IMPORTANT LEGAL NOTICE
 

 CODIPE - CONTRE LES DISCRIMINATIONS, POUR L'EMPLOI ascii version

France

 
DP Managing organisation : Fédération Nationale des Associations Solidaires d'Actions avec les Tsiganes et
Other national partners : ARTAG
Association Coopérative des Tziganes d'Alsace
Association Départementale Gens du Voyage de l'Essonne
Association Logement Accueil Promotion
Association Régionale d'Etudes et d'Action Sociale en faveur des gens du voyage
Association les Amis des Voyageurs de la Gironde
Comité de Coordination pour la Promotion et en Solidarité des communautés en di
Les Ateliers Manouches d'Alsace
Réseaux d'Accueil de Lorient
Solidarité avec les Gens du Voyage 65
Union des Tsiganes des Initiatives Locales et Européennes (ex Association pour
EQUAL theme :Employability - Combating racism 
Type of DP :Sectoral - Specific discrimination and inequality problems 
DP Legal status :Association without legal form 
DP identification :FR-NAT-2001-10716 
Application phase :Approved for action 2 
Selection date :06-06-2002 
Last update :09-03-2007 
Monitoring:  

Rationale

Text available in

Les minorités en France, au XXIème siècle, sont toujours confrontées à des difficultés de différents ordres : habitat, stationnement, éducation, économie, santé, accès à l'emploi, racisme, xénophobie...

Les dispositifs de droit commun existants et le cadre législatif, notamment la loi de lutte contre les exclusions, ne permettent ni d'intégrer, ni d'effacer leurs spécificités culturelles. Or ce sont ces spécificités qui nécessitent la mise en place de réponses adaptées pour permettre à ces communautés de s'intégrer et de ne pas être laissées pour compte.

Ce contexte aboutit, de fait, à exclure des activités professionnelles et économiques un nombre important d'individus dont nous savons aujourd'hui avec certitude que l'accès, le maintien et parfois, le retour vers le monde du travail passe par la création, puis le développement de leurs propres emplois dans des structures à dimensions individuelles (micro-entreprises) ou des organisations à caractère collectif (coopératives, « couveuses », groupements divers...).

D'eux-mêmes, certains publics ont développé des stratégies d'insertion variées dans le temps et dans l'espace grâce à leur adaptabilité, esprit d'entreprise, transmission des savoir-faire, intérêt pour les petites activités et leur mobilité. L'alternance entre diverses activités selon les opportunités ou l'exercice d'une activité indépendante en sont les principaux exemples.

Depuis une dizaine d'années, de plus en plus nombreux sont ceux qui régularisent leur activité ou créent leur micro-entreprise. Ils constituent néanmoins un public fragile composé essentiellement de bénéficiaires du RMI, ne trouvant pas dans le droit commun les structures adaptées à leur suivi et confrontés à plusieurs obstacles à la mise en activité et à sa poursuite.

Leur savoir-faire en matière de prestation de services (secteur tertiaire, primaire, et secondaire par ordre d'importance) est à soutenir. De même qu'ils ont su faire de leurs capacités personnelles des atouts professionnels : adaptabilité, esprit d'entreprise, intérêt pour les petites activités, mobilité.

Aujourd'hui, les obstacles culturels (la non-maîtrise de l'écrit, le niveau scolaire et l'absence de qualification professionnelle, l'oralité, la vie au jour le jour, l'éloignement chronique du marché du travail -voyage-, la précarité de l'habitat et le fonctionnement communautaire) engendrent des difficultés d'insertion sociale.

L'absence d'une adresse fixe, la dépendance aux prestations sociales, l'endettement lié à une consommation importante non proportionnelle aux revenus sont des facteurs aggravants.

A cela s'ajoutent les barrières institutionnelles : exigence d'un casier judiciaire vierge pour ouvrir un commerce, coût de la mise en règle d'une activité indépendante, obligation du récépissé de consignation, langage administratif et comptable, débouchés, coût de l'assurance, inadaptation de l'accompagnement de droit commun, coût initial des cotisations de l'activité, obligation de qualification pour certains métiers artisanaux, typologie des publics, réglementation du stationnement (sédentarisation forcée).

