IMPORTANT LEGAL NOTICE
 

 ADAPTATION PROFESSIONNELLE DES TRAVAILLEURS AGES ET TRANSMISSION DES CONNAISSAN ascii version

France

 
DP Managing organisation : OPCAREG Auvergne
Other national partners : Chambre Régionale de Commerce et d'Industrie Auvergne
Chambre Régionale de Métiers Auvergne
EQUAL theme :Adaptability - Life long learning 
Type of DP :Geographical - Other 
DP Legal status :Association without legal form 
DP identification :FR-AUV-2001-10974 
Application phase :Approved for action 2 
Selection date :28-05-2002 
Last update :09-03-2007 
Monitoring:  

Rationale

Text available in

I. PERSPECTIVES DE PROJET

- Description du contexte justifiant le projet et la nature du problème qui sera traité

L'Auvergne, comme toutes les régions d'Europe, enregistre un vieillissement de sa population dont on prévoit que l'âge moyen passera de 36 ans en 95 à 45 ans en 2025. Ce changement résulte de 2 facteurs :
- l'augmentation des + de 65 ans,
- la diminution des 15/30 ans.

Parallèlement à ce phénomène, la société actuelle connaît dejà de nombreuses modifications structurelles dont la plus importante reste l'entrée dans “la société de la connaissance” avec l'arrivée inéluctable des TIC.
L'Auvergne n'échappera pas à ces grands mouvements qu'il convient même de projeter immédiatement sur ses propres caractéristiques : ruralité, enclavement, vieillissement de la population, tissu économique...

Elles appellent plusieurs constats :

Un premier constat :
- Les salariés quittent de plus en plus tôt l'entreprise aujourd'hui,
- Les jeunes embauchés y entrent de plus en plus tard,
- L'espérance de vie grandit chaque année (1 trimestre par an),
- La durée de cotisation active est de plus en plus courte,
- Les régimes de retraites généraux et complémentaires sont menacés à moyen terme de ne plus pouvoir assurer les compléments retraites.

Une aspiration des salariés, une volonté des entreprises
- une grande majorité des salariés aspire à partir le plus tôt possible de l'entreprise
- les entreprises tentent majoritairement de se séparer des salariés de plus de 55 ans soit à travers des dispositifs aidés (préretraites, Arpe, FNE...) soit à travers des mesures de licenciement

L'Auvergne se trouve confrontée à :
- des pénuries de main d'oeuvre qualifiée,
- des difficultés accrues pour les salariés les plus âgés à faible niveau de qualification pour s'adapter aux contraintes actuelles liées aux évolutions technologiques,
- la disparition de métiers et savoir-faire traditionnels,
- un taux de chômage des femmes supérieur à la moyenne nationale malgré les efforts entrepris par l'ensemble des partenaires depuis plusieurs années.

Dans ce contexte, plusieurs questions se posent :
Comment valoriser les compétences ?
Comment optimiser le transfert de la culture d'entreprise aux générations suivantes (knowledge management) ?
Comment gérer les fins de carrière ?
Comment faciliter le maintien dans l'emploi et optimiser les organisations au sein de l'entreprise ?













dot Top


Objective

Text available in

- Description des solutions envisagées pour répondre au problème posé...

Le projet proposé dans le cadre de l'Action 2 recouvre 3 orientations :

1/ faciliter l'adaptation des travailleurs vieillissants par l'expérimentation de formations adaptées à leur problématique.
Ainsi, dans le secteur industriel, il est nécessaire d'éviter l'exclusion des travailleurs peu qualifiés ou peu adaptés au motif de leur âge.
Dans le secteur artisanal, les salariés ou non accèdent peu à la formation et particulièrement les salariés les plus âgés. Or, ces femmes et ces hommes ont des savoir-faire et des expériences à transmettre aux jeunes qui eux possèdent des qualifications professionnelles en adéquation avec les évolution technologiques.

Il convient donc :
- d'identifier précisément qui sont ces personnes, quels types d'activités ils exercent, quelles branches professionnelles sont les plus concernées,
- d'évaluer les potentialités, la volonté d'intégrer le système productif sur de nouvelles bases, la mobilité,
les savoir-faire et leurs acquis professionnels.
- d'impliquer les chefs d'entreprises dans cette démarche d'appui et de restructuration de leur “approche managériale”.
Il paraît nécessaire de conduire sur le terrain des actions d'anticipation des besoins en qualification, de validation des acquis et d'adaptation aux nouveaux outils de production issus des évolutions technologiques.

