IMPORTANT LEGAL NOTICE
 

 SOLIDARITES MARSEILLE -SOLIMAR- ascii version

France

 
DP Managing organisation : Ville de Marseille -Seccrétariat Général-Service des Programmes Privés et Europ
Other national partners : Collège Coopératif Provence Alpes Méditerranée
Coordination Qualité Fiabilité Domicile
Espace Liberté Développement
Fondation Agir Contre l'Exclusion
Marseille Services Développement
Mission Locale Est Etang de Berre
Mission Locale de Marseille
Mission Locale du Canton de La Ciotat
Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi de Marseille
Programme d'orientation Local vers l'Emploi 13
Société Coopérative d'activités et d'emplois Energies Alternatives
TRANSITION
EQUAL theme :Employability - Combating racism 
Type of DP :Geographical - Other 
DP Legal status :Association without legal form 
DP identification :FR-PAC-2001-10463 
Application phase :Approved for action 2 
Selection date :21-05-2002 
Last update :09-03-2007 
Monitoring:  

Rationale

Text available in

Lors de l'élaboration de projets liés aux politiques publiques de l'emploi et de l'insetion sur le territoire de l'agglomération marseillaise : contrat de ville, PLIE, Pactes territoriaux et locaux,…, un premier diagnostic des discriminations a été dressé. Il montre la nécessité de rechercher de nouvelles solutions pour lutter contre les discriminations au regard de l'accès à l'emploi et à la création d'activités. Au cours de l'action 1, les membres du PDD l'ont enrichi en se centrant sur la place de la discrimination raciale dans la problématique de la lutte contre les exclusions sur le marché du travail.

Notre projet repose sur des constats majeurs :
1. Malgré la reprise économique et les mesures nationales en faveur de l'emploi, l'agglomération marseillaise conserve un taux élevé de demandeurs d'emplois, victimes de discriminations.
L'agglomération marseillaise conserve un taux élevé de demandeurs d'emploi, victimes de discriminations : 16% sur le Département 13 (moins de 10% au niveau national, plus de 19% sur la ville de Marseille (59 629 demandeurs d'emploi pour 797 491 habitants). Cette situation masque des inégalités territoriales. Certains secteurs géographiques (quartiers Nord, centre ville) conjuguent l'ensemble des discriminations et inégalités à la fois économiques, sociales et urbaines avec des taux de chômage allant jusqu'à 40%.
Le nombre de personnes vivant en dessous du seuil de précarité atteint encore 18,6% sur Marseille, 13% dans le reste du Département. Les bénéficiaires du RMI et ayant droit sont environ 80 000 sur le Département des Bouches du Rhône dont quasiment les deux tiers sur la ville de Marseille. A l'échelle de la Communauté Urbaine, le nombre d'allocataires du RMI s'élève à 40 301 dont 36 698 sur le seul territoire marseillais soit 91% du total.(données INSEE CU MPM 1999).
2. L'absence de connaissance quantifiée et structurée sur la discrimination raciale
Les statistiques nationales montrent que les actifs étrangers sont 2 fois, voire 3 fois plus, touchés par le chômage que les français. Marseille compte environ 110000 personnes d'origine étrangère pour 800000 habitants. En retranchant les naturalisés (54000 personnes), il reste 7% de la population. Cette sur-représentation des étrangers, principalement non européens dans les chiffres du chômage, interroge sur les facteurs de discrimination raciale à l'embauche. Ces données sont parcellaires et restent insuffisantes pour mesurer la réalité de ce phénomène et conduire des actions appropriées. Le PDD, comme la CODAC, a pointé très largement cette absence de connaissance objectivée de la discrimination raciale à l'emploi s'accompagnant, en corollaire, de modes de représentations variables et aléatoires, d'un manque de définition partagée et du peu de culture commune entre les différents acteurs concernés.