En termes d'économie, la perte des savoir-faire traditionnels, l'absence de trésorerie, la non-thésaurisation, la concurrence sur les nouvelles niches économiques et la difficulté d'accès aux modes de paiement communs, la mécanisation et l'informatisation du travail sont aussi des facteurs excluants.

Même si certains de ces facteurs sont directement liés au statut de voyageur ou de sans domicile fixe, plusieurs des constats établis peuvent également concerner tout créateur d'entreprise de niveau socio-économique ne facilitant pas l'accès au droit commun.

Nous développerons donc, en définitive, un projet sectoriel, à dimension nationale, s'adressant en priorité à certains groupes-cibles, tels les membres des populations tsiganes et des gens du voyage, mais pouvant être élargi à tout public dont l'accès à l'emploi salarié est contrecarré par des phénomènes discriminatoires, des problèmes d'ordre culturel, social, ethnique, des difficultés personnelles...

Les partenaires du PDD : associations, entreprises d'insertion, organismes de formation, fédération, association d'insertion, régie de quartier défendent une approche familiale et communautaire avec les populations dans la recherche de solutions adaptées et une approche globale des problématiques.

dot Top


Objective

Text available in

La proposition d'action que nous voulons développer se situe, selon nous, dans le contexte d'une approche globale de publics victimes de discriminations sur le marché du travail. Elle procède d'une combinaison ou, plus justement, d'une approche combinatoire de propositions relevant à la fois de 2 axes thématiques retenus à titre prioritaire pour la France pour l'initiative EQUAL (l'axe 1 qui traite de la capacité d'insertion professionnelle et l'axe 2 relatif à l'esprit d'entreprise) et de 2 thèmes spécifiques relevant de ces axes (le thème B de l'axe 1 lié à la lutte contre le racisme et la xénophobie dans le monde du travail et le thème C de l'axe prioritaire 2 portant sur la création d'entreprises).

Il s'agit donc d'une proposition à double-facettes, car :
- certains de ses aspects relèvent des " actions-systèmes ", à savoir des actions d'ingénierie ayant pour objectif d'expérimenter des actions d'innovation et d'en promouvoir l'effet démultiplicateur au sein d'EQUAL ;
- tandis que d'autres peuvent être liés à des actions d'aide aux personnes qui visent à permettre à des individus fragilisés dans leur existence, et souvent d'un assez bas niveau de formation et de qualification d'avoir (ou de conserver) un accès à des formes de travail qui leur sont bien adaptées.

Le projet CODIPE est porté par 11 associations autonomes, réparties sur l'ensemble du territoire français et représentant sept régions de France. Ces onze entités ont un lien déontologique commun, par leur regroupement au sein de la fédération UNISAT. Il faut souligner que cette répartition géographique est en cohérence avec les déplacements de la population des gens du voyage, qui peut bénéficier de leurs interventions d'action sociale au plus près de ses déplacements. Enfin, les membres du partenariat de développement mènent des actions complémentaires auprès des bénéficiaires, ce qui renforce la cohérence du projet. Ainsi, la mise en œuvre d'une action locale va-t-elle bénéficier à l'ensemble des membres du réseau national et à tous leurs partenaires, quel que soit l'objet de l'intervention : mise en place de structures et outils innovants d'aspect économique, validation des acquis, méthodologie d'intervention…

En dernier lieu, nous savons également que la population des Tsiganes et des gens du voyage " habite " l'Europe et qu'elle est prise en compte de façons différenciées dans l'ensemble des nations où elle réside. Il nous importe alors d'œuvrer aux échanges, à l'harmonisation des pratiques et aux transferts de compétences et d'acquis en matière d'accompagnement socio-économique de cette population, ce qui sera l'objet de notre coopération transnationale avec Pavee Point, Travellers Centre à Dublin (Irlande).

Notre projet se développera autour de trois groupes thématiques, se concentrant sur six axes de travail :

1. Mise en place de formations adaptées : AAGV, AREAS, ADGVE et Réseaux d'Accueil (ADSEA)

Axe formation : formation à la gestion administrative et comptable, à la réglementation commerciale, élaboration de nouveaux contenus et processus de formations professionnelles adaptés aux profils, aux savoir-faire et aux parcours des bénéficiaires, prenant en compte les modalités d'exercice de leurs activités professionnelles et débouchant si possible sur de nouvelles formes de validation (VAP : validation des acquis professionnels, VAE : validation des acquis de l'expérience, etc.).

