IMPORTANT LEGAL NOTICE
 

 LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS : RENFORCEMENT DES PRATIQUES SYNDICALES ascii version

France

 
DP Managing organisation : Confédération Française Démocratique du Travail
Other national partners : Comité de Liaison pour la Promotion des migrants et des publics en difficulté d
Direction de la Population et des Migrations
Fonds d'Action et de Soutien pour l'Intégration et la Lutte contre les Discrimi
EQUAL theme :Employability - Combating racism 
Type of DP :Geographical - Other 
DP Legal status :Association without legal form 
DP identification :FR-NAT-2001-10568 
Application phase :Approved for action 2 
Selection date :06-06-2002 
Last update :17-10-2002 
Monitoring:  

Rationale

Text available in

Depuis 1995 la CFDT s'est engagée dans une recherche-action qui lui a permis de dégager une nouvelle démarche syndicale. Cette recherche action conduite avec le CADIS a largement contribué à l'émergence de la réalité des discriminations raciales et a également débouché sur l'ouvrage du sociologue Philippe Bataille "Le racisme au travail"(Editions la Découverte).

A partir de cette recherche-action de nombreuses initiatives territoriales et professionnelles ont vu le jour. Pour la plupart elles se sont appuyées sur un long travail de sensibilisation sur l'existence des phénomènes discriminatoires et leurs enjeux et sur la nécessité d'une prise en charge syndicale concrète dans l'entreprise qui prenne en compte tous les acteurs.

Cette étape lourde de sensibilisation a été largement portée par les instances de notre organisation. Elle s'est traduite concrètement par de nombreux débats et décisions de congrès, des innovations, des démarches à l'oeuvre et la production d'outils.

L'ensemble de ces travaux confirme la nécessite d'une intégration concrète de la lutte contre les discriminations raciales dans les pratiques syndicales fondée sur une conceptualisation renouvelée des phénomènes en présence.

C'est ce "passage à l'acte" que nous voulons amplifier, à partir de cette expertise d'action et sur la base d'une réelle mobilisation. Il s'agit donc aujourd'hui de mettre l'accent sur les pratiques syndicales tournées vers l'accès à l'emploi, l'insertion, l'évolution professionnelle et l'employabilité dans leur prise en compte contemporaine des inégalités relatives à des origines ethniques ou raciales réelles ou supposées.

Cela nécessite de permettre la faisabilité de projets territoriaux ou professionnels déjà engagés par un encouragement et un accompagnement national et une dissémination à l'ensemble de notre organisation et de nos partenaires.

D'autre part, de nombreux acteurs locaux (administrations, service public, militants) après avoir entrepris des démarches volontaristes arrivent à la conclusion que si leurs actions n'ont pas abouti "c'est parce qu'audessus d'eux la question n'est pas si prioritaire". En affichant nationalement et conjointement avec d'autres acteurs nationaux notre volonté concrète et notre appui nous donnerons à la fois un autre sens et surtout une autre dimension aux initiatives territoriales.

dot Top


Objective

Text available in

La première dimension retenue de notre projet est régionale. Les actions seront donc menées sur les régions à partir de la mobilisation de nos instances régionales déjà largement engagées depuis plusieurs années dans la lutte contre les discriminations. C'est cet ensemble qui sera fédéré et articulé en cohérence avec le niveau national.

La dimension régionale est d'autant plus importante à prendre dans sa diversité que les régions qui se sont déjà fortement mobilisées (notamment : Ile de France, Languedoc - Roussillon, Pays de la Loire, Nord - Pas de Calais, Franche Comté, Haute Normandie, Rhône-Alpes,...) ont tenu compte des contextes locaux et ont donc mené des réflexions - actions différentes dont il faudra tenir compte dans les méthodologies de l'actuelle recherche - action.

L'objet de notre projet visant à permettre la faisabilité de projets territoriaux ou professionnels déjà engagés, par un encouragement et un accompagnement national ainsi qu' une dissémination à l'ensemble de notre organisation et de nos partenaires, cinq régions sont retenues.

Trois Unions Régionales CFDT, L'Ile de France, le Nord Pas de Calais et les Pays de la Loire, constitueront les trois territoires laboratoires et seront donc partie intégrante du projet.
D'autre part deux autres Unions Régionales CFDT, Le Languedoc Roussillon et Rhône Alpes qui ont leur propre projet "Equal", contribueront par leurs actions respectives à alimenter le panel d'initiatives visant au renforcement des pratiques syndicales dans la lutte contre les discriminations raciales.

Le choix de ces terrains vient de la diversité des situations de discriminations et des différents niveaux de mobilisation de l'organisation. Par ailleurs, il est indispensable d'appréhender les démarches aussi bien dans leur dimension territoriale que dans leur dimension professionnelle (branches) compte tenu de la diversité des situations économiques et sociales des secteurs. Ainsi en milieu industriel, les traditions d'embauche (hommes - femmes, répartition qualifiés français - non qualifiés immigrés) diffèrent des raisons des discriminations dans les services (clientèle, qualification sociale). Enfin les enjeux des discriminations au travail se situent à deux points : l'embauche et l'évolution de carrières.