Les partenaires du projet relèvent, notamment, que les employeurs, consciemment ou inconsciemment, opèrent des discriminations raciales à l'embauche et qu'à valeur égale les français de souche (nom, prénom, lieu de naissance, lieu d'habitation) sont favorisés par rapport à la fois aux étrangers et aux français d'origine étrangère. Ces barrières discriminantes ne sont pas du seul fait des employeurs. Le PDD fait aussi le constat que les intermédiaires et les victimes, elles-mêmes, coproduisent des facteurs de discriminations raciales. C'est un travail sur les systèmes de représentation et l'évolution des mentalités de l'ensemble des acteurs qui est engagé.
3. la nécessité de renforcer un accompagnement spécifique sur la discrimination raciale
Il faut tout particulièrement aider ces personnes à surmonter les barrières discriminatoires pour instaurer une réelle égalité des chances. La répétition d'actes discriminatoires génère un sentiment de rejet généralisé chez les étrangers ou chez les personnes d'origine étrangère, qui finissent par développer une extrême sensibilité, inhibant où freinant leur intégration. Découragés, ils ne font plus acte de candidature devinant par avance l'échec probable de leur demande.
Ce phénomène se retrouve dans la création d'activité par ces publics, en particulier dans les difficultés rencontrées qu'ils rencontrent dans l'accès au financement, aux locaux d'activités ou encore dans l'obtention des autorisations pour les activités réglementées. La création de son propre emploi peut être une solution opportune pour une partie des exclus du marché du travail, faiblement ou pas diplômé mais possédant des savoir faire à valoriser. Il convient de faciliter les démarches de ces personnes en leur permettant d'accéder plus facilement aux dispositifs d'aide à la création d'activité, en les aidant techniquement dans leur parcours de créateur en tenant et valorisant leurs acquis culturels.
4. des besoins non couverts dans la filière café-hotellerie-restauration et le secteur des services de proximité
L'agglomération marseillaise se caractérise par une large majorité de TPE maillant le tissu local. Près de la moitié des entreprises marseillaises sont des entreprises individuelles qui n'emploient aucun salarié (24 200 établissements en 1999, soit 49%). Notamment, les établissements du secteur tertiaire (commerces et services) représentent 86% du total des établissements marseillais. Au niveau national, cette proportion n'est que de 68%.
Dans ce contexte, le développement des services et, en particulier, des services de proximité connaît un très fort développement et représente actuellement 10% de l'emploi salariés. Ce secteur dispose d'un potentiel de recrutement de plusieurs centaines d'emploi de 1er niveau de qualification par an ; c'est un secteur cible particulièrement important pour l'accès à l'emploi des publics visés par SoliMar.
De même, la filière CHR est actuellement en plein développement et rencontre des difficultés récurrentes pour trouver des candidats aux postes de travail offerts.
SoliMar travaillera avec les employeurs de ces deux secteurs d'activités.