2. Test et expérimentation d'activités et structures innovantes : ALAP, ACTA, SAGV 65, ATEMA, ADGVE

Axe création , développement et consolidation d'entreprises : construction par ces personnes de solutions d'insertion par l'activité professionnelle et économique basées sur la création de leurs propres emplois dans des structures à caractère individuel ou à dimension collective.
Axe création d'entreprises : aide à la mise en place d'associations d'insertion, d'entreprises d'insertion, de couveuses d'entreprises, d'ateliers de production, de coopératives d'achat et de production.
Axe recherche et création de modalités innovantes d'emplois salariés : utilisation et aménagement des formes de travail (production, vente à domicile, par ex.

3. Mise en place d'outils adaptés - accompagnement socio-économique : AAVG, ALAP, ACTA, AREAS, SAGV 65, ATEMA, APPONA, CCPS, ADGVE, Réseaux d'Accueil (ADSEA)

Axe financements adaptés : formes particulières de financement de l'activité, aides spécifiques à la création d'entreprise, systèmes de prêts d'honneur, micro-crédits, recherche de formes de mutualisation.
Axe accompagnement socio-économique : élaboration, évaluation des projets, suivi administratif, mise en place d'outils adaptés d'aide à la gestion.

Expériences qui seront mises en oeuvre pour développer un ou plusieurs de ces axes de travail :
- Création d'un atelier de couture dans le cadre d'une réhabilitation de quartier
- Création de couveuses d'entreprises
- Création de coopératives
- Création d'une structure consacrée aux entrepreneurs dont le régime fiscal n'oblige pas la tenue d'une comptabilité et passerelle vers le droit commun
- Recherche d'une nouvelle économie tsigane : création de services itinérants
- Recherches de nouvelles activités économiques, etc.
- Réalisation de supports spécifiques de formation.

dot Top


Innovation


Nature of the experimental activities to be implemented Rating
Training ****
Integrated measures (pathway to integration) ***
Anticipation of technical changes ***

Type of innovation Rating
Process-oriented ***
Goal-oriented ***
Context oriented **

Text available in

1. Le projet CODIPE, pour répondre aux besoins non satisfaits par les dispositifs actuels, est innovant au niveau :

De la démarche
CODIPE fait connaître les expériences des autres associations, permet aux membres du PDD de mener en commun des expériences similaires pour répondre à des besoins identiques, d'étudier les difficultés et les solutions apportées, d'adopter des démarches expérimentées. Source d'innovation, de progrès, il diffusera des solutions en France et à l'étranger dans le cadre de la transnationalité.
Des problèmes à résoudre
La création de structures innovantes permettra de mutualiser les moyens (centralisation des achats pour une meilleure compétitivité), un pré-accès à l'activité économique pour des jeunes qui testeront le travail et se lanceront en toute connaissance de cause, le développement d'activités traditionnelles (vannerie, par ex.) par la formation, l'amélioration des performances commerciales et la recherche commune de débouchés.
Des résultas attendus
Le faible niveau scolaire des bénéficiaires ne leur permet pas d'accéder aux qualifications (CAP) autorisant l'exercice des métiers d'artisan. Nous élaborerons des cursus de formation innovants adaptés à leur culture, à leur mode d'apprentissage, et des formes de validation des acquis valorisant leurs compétences techniques.