2/ renforcer et élargir la transmission des connaissances et compétences professionnelles aux jeunes, moins nombreux en adéquation avec les besoins des entreprises et l'évolution du marché particulièrement dans le domaine des métiers traditionnels et des savoir-faire patrimoniaux.
Cette nécessitié se fait essentiellement sentir dans le secteur de l'artisanat. En effet, il existe une culture d'entreprise autour de la maîtrise du geste technique par exemple.
L'Auvergne est riche de “vieux métiers” (couteliers, dentelliers,bourreliers...) qui tendent à disparaître avec l'évolution des techniques et des modes de vie alors qu'une cohabitation est possible entre savoirs patrimoniaux et nouvelles technologies.
Il conviendra :
- d'identifier ces savoir-faire et de les rapprocher des besoins du marché,
- étudier la valeur ajoutée apportée par l'introduction des nouvelles technologies dans ces savoir-faire traditionnels,
- concevoir des outils pédagogiques et des référentiels de formation répondant au développement de ces secteurs.

3/ contribuer à l'égalité professionnelle des femmes et des hommes, particulièrement en fin de carrière.
Tous les points mentionnés ci-dessus tiendront compte de l'égalité hommes-femmes.

Déployer, avec l'ensemble des partenaires, un triptyque formations/ études / actions complémentaires à destination de plus ou moins 100 PME / PMI (300 salariés) et 150 demandeurs d'emploi âgés de plus de cinquante ans. Les trois axes seront travaillés simultanément et ceci sur une période de trois ans.

Premier volet sous forme d'étude :
1° Repérer et analyser les causes des départs précoces en retraite en lien avec les modes de gestion des travailleurs âgés spécifiques aux PME
- repérer statistiquement l'âge des départs en retraite, en établir une typologie (sexe, âge, secteur, qualification...).
- comprendre le phénomène d'exclusion des travailleurs approchant les 50 ans qu'ils soient cadres ou non, qualifiés ou non
- repérer les modes de gestion des personnels des PME et analyser les causes de l'exclusion des travailleurs âgés d'un point de vue économique, sociologique, physiologique, culturels, organisationnel, managérial, juridique...

2° Repérer la nature des compétences utilisables, transférables des salariés
- quelle plus value ces salariés peuvent-ils développer dans l'entreprise et hors de l'entreprise ?
- quelles pourraient être les fonctions sur lesquelles ils resteraient performants ?

Un deuxième volet sous forme d'actions de formation :

Créer et développer des dispositifs de formation permettant le maintien et le développement des compétences des salariés âgés dans les domaines suivants :
- informatique
- NTIC
- langues
- encadrement
- gestion
Mais encore :
- nouveaux processus de fabrication,
- productions automatisées,
- qualité,
- requalifications techniques.

Formaliser et rendre opérationnels des outils de formation à distance à destination des salariés.

Un troisième volet sous forme d'actions complémentaires :

Tester certains dispositifs permettant de :
- garder les salariés dans leur entreprise plus longtemps (sous quelles conditions ?),
- leur permettre de retrouver un emploi ailleurs (secteur concurrentiel ou autre),
- mixer les formules,
Peut-on identifier en parallèle dans les PME concernées ?
- des pratiques managériales innovantes,
- des adaptations de poste, de compétences,
- des dispositifs de reconversion permanente,
- des temps travaillés variables,
- des dispositifs de vie autour du travail (loisirs, formation...).

Un rapport sera réalisé permettant de mettre en exergue les fruits de :
- l'expérimentation,
- la réflexion,
- l'appréhension des pratiques européennes.
Il pourra contribuer à faire évoluer :
- les pratiques en matière de ressources humaines des entreprises sollicitées,
- l'offre de formation concernant ces tranches d'âge,
- les dispositifs et passerelles pour les demandeurs d'emploi,
- les propositions de loi ou de décret visant à rationaliser les dispositifs de retraite.





dot Top


Innovation


Nature of the experimental activities to be implemented Rating
Training **
Conception for training programs, certification **
Studies and analysis of discrimination features *

Type of innovation Rating
Process-oriented *

Text available in

Le caractère innovant du projet tient en premier lieu à la création d'une démarche globale d'identification et d'évaluation des situations d'inadaptation professionnelle des travailleurs âgés et de la non-transmissions des compétences et des connaissances aux jeunes générations sur le territoire de l'Auvergne par rapport à des problématiques définies.
Elle tient aussi à la conception puis à l'expérimentation d'actions de formation et/ou de transmission des connaissances intégrant en particulier l'utilisation des hautes technologies (en particulier avec le concours de l'IFMA) et les techniques actuelles d'information et de communication pour sauvegarder et transmettre les savoir-faire patrimoniaux et les spécificités des métiers.