dot Top


Objective

Text available in

1- SoliMar repose sur des problèmes identifiés par les membres du PDD qui, dans leur action quotidienne, qu'ils soient des intermédiaires de l'emploi, des entreprises, des acteurs du développement local, ont établi les constats suivants :
∑ une absence de connaissance quantifiée et objectivée des phénomènes de discriminations raciales à l'emploi sur l'agglomération marseillaise et la nécessité de créer une culture commune ;
∑ un taux de demandeurs parmi les populations immigrées et d'origine étrangère qui est près du double de la moyenne nationale ;
∑ la nécessité de renforcer les dispositifs de lutte contre les exclusions en intégrant la spécificité de la discrimination raciale à l'emploi dans leurs pratiques ;
∑ l'existence d'une offre d'emploi locale non pourvue dans la filière Café-hotellerie- restauration et le secteur des services de proximité.
2. SoliMar fait des hypothèses fortes pour faire tomber les barrières discriminantes raciales :
∑ la prévention et la lutte contre les discriminations raciales à l'emploi passe par un changement des modèles de représentations de tous les acteurs concernés (entreprises, intermédiaires de l'emploi, les victimes de discriminations et habitants du territoire) ;
∑ la valorisation des différences culturelles est une démarche indispensable à la mise en places des actions de lutte et de prévention des discriminations raciales à l'emploi.
3. SoliMar travaillera à la fois sur le système de l'emploi local (employeurs, intermédiaires de l'emploi, SPE, organismes de formation, …) dans sa dimension de prévention et de lutte des discriminations raciales et sur une cohorte de victimes de discriminations pour les accompagner vers l'emploi ou l'auto-emploi.
4. Ses finalités sont la transformation du système de représentations des acteurs, l'évolution des mentalités et l'amélioration de l'accès à l'emploi des victimes de discriminations raciales. Ses objectifs opératoires sont : la production d'une connaissance et d'une culture partagée multi-acteurs et inter-territoriale, la mobilisation d'un réseau d'entreprises, l'amélioration des pratiques d'embauche et de gestion du personnel, la formation des intermédiaires de l'emploi par rapport à la dimension-discrimination raciale, le développement de méthodes et d'outils adaptés d'appui à la création d'activités par ces publics.
5. Il conduira les activités suivantes :
∑ la création d'un réseau d'environ 200 entreprises et employeurs adhérents à une charte de lutte contre les discriminations raciales à l'emploi, coproduite par l'ensemble des acteurs. Cette activité développera des services pour accompagner des actions concrètes de lutte contre les discriminations au sein de l'entreprise ;
∑ la formation-action des intermédiaires à l'emploi pour intégrer dans leur pratique cette dimension de discriminations raciales et les outiller (production d'un kit pédagogique)` ;
∑ l'accompagnement à l'emploi de 1000 personnes avec l'objectif d'accès à l'emploi de la moitié d'entre elles. Cet accompagnement repose sur la mise en place de permanences juridiques, d'actions de valorisation de savoir-être, des formations et le développement, des actions de remobilisation et animation de rencontres entre les employeurs et les demandeurs d'emploi valorisant leurs identités culturelles ;
∑ la mise en place d'un dispositif d'aide à la création d'activité et à l'auto-emploi par des victimes de discriminations raciales qui devrait conduire à la création de 30 micro-projets et la mise en place d'outils adaptés tenant compte des traditions orales de ces publics ;
∑ la mise en place d'une plate-forme d'observations et de valorisation interculturelle à l'emploi qui favorisera l'émergence d'une culture commune et produira une connaissance objectivée des pratiques discriminatoires liées au racisme et la xénophobie et étudiera ses modes de traitement. Elle s'appuie sur l'ensemble des activités de SoliMar et s'enrichit des informations externes. Elle impliquera à ces observations et analyses un groupe de pair témoin représentant des victimes de discriminations raciales à l'emploi. Elle aidera à repérer et identifier, sur l'agglomération marseillaise, de profils d'activités et d'emplois valorisant l'appartenance à deux ou plusieurs cultures d'origine.
6. Ces activités nationales s'enrichiront de l'action transnationale dont l'objectif est de construire un support audio-visuel et multimédia de sensibilisation et de mobilisation pour prévenir et lutter contre les discriminations (film vidéo de 26 minutes) et de produire une publication sur les activités et les profils emplois bi ou pluriculturels.
7. Pour conduire ces activités SoliMar repose sur un PDD évolutif, composé actuellement de 13 membres actifs et fortement impliqués sur le territoire qui représente 4 familles d'acteurs : les collectivités locales, les acteurs de l'emploi et de l'insertion, les entreprises et employeurs et des acteurs du développement local. Animé par la Ville de Marseille (tête de liste), il s'appuie pour sa mise en œuvre sur 2 comités, l'un de pilotage et l'autre d'orientation ainsi que sur une équipe de coordination et de suivi.
8. Il intègre les principes de l'égalité des chances, de la participation active des membres du PDD et des bénéficiaires (groupe de pair). Il met en place une double démarche de suivi de projet et des appréciations des résultats à travers une auto-évaluation en dynamique et une évaluation externe.
9. SoliMar durera 36 mois, de juillet 2002 à juin 2005, pour un budget prévisionnel total de 2 023 623 euros dont 980 415 euros du FSE.

dot Top


Innovation


Nature of the experimental activities to be implemented Rating
Training ****
Anticipation of technical changes ***
Guidance and social services ****
Studies and analysis of discrimination features ****

Type of innovation Rating
Process-oriented ***
Goal-oriented **
Context oriented ****

Text available in

Actuellement, sur l'agglomération marseillaise, la dimension de la discrimination raciale est rarement prise en compte dans sa spécificité. Elle est intégrée dans une démarche globale d'accompagnement des personnes en situation de difficulté au regard de l'emploi ou de l'activité. Or cet accompagnement continue d'être pris en charge, de façon segmentée, à partir de dispositifs ou de structures dont les logiques d'intervention restent spécifiques ou spécialisées. De plus, Il y a peu de données faibles, peu de connaissances partagées et peu de culture commune entre les acteurs par rapport à ce type de discrimination liés au racisme et la xénophobie.

De même, le territoire, dans sa globalité, est peu pris en compte y compris au plan économique ce qui enfreint le développement d'une stratégie territoriale cohérente.

Par ailleurs, ces logiques d'intervention se fondent, pour la plupart, sur des modèles de référence traditionnels dans les domaines socio-économiques et culturels. Ces modèles ne correspondent plus à la réalité de la population et du tissu économique local.