Mobilisation des dispositifs de droit commun, interaction avec l'environnement socio-économique, législatif, institutionnel, implication forte des acteurs (coopératives, organismes de prêts, centres de formation, chambres consulaires , services sociaux, etc.)
Mise en place de démarches collectives pour sortir de l'isolement les créateurs de micro-entreprises, regroupement au sein de coopératives, couveuses, centrales d'achats, etc.
Recherche d'outils législatifs ou réglementaires de droit local, alsacien par ex., ou européen susceptibles d'être transposés
Empowerment des bénéficiaires, qui définiront le contenu de leur projet, les modalités de réalisation, les critères d'évaluation et s'impliqueront progressivement à tous les niveaux de décision
Organisation souple des formations, selon les rythmes, modes de vie, déplacements des usagers. Elaboration de cursus et modules de formation adaptés aux personnes, à leurs activités dans les micro-entreprises. Nouvelles formes de validation
Modélisation du processus d'accès à l'activité économique avec des types de parcours professionnel : du chantier-école à l'entreprise indépendante en passant par les entreprises d'insertion
Essaimage des bonnes pratiques, des modalités d'insertion économique de publics en difficulté
Harmonisation de pratiques menées dans différents pays européens
Valorisation de la démarche par la création d'un label européen pour les micro-entreprises (cahier des charges, label de qualité)
Transformation d'activités informelles en emplois
Requalification de quartiers en difficulté par la promotion des activités (économiques intégrant le culturel) de ses habitants

dot Top


Budget Action 2

1 000 000 – 1 500 000 €

dot Top


Beneficiaries


Assistance to persons 
Unemployed  90.0%  10.0% 
Employed  0.0%  0.0% 
Others (without status, social beneficiaries...)  0.0%  0.0% 
  100.0% 
 
Migrants, ethnic minorities, …  90.0%  10.0% 
Asylum seekers  0.0%  0.0% 
Population not migrant and not asylum seeker  0.0%  0.0% 
  100.0%
 
Physical Impairment  0.0%  0.0% 
Mental Impairment  0.0%  0.0% 
Mental Illness  0.0%  0.0% 
Population not suffering from a disability  90.0%  10.0% 
  100.0% 
 
Substance abusers 0.0%  0.0% 
Homeless  0.0%  0.0% 
(Ex-)prisoners  0.0%  0.0% 
Other discriminated (religion, sexual orientation)  90.0%  10.0% 
Without such specific discriminations  0.0%  0.0% 
  100.0% 
 
< 25 year  8.0%  2.0% 
25 - 50 year  74.0%  6.0% 
> 50 year  8.0%  2.0% 
   100.0% 

Assistance to structures and systems and accompanying measures Rating
Gender discrimination *
Discrimination and inequality in employment ****
Other discriminations ****
Low qualification ****
Racial discrimination **
Unemployment ****

dot Top


Empowerment

 

 With beneficiaries

Participation
Promoting individual empowerment

Text available in

Modifications et ajustements proposés en action 2 :

Elle est garantie aux différents niveaux de mise en œuvre de notre partenariat de développement, à savoir :
- dans la réalisation de nos actions nationales
- dans la participation au projet transnational
- dans les modalités d'organisation mises en place.

1. La réalisation de nos actions nationales
Elle s'articule autour de trois groupes thématiques se concentrant sur six axes de travail et impliquant la participation de chaque membre du PDD à un ou deux d'entre eux, exception faite de la tête de liste qui participera, via le coordinateur, à l'ensemble des actions (voir à ce sujet la question 1.2 relative au descriptif global du projet).

2. La participation au projet transnational
Divisé en six grandes activités, il prévoit des actions communes à tous les membres du PDD (les activités n° 4, 5 et 6) et des actions optionnelles auxquelles chacun pourra participer selon ses centres d'intérêt, ses compétences et domaines d'intervention.

3. Le mode d'organisation mis en place
Il implique la participation de tous les membres du PDD aux réunions du Comité de pilotage (une fois par trimestre) et à celle du Comité d'orientation (une fois l'an).

En résumé, tout sera fait pour faciliter et garantir la participation active des membres de notre PDD à la mise en œuvre du projet CODIPE.



Hypothèses énoncées lors de la candidature Action 1 :

La notion d'empowerment sera un principe permanent dans l'élaboration et la mise en application des actions prévues dans le projet CODIPE. Il se déclinera sous forme de :
- Prise en compte de la personne ou du groupe dans sa singularité, en essayant d'en assurer la promotion
- Ne pas faire à la place, mais avec les bénéficiaires
- Donner une large place aux acteurs pour les amener à une autonomie la plus forte possible : ils participent à la définition de leur projet, à sa mise en œuvre et à son évaluation.
La participation active et l'implication de tous les acteurs du projet sera un souci constant.

L'empowerment sera pris en compte au niveau des personnes victimes de discrimination afin de leur donner le pouvoir d'être acteurs de leur choix de vie, mais aussi des membres du PDD et dans notre partenariat transnational.