Cette approche globale (identification, évaluation, actions de formation et de remise à niveau en direction des personnels vieillissants et implication des chefs d'entreprise et dirigeants) n'existe pas en Auvergne.



dot Top


Budget Action 2

1 000 000 – 1 500 000 €

dot Top


Beneficiaries


Assistance to structures and systems and accompanying measures Rating
Gender discrimination **
Discrimination and inequality in employment **
Disabilities *
Low qualification ***

dot Top


Empowerment

 

 With beneficiaries

Participation
Promoting individual empowerment

Text available in

Modifications et ajustements proposés en action 2 :


Articulation des rôles et missions des différents acteurs du PDD.
Afin de mettre en oeuvre le pilotage effectif du projet, l'OPCAREG Auvergne va recruter un cadre expérimenté ayant assuré pendant plusieurs années la direction du service formation d'une grosse unité industrielle de la région Auvergne.
La mission de cette personne sera :
- d' assurer la préparation et les CR de réunions du comité de pilotage et d'orientation, sous la responsabilité des présidents et directeurs.
- d'assurer, en partenariat avec les responsables opérationnels du projet au sein de la CRM et de la CRCIA, la coordination de l'ensemble des actions entreprises par les CM, les CCI et l'OPCAREG Auvergne afin d'éviter les actions menées en double ou les différences d'approche méthodologique,
- de veiller à la bonne réalisation par les partenaires privés des actions qui leur seront sous-traitées en s'assurant de l'existence de cahiers des charges correspondant bien au projet et en vérifiant que les méthodes proposées et les résultats obtenus sont en adéquation avec les éléments des cahiers des charges.
- de veiller à ce que l'ensemble du projet soit mené en respectant les règles d'une charte qualité que cette personne aura au préalable soumise aux partenaires.
- d'établir des relations avec un partenaire européen travaillant sur un dossier proche du nôtre, permettant d'échanger nos expériences et de comparer nos résultats.
- de s'assurer régulièrement (au moins trimestriellement) du respect du cadre budgétaire envisagé et de l'existence de justificatifs pour les dépenses éligibles .
- de réaliser la synthèse du projet au fur et à mesure de son avancement et a fortiori à sa conclusion pour permettre la restitution du travail réalisé, sa capitalisation, sa valorisation et la dissémination des résultats.

Les 2 chambres régionales ont explicitement désigné 2 personnes pour assurer le suivi et la coordination de leur réseau respectif.
Leur mise en place sera faite en étroite collaboration et concertation avec la personne recrutée à l'OPCAREG.
Ainsi, elles s'engagent pour toute la durée du projet et pour l'ensemble des activités définies à :
- représenter respectivement les différentes chambres,
- veiller au suivi administratif de ce réseau et à son animation,
- faire appliquer la méthodologie arrêtée et le calendrier établi,
- vérifier sa cohérence dans la conduite des actions et des réflexions menées,
- récupérer et vérifier les justificatifs liés aux dépenses engagées,
- contrôler le budget globalement et activité par activité,
- assurer le rôle d'interface auprès des autres partenaires.
Ce rôle se retrouvera tant au niveau national que transnational.
Il en sera de même pour la Chambre régionale de Commerce et d'Industrie Auvergne qui s'engage pour toute la durée du projet et pour l'ensemble des activités définies à coordonner les 5 chambres suivantes :
- Clermont-Ferrand-Issoire (63),
- Montluçon (03),
- Moulins-

 

 Between national partners

Text available in


Articulation des rôles et missions des différents acteurs du PDD.
Afin de mettre en oeuvre le pilotage effectif du projet, l'OPCAREG Auvergne va recruter un cadre expérimenté ayant assuré pendant plusieurs années la direction du service formation d'une grosse unité industrielle de la région Auvergne.
La mission de cette personne sera :
- d' assurer la préparation et les CR de réunions du comité de pilotage et d'orientation, sous la responsabilité des présidents et directeurs.
- d'assurer, en partenariat avec les responsables opérationnels du projet au sein de la CRM et de la CRCIA, la coordination de l'ensemble des actions entreprises par les CM, les CCI et l'OPCAREG Auvergne afin d'éviter les actions menées en double ou les différences d'approche méthodologique,
- de veiller à la bonne réalisation par les partenaires privés des actions qui leur seront sous-traitées en s'assurant de l'existence de cahiers des charges correspondant bien au projet et en vérifiant que les méthodes proposées et les résultats obtenus sont en adéquation avec les éléments des cahiers des charges.
- de veiller à ce que l'ensemble du projet soit mené en respectant les règles d'une charte qualité que cette personne aura au préalable soumise aux partenaires.
- d'établir des relations avec un partenaire européen travaillant sur un dossier proche du nôtre, permettant d'échanger nos expériences et de comparer nos résultats.
- de s'assurer régulièrement (au moins trimestriellement) du respect du cadre budgétaire envisagé et de l'existence de justificatifs pour les dépenses éligibles .
- de réaliser la synthèse du projet au fur et à mesure de son avancement et a fortiori à sa conclusion pour permettre la restitution du travail réalisé, sa capitalisation, sa valorisation et la dissémination des résultats.