L'innovation centrale du projet SoliMar est d'intégrer et de capitaliser plusieurs approches et outils performants qui ont déjà été initiés, de façon autonome, sur les discriminations raciales, sur les 3 territoires du projet par rapport :
- aux représentations des entreprises, des professionnels de l'emploi, des habitants et des victimes de discrimination,
- aux actions d'accompagnement, de formation et de qualification, dans une logique de parcours d'insertion vers l'emploi de publics en difficulté
- l'aide à la création d'activité et la production d'outils spécifiques
- la valorisation inter-culturelle.

SoliMar permettra d'expérimenter des actions innovantes sur des publics spécifiques fortement touchés par les phénomènes de racisme, de xénophobie pour un meilleur accès à l'emploi et à la création d'activités. Tant par rapport à l'accès à l'emploi qu'à l'accès aux services, ces discriminations touchent tout particulièrement les femmes. Parmi ces outils innovants, SoliMar travaillera sur des méthodes qui prennent mieux en compte les civilisations de tradition " orale " de ces publics que celles utilisées actuellement fondées sur la culture de l'" écrit ".

SoliMar innovera, également, en terme de méthodes pour satisfaire à ses objectifs par la mise en place d'un groupe de pair, c'est à dire en associant à la construction des outils et des actions des représentants du groupe cible.

dot Top


Budget Action 2

1 500 000 – 2 000 000 €

dot Top


Beneficiaries


Assistance to persons 
Unemployed  0.0%  0.0% 
Employed  0.0%  0.0% 
Others (without status, social beneficiaries...)  40.0%  60.0% 
  100.0% 
 
Migrants, ethnic minorities, …  0.0%  0.0% 
Asylum seekers  0.0%  0.0% 
Population not migrant and not asylum seeker  40.0%  60.0% 
  100.0%
 
Physical Impairment  0.0%  0.0% 
Mental Impairment  0.0%  0.0% 
Mental Illness  0.0%  0.0% 
Population not suffering from a disability  40.0%  60.0% 
  100.0% 
 
Substance abusers 0.0%  0.0% 
Homeless  0.0%  0.0% 
(Ex-)prisoners  0.0%  0.0% 
Other discriminated (religion, sexual orientation)  0.0%  0.0% 
Without such specific discriminations  40.0%  60.0% 
  100.0% 
 
< 25 year  40.0%  60.0% 
25 - 50 year  0.0%  0.0% 
> 50 year  0.0%  0.0% 
   100.0% 

Assistance to structures and systems and accompanying measures Rating
Other discriminations **

dot Top


Empowerment

 

 With beneficiaries

Participation
Promoting individual empowerment

Text available in

Modifications et ajustements proposés en action 2 :

L'élaboration de SoliMar a été faite de façon participative et proactive en associant aux 5 membres d'origine du projet ( Ville de Marseille, MSD, Collège Coopératif, Pôle 13 et Energies Alternatives) un groupe élargi d'acteurs de l'agglomération marseillaise, futurs membres du PDD. Cette participation pour la définition des actions de SoliMar s'est organisée autour de groupes de travail thématiques dont la responsabilité a été confié à des partenaires différents.

Ces principes de travail en commun se retrouveront, en action 2 , à travers des modalités de travail garantissant la participation active de chacun des membres du PDD :
- aucune activité ne sera réalisé par un seul membre, au contraire chacune d'entre elles associe plusieurs mebres du PDD;
- la plate-forme a été conçue comme une activité transversale impliquant l'ensemble des mebres du PDD qu'ils aient ou non un rôle direct dans cette activité;
- la démarche d'auto-évaluation est aussi un choix garantissant l'implication de tous au niveau du suivi des résultats;
- la mise en place du comité de pilotage associant tous les membres du PDD procède aussi de cette volonté de participation active des partenaires au management global de SoliMar
- la mise en place d'un système de communication interactif et en temps réel, à travers un intranet, garantit cet emporwerment par une bonne circulation et partage de l'information. Il donne une capacitié d'interpellation à chacun des acteurs.

Hypothèses énoncées lors de la candidature Action 1 :


Dès l'action 1, SoliMar a intégré, à la co-construction des actions, des bénéficiaires en s'appuyant sur des associations réprésentant des communautés d'origine immigrée et étrangère. Ces structures continueront à agir en ce sens dans la mise en oeuvre des actions de SoliMar. Notamment, en participant, en liaison avec les structures d'accompagnement, au repérage des publics victimes de discriminations raciales qui bénéficieront des actions d'accompagnement.