Objectifs vis à vis des bénéficiaires
La discrimination prive les victimes d'une intégration satisfaisante au niveau économique, elle entraîne souvent une manque de confiance en soi, une motivation et une autonomie amoindries. Le projet CODIPE cherchera à obtenir une implication des bénéficiaires dans les prises de décision pour les amener à lever ces freins.

Modalités de participation active
- Construction du projet et des actions
La plupart des associations comptent dans leur conseil d'administration et dans leurs organes de décision des représentants des bénéficiaires. Représentants des familles, ils expriment les besoins de leur communauté et permettent d'évaluer la pertinence des actions face à leur mode de vie et leurs attentes.
- Réalisa

 

 Between national partners

Text available in

Elle est garantie aux différents niveaux de mise en œuvre de notre partenariat de développement, à savoir :
- dans la réalisation de nos actions nationales
- dans la participation au projet transnational
- dans les modalités d'organisation mises en place.

1. La réalisation de nos actions nationales
Elle s'articule autour de trois groupes thématiques se concentrant sur six axes de travail et impliquant la participation de chaque membre du PDD à un ou deux d'entre eux, exception faite de la tête de liste qui participera, via le coordinateur, à l'ensemble des actions (voir à ce sujet la question 1.2 relative au descriptif global du projet).

2. La participation au projet transnational
Divisé en six grandes activités, il prévoit des actions communes à tous les membres du PDD (les activités n° 4, 5 et 6) et des actions optionnelles auxquelles chacun pourra participer selon ses centres d'intérêt, ses compétences et domaines d'intervention.

3. Le mode d'organisation mis en place
Il implique la participation de tous les membres du PDD aux réunions du Comité de pilotage (une fois par trimestre) et à celle du Comité d'orientation (une fois l'an).

En résumé, tout sera fait pour faciliter et garantir la participation active des membres de notre PDD à la mise en œuvre du projet CODIPE.

dot Top


Transnationality

 

 Linguistic skills

  • français

 Percentage of the budget for transnational activities

  • 13.4%

 Transnational Co-operation Partnerships

Transnational Co-operation Agreement DPs involved
1634 ETAP - European Transnational Anti-Discrimination Project IE 18

dot Top


Background

 

 Involvment in previous EU programmes

  • Nobody involved in A&E

dot Top


National Partners


Partner To be contacted for
Fédération Nationale des Associations Solidaires d'Actions avec les Tsiganes et Co-ordination of experimental activities
Design of the project
DP managing organisation
Evaluation
Monitoring, data collection
Transnational partnership
ARTAG
Association Coopérative des Tziganes d'Alsace
Association Départementale Gens du Voyage de l'Essonne
Association Logement Accueil Promotion
Association Régionale d'Etudes et d'Action Sociale en faveur des gens du voyage
Association les Amis des Voyageurs de la Gironde
Comité de Coordination pour la Promotion et en Solidarité des communautés en di
Les Ateliers Manouches d'Alsace
Réseaux d'Accueil de Lorient
Solidarité avec les Gens du Voyage 65
Union des Tsiganes des Initiatives Locales et Européennes (ex Association pour

dot Top


Agreement Summary

Text available in

Ces informations sont disponibles aupres du porteur de projet

Last update: 09-03-2007 dot Top


Fédération Nationale des Associations Solidaires d'Actions avec les Tsiganes et

(FNASAT Gens du Voyage)
59, rue de l'Ourcq
75019 PARIS

Tel:+33140350004
Fax:+33140351240
Email:info@fnasat.asso.fr

 
Responsibility in the DP: Co-ordination of experimental activities
Design of the project
DP managing organisation
Evaluation
Monitoring, data collection
Transnational partnership
Type of organisation:Social services
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff < 10
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
LEGOFF Stéphanie +33140350004 stephanie.legoff@fnasat.asso.fr Coordinatrice

Last update: 09-03-2007 dot Top


ARTAG

(ARTAG)
15, chemin Auguste Renoir
69120 Vaulx En Velin

Tel:+33472041680
Fax:+33478820688
Email:artag@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Social services
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
POUSSET Xavier +33472041680 artag@wanadoo.fr Directeur