Les 2 chambres régionales ont explicitement désigné 2 personnes pour assurer le suivi et la coordination de leur réseau respectif.
Leur mise en place sera faite en étroite collaboration et concertation avec la personne recrutée à l'OPCAREG.
Ainsi, elles s'engagent pour toute la durée du projet et pour l'ensemble des activités définies à :
- représenter respectivement les différentes chambres,
- veiller au suivi administratif de ce réseau et à son animation,
- faire appliquer la méthodologie arrêtée et le calendrier établi,
- vérifier sa cohérence dans la conduite des actions et des réflexions menées,
- récupérer et vérifier les justificatifs liés aux dépenses engagées,
- contrôler le budget globalement et activité par activité,
- assurer le rôle d'interface auprès des autres partenaires.
Ce rôle se retrouvera tant au niveau national que transnational.
Il en sera de même pour la Chambre régionale de Commerce et d'Industrie Auvergne qui s'engage pour toute la durée du projet et pour l'ensemble des activités définies à coordonner les 5 chambres suivantes :
- Clermont-Ferrand-Issoire (63),
- Montluçon (03),
- Moulins-Vichy (03),
- Aurillac (15),
- Le Puy (43).

dot Top


Transnationality

 

 Linguistic skills

  • français

 Percentage of the budget for transnational activities

  • 19.5%

 Transnational Co-operation Partnerships

Transnational Co-operation Agreement DPs involved
2693 COMPETENCES CONTRE DISCRIMINATIONS BEfr 20
FR BNR-2001-10876
IT IT-G-ABR-056
IT IT-G-VEN-023

dot Top


Background

 

 Involvment in previous EU programmes

  • Nobody involved in A&E

dot Top


National Partners


Partner To be contacted for
OPCAREG Auvergne Co-ordination of experimental activities
Design of the project
DP managing organisation
Evaluation
Monitoring, data collection
Transnational partnership
Chambre Régionale de Commerce et d'Industrie Auvergne
Chambre Régionale de Métiers Auvergne

dot Top


Agreement Summary

Text available in

Ces informations sont disponibles aupres du porteur de projet

Last update: 09-03-2007 dot Top


OPCAREG Auvergne

(OPCAREG)
16B, cours Sablon
63000 CLERMONT-FERRAND

Tel:+33473983232
Fax:+33473983239
Email:opcareg.auvergne@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP: Co-ordination of experimental activities
Design of the project
DP managing organisation
Evaluation
Monitoring, data collection
Transnational partnership
Type of organisation:Financial institution
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
MENARD Bruno +33473983232 b.menard@opcareg.com Directeur

Last update: 09-03-2007 dot Top


Chambre Régionale de Commerce et d'Industrie Auvergne

(CRCIA)
Aéroport d'Aulnat BP 25
63510 AULNAT

Tel:+33473604646
Fax:+33473908922
Email:

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Other
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
LAVAL Jean-Paul +33473604646 Directeur general

Last update: 09-03-2007 dot Top


Chambre Régionale de Métiers Auvergne

(CRMA)
Centre Victoire 1, Avenue des Cottages
63000 Clermont-Ferrand

Tel:+33473294200
Fax:+33473294209
Email:crma@crm-auvergne.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Other
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
n.c. n.c. +33473294200 crma@crm-auvergne.fr Secretaire general

Last update: 09-03-2007 dot Top



 
 
 
 

 
 
 
 

 
 
 
 
Warning! This section is not meant to be read directly, but rather be navigated through from the main page above.
 
 
 
 

ADAPTATION PROFESSIONNELLE DES TRAVAILLEURS AGES ET TRANSMISSION DES CONNAISSAN


Logo EQUAL

Home page
DP Search
TCA Search
Help
Set Language Order
Statistics