Elles aideront à la mise en place du groupe de pair qui garantit l'implication directe des bénéficiaires dans la mise en oeuvre du projet . Ce groupe est constitué d'un quinzaine de personnes issues des communautés pour lesquels des facteurs de discriminations raciales à l'emploi sont observés; elles ont une implication forte dans leur réseau social et communautaire.

Ce groupe de pair fonctionne, en lien permanent, avec la plate-forme de discriminations et de valorisation interculturelle. Il apport son regard sur les actions mises en oeuvre, participe à la démrche d'auto-évaluation et aux propositions de réajustements. Deux repérésentants de ce groupe de pair participent aux comités de pilotage et d'orientation de SoliMar. Il est impliqué dans les travaux de communiication et les activités de diffusion du projet.

 

 Between national partners

Text available in

L'élaboration de SoliMar a été faite de façon participative et proactive en associant aux 5 membres d'origine du projet ( Ville de Marseille, MSD, Collège Coopératif, Pôle 13 et Energies Alternatives) un groupe élargi d'acteurs de l'agglomération marseillaise, futurs membres du PDD. Cette participation pour la définition des actions de SoliMar s'est organisée autour de groupes de travail thématiques dont la responsabilité a été confié à des partenaires différents.

Ces principes de travail en commun se retrouveront, en action 2 , à travers des modalités de travail garantissant la participation active de chacun des membres du PDD :
- aucune activité ne sera réalisé par un seul membre, au contraire chacune d'entre elles associe plusieurs mebres du PDD;
- la plate-forme a été conçue comme une activité transversale impliquant l'ensemble des mebres du PDD qu'ils aient ou non un rôle direct dans cette activité;
- la démarche d'auto-évaluation est aussi un choix garantissant l'implication de tous au niveau du suivi des résultats;
- la mise en place du comité de pilotage associant tous les membres du PDD procède aussi de cette volonté de participation active des partenaires au management global de SoliMar
- la mise en place d'un système de communication interactif et en temps réel, à travers un intranet, garantit cet emporwerment par une bonne circulation et partage de l'information. Il donne une capacitié d'interpellation à chacun des acteurs.

dot Top


Transnationality

 

 Linguistic skills

  • français

 Percentage of the budget for transnational activities

  • 17.0%

 Transnational Co-operation Partnerships

Transnational Co-operation Agreement DPs involved
436 NET-EQUAL DE EA-80895
DK 16
ES ES291
IT IT-G-SIC-107

dot Top


Background

 

 Involvment in previous EU programmes

  • Nobody involved in A&E

dot Top


National Partners


Partner To be contacted for
Ville de Marseille -Seccrétariat Général-Service des Programmes Privés et Europ Co-ordination of experimental activities
Design of the project
DP managing organisation
Evaluation
Monitoring, data collection
Transnational partnership
Collège Coopératif Provence Alpes Méditerranée
Coordination Qualité Fiabilité Domicile
Espace Liberté Développement
Fondation Agir Contre l'Exclusion
Marseille Services Développement
Mission Locale Est Etang de Berre
Mission Locale de Marseille
Mission Locale du Canton de La Ciotat
Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi de Marseille
Programme d'orientation Local vers l'Emploi 13
Société Coopérative d'activités et d'emplois Energies Alternatives
TRANSITION

dot Top


Agreement Summary

Text available in

Ces informations sont disponibles aupres du porteur de projet

Last update: 09-03-2007 dot Top


Ville de Marseille -Seccrétariat Général-Service des Programmes Privés et Europ

(Ville de Marseille - MIPPE)
2 rue Henri Barbusse
13001 Marseille

Tel:+33491145730
Fax:+33491145731
Email:

 
Responsibility in the DP: Co-ordination of experimental activities
Design of the project
DP managing organisation
Evaluation
Monitoring, data collection
Transnational partnership
Type of organisation:Public authority (national, regional, local)
Legal status:Private
Size:>250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
Jean claude Aroumougom Jean-claude +33491145730 jcaroumougom@mairie-marseille.fr Directeur

Last update: 09-03-2007 dot Top


Collège Coopératif Provence Alpes Méditerranée

(CCPAM)
2 avenue Jules ISAAC
13100 Aix en Provence

Tel:+33442170300
Fax:+33442212611
Email:collcoop@univ-aix.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:University / Research organisation
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
Aubry Dominique +33442170300 collcoop@univ-aix.fr Directeur

