of organisation:Other
Legal status:Private
Size:>250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
Dupeyron Alain +33156227988 dupeyron@exchange.france3.fr Responsable de la formation

Last update: 09-03-2007 dot Top


ALGORA

(ALGORA)
18-26 rue Goubet
75959 PARIS Cedex 19

Tel:+33148039000
Fax:+33148039021
Email:philippe.morin@algora.org

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Other
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
MORIN Philippe +33148039000 philippe.morin@algora.org Directeur

Last update: 09-03-2007 dot Top


ARTE

(ARTE)
8, rue Marceau
92785 ISSY-LES-MOULINEAUX Cedex 9

Tel:+33155007777
Fax:+33155007700
Email:c-fabian-sautter@paris.arte.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Enterprise
Legal status:Private
Size:Staff 50-250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
Fabian-Sautter Catherine +33155007777 c-fabian-sautter@paris.arte.fr n.c.

Last update: 09-03-2007 dot Top


GRETA du Velay

(GRETA du Velay)
BP120
43003 Le Puy-en-Velay Cedex

Tel:+33471098020
Fax:+33471098038
Email:greta@velay.greta.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Education / training organisation
Legal status:Public organisation
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
Giorsetti Louis +33471098020 greta@velay.greta.fr Conseiller en formation continue

Last update: 09-03-2007 dot Top


Institut National de l'Audiovisuel

(INA)
4, avenue de l'Europe
94366 BRY-SUR-MARNE Cedex

Tel:+33149832525
Fax:+33149833187
Email:msoissons@ina.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Enterprise
Legal status:Public organisation
Size:>250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
Champier Dominique +33149832795 dchampier@ina.fr Drh adjoint

Last update: 09-03-2007 dot Top



 
 
 
 

 
 
 
 

 
 
 
 
Warning! This section is not meant to be read directly, but rather be navigated through from the main page above.
 
 
 
 

MODERNISER SANS EXCLURE LES SENIORS


Logo EQUAL

Home page
DP Search
TCA Search
Help
Set Language Order
Statistics