Last update: 09-03-2007 dot Top


Association Coopérative des Tziganes d'Alsace

(ACTA)
4, rue Michel Faraday
67450 OSTWALD

Tel:+33388401044
Fax:+33388401096
Email:

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Organisation providing support and guidance for disadvantaged groups
Legal status:Co-operative
Size:Staff < 10
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
HOFFMANN Marcel +33388401044 President

Last update: 09-03-2007 dot Top


Association Départementale Gens du Voyage de l'Essonne

(ADGVE)
ZI de l'Eglantier 16, rue du Bel Air LISSES
91045 EVRY Cedex

Tel:+33160860952
Fax:+33160860949
Email:adgve@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Social services
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
LEMPORTE Véronique +33160860952 adgve.eco@wanadoo.fr Chargee de formation

Last update: 09-03-2007 dot Top


Association Logement Accueil Promotion

(ALAP)
4, passage de la Cathédrale
74000 ANNECY

Tel:+33450515314
Fax:+33450459936
Email:alap.actionsociale@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Social services
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 50-250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
AUBEL Odile +33450519504 alap.actionsociale@wanadoo.fr Responsable secteur action sociale

Last update: 09-03-2007 dot Top


Association Régionale d'Etudes et d'Action Sociale en faveur des gens du voyage

(AREAS)
5, rue Magenta - BP 74
59006 LILLE

Tel:+33320541402
Fax:+33320639462
Email:areas@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Social services
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
MEURISSE Marie-Pat +33320541402 areas@wanadoo.fr Directrice

Last update: 09-03-2007 dot Top


Association les Amis des Voyageurs de la Gironde

(ADAV33)
91, rue de la République
33400 TALENCE

Tel:+33556377726
Fax:+33556849518
Email:amis.voyageurs@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Social services
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
LAMBERT Jacques +33556046063 amis.voyageurs@wanadoo.fr Charge d'insertion

Last update: 09-03-2007 dot Top


Comité de Coordination pour la Promotion et en Solidarité des communautés en di

(CCPS)
44, chemin des Izards
31200 TOULOUSE

Tel:+33562724840
Fax:+33562724852
Email:ats@ccpst.org

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Social services
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
HAURET Sophie +33562724840 sophie.hauret@ccpst.org Conseiller juridique

Last update: 09-03-2007 dot Top


Les Ateliers Manouches d'Alsace

(ATEMA Alsace)
2, rue du commandant François
67100 STRASBOURG

Tel:+33388794567
Fax:+33388393780
Email:atema-alsace@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Other
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
Jermann Rose-Marie +33388794567 atema-alsace@wanadoo.fr Presidente

Last update: 09-03-2007 dot Top


Réseaux d'Accueil de Lorient

(ADSEA)
5, rue du Professeur Perrin BP 206
56102 LORIENT Cedex

Tel:+33297641933
Fax:+33297645712
Email:reseaux_accueil@azimail.com

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Social services
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:>250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
DANIEL n.c. +33297641933 reseaux.accueil@wanadoo.fr Directeur du service

Last update: 09-03-2007 dot Top


Solidarité avec les Gens du Voyage 65

(SAGV 65)
17, avenue Joffre
65000 TARBES

Tel:+33562367644
Fax:+33562367010
Email:SAGV65@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Social services
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
ROUMEGA Jean-Claude +33562367644 sagv65@wanadoo.fr Directeur

Last update: 09-03-2007 dot Top


Union des Tsiganes des Initiatives Locales et Européennes (ex Association pour

(UTILE (ex APPONA))
2, rue du Commandant François
67100 STRASBOURG

Tel:+33388791212
Fax:+33388794903
Email:m.shematsi@caramail.com

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Social services
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff 10-50
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
SHEMATSI Mungo +33388791212 appona@wanadoo.fr Agent de developpement economique

Last update: 09-03-2007 dot Top



 
 
 
 

 
 
 
 

 
 
 
 
Warning! This section is not meant to be read directly, but rather be navigated through from the main page above.
 
 
 
 

CODIPE - CONTRE LES DISCRIMINATIONS, POUR L'EMPLOI


Logo EQUAL

Home page
DP Search
TCA Search
Help
Set Language Order
Statistics