Last update: 09-03-2007 dot Top


Coordination Qualité Fiabilité Domicile

(CQFD)
24 Bd de l'Huveaune
13009 Marseille

Tel:+33496190591
Fax:+33496190595
Email:c.q.f.d.association@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Other
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 50-250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
COHEN Jocelyne Directrice

Last update: 09-03-2007 dot Top


Espace Liberté Développement

(E.L.D)
2 Bd de la Liberté
13001 Marseille

Tel:+33491283800
Fax:+33491283828
Email:infos@eld-espacelib.com

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Organisation providing support and guidance for disadvantaged groups
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff < 10
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
MARCQ Philippe Directeur

Last update: 09-03-2007 dot Top


Fondation Agir Contre l'Exclusion

(FACE Marseille Métrpole)
23 Bd Ampère
13014 Marseille

Tel:+33495051180
Fax:+33495051181
Email:

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Other
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff < 10
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
BENETT Brigitte Directrice

Last update: 09-03-2007 dot Top


Marseille Services Développement

(MSD)
63 rue de Forbin
13002 Marseille

Tel:+334096116250
Fax:+33496116259
Email:marseille-msd@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Organisation providing support and guidance for disadvantaged groups
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff < 10
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
Giraudon n.c. +33496116250 loic.giraudon@wanadoo.fr Directeur

Last update: 09-03-2007 dot Top


Mission Locale Est Etang de Berre

(MLEEB)
Place du Souvenir Français
13130 Berre l'Etang

Tel:+33442749442
Fax:+33442749348
Email:mlberre@club-internet.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Organisation providing support and guidance for disadvantaged groups
Legal status:Semi-public organisation
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
n.c. Bernard Directeur

Last update: 09-03-2007 dot Top


Mission Locale de Marseille

(ML Marseille)
Le Noailles 62 la Canebière
13001 Marseille

Tel:+33496111080
Fax:+33496111081
Email:missionlocale.marseille@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Organisation providing support and guidance for disadvantaged groups
Legal status:Semi-public organisation
Size:Staff 50-250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
GARIBIAN Charles Directeur general

Last update: 09-03-2007 dot Top


Mission Locale du Canton de La Ciotat

(ML la Ciotat)
19 avenue Fernand Gassion
13600 La Ciotat

Tel:+33442088050
Fax:+33442835911
Email:missionlocal.laciotat@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Organisation providing support and guidance for disadvantaged groups
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
ROBERT Nathalie Directrice

Last update: 09-03-2007 dot Top


Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi de Marseille

(PLIE de Marseille)
5 rue de la République
13002 Marseille

Tel:+33496116480
Fax:+33491900150
Email:PLIE.MARSEILLE@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Organisation providing support and guidance for disadvantaged groups
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
KEHAYAN Fabrice Directeur

Last update: 09-03-2007 dot Top


Programme d'orientation Local vers l'Emploi 13

(Pole 13)
14 avenue Elsa Triolet
13008 Marseille

Tel:+33491168282
Fax:+33491168281
Email:mffavre@pole13.com

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Social services
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
Olivier Boiron n.c. +33491168282 olivier.boiron@pole13.com Directeur

Last update: 09-03-2007 dot Top


Société Coopérative d'activités et d'emplois Energies Alternatives

(Energies Alternatives)
52 la Canebière
13001 Marseile

Tel:+33491336577
Fax:+33491543469
Email:energies.alternatives@mageos.com

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Organisation providing support and guidance for disadvantaged groups
Legal status:Co-operative
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
M'Rad Nabil +33491336577 energies.alternatives@mageos.com Directeur

Last update: 09-03-2007 dot Top


TRANSITION

(Transition)
24 rue Sénac
13001 Marseille

Tel:+33495081150
Fax:+33495081158
Email:jhebert.transition@free.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Education / training organisation
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
HEBERT Josette jhebert.transition@free.fr Directrice

Last update: 09-03-2007 dot Top



 
 
 
 

 
 
 
 

 
 
 
 
Warning! This section is not meant to be read directly, but rather be navigated through from the main page above.
 
 
 
 

SOLIDARITES MARSEILLE -SOLIMAR-


Logo EQUAL

Home page
DP Search
TCA Search
Help
Set Language Order
Statistics