Toutes les actions projetées et qui feront l'objet d'un appui et d'un suivi, s'insèrent dans une démarche globale et sont le prolongement d'initiatives déjà engagées :
> Prise de décision politique au niveau de l'instance régionale ou fédérale
> Sensibilisation (réunions, débats, colloques, formations)
> Plan de travail en œuvre sur une zone territoriale ou professionnelle définie
> Constat et recherche de dépassement des blocages
> Partenariat local tourné vers des actions concrètes et inspiré par la responsabilisation et l'ampleur des
processus
> Inscription dans l'élargissement régionale ou professionnelle.

L'intérêt des actions ne réside pas prioritairement, pour la première phase, dans les perspectives de généralisation. C'est la dynamique en œuvre en vue de leurs réalisations qui sera privilégiée en prenant en compte la logique des acteurs, c'est-à-dire la démarche qualitative pouvant servir d'exemplarité, de référence pédagogique pour une dissémination appuyée sur des expériences concrètes.
Il va sans dire qu'une telle opération impliquera des ajustements spécifiques permanents, des rythmes différents, des échéances intermédiaires et la mobilisation de partenaires nationaux diversifiés.
Il faut également prendre en compte l'importance des partenaires locaux dans l'échange des expériences, le suivi et le pilotage.

Le partenariat transnational est un prolongement logique de notre démarche. Il n'a pas qu'une fonction d'échanges d'expériences et d'apprentissages réciproques. Ce partenariat transnational a aussi une dimension européenne intrinsèque. En effet, le travail transnational permettra la dissémination des pratiques et alimentera l'Europe et notamment la Confédération Européenne des Syndicats, dans leur démarche de prévention et de lutte contre les discriminations.

Chaque action, à partir et par le partenariat local qui ce sera constitué, débouchera sur :
1. Validation collective du sujet à traiter
2. Identification par chaque partenaire des composantes liés au sujet
3. Expression respective des données du sujet
4. Comparaison, analyse, diagnostic
5. Partage du diagnostic
6. Elaboration collective de réponses dont formation des acteurs
7. Mise en œuvre
8. Bilan
9. Valorisation
10. Diffusion des expérimentations en direction du PDD.

dot Top


Innovation


Nature of the experimental activities to be implemented Rating
Training **
Integrated measures (pathway to integration) ***
Anticipation of technical changes **
Studies and analysis of discrimination features ****

Type of innovation Rating
Process-oriented ***
Goal-oriented ***
Context oriented ***

Text available in

Les éléments innovants des démarches envisagées sont :
1. la fédération de 10 initiatives distinctes avec le renforcement de la capacité à construire des éléments de diagnostic spécifiques pour la maîtrise de la prise en charge syndicale de la lutte contre les discriminations comme point d'appui et point de repère de l'action.

2. le dépassement local du "sentiment d'impuissance" ou d'isolement qui caractérise fréquemment les initiatives territoriales ou sectorielles.
C'est ce que nous avons pu vérifier tant, en ce qui concerne les pouvoirs publics, que les acteurs sociaux en général. Nous pensons qu'une mobilisation nationale concrétisée localement sur des terrains précis permettra ce dépassement.
Nous pensons également que l'affichage de cette mobilisation concertée entre l'Etat et ses territoires, les acteurs sociaux et leurs instances territoriales éclairera, encouragera et valorisera chaque initiative.

3. la confrontation avec d'autres acteurs (directions, collectivités territoriales, catégories de salariés, chercheurs, …), des militants (SSE, syndicat, UR et Fédérations mais aussi autres organisations syndicales).
Cette recherche - action permettra à la CFDT de poursuivre et d'approfondir sa capacité de travail en commun avec les universitaires et les ONG. Il s'agira d'organisations de niveau local et national travaillant sur les terrains régionaux ou ayant une dimension directement nationale (ex. : Ligue de Droits de l'Homme, fondation MACIF).

Il s'agira aussi des acteurs de la Politique de la Ville, dans la mesure où les enjeux discriminatoires au travail doivent trouver une articulation avec les pratiques d'intégration au niveau territorial.

La CFDT, à partir de ce projet, est disposée à contribuer à l'expertise d'autres organismes ou projet "EQUAL". En ce sens des échanges ont déjà eu lieu avec la Fondation Macif, DGEFP, UNIBAT.

4. l'articulation entre les militants et les différents chercheurs (intervenants extérieurs à la CFDT) permettra, par la confrontation et la complémentarité, d'identifier des réponses nouvelles à des enjeux que le syndicalisme a du mal à appréhender à lui seul.

5. la complémentarité avec d'autres lieux de capitalisation sur les enjeux des discriminations, notamment la DPM, le FAS, le GELD, les CODAC, la CNCDH, les acteurs de la formation, les partenaires nationaux et transnationaux, la CES.

dot Top


Budget Action 2

1 000 000 – 1 500 000 €

dot Top


Beneficiaries


Assistance to structures and systems and accompanying measures Rating
Asylum *
Gender discrimination ***
Discrimination and inequality in employment ****
Disabilities **
Other discriminations ***
Low qualification **
Racial discrimination ****
Unemployment ***

dot Top


Empowerment

 

 With beneficiaries

Participation
Promoting individual empowerment

Text available in

Dans la mesure où notre projet vise des changements et un système d'acteurs de la prévention et de la lutte contre les discriminations sa traduction passe non-seulement par l'implication des acteurs mais surtout par la mise en synergie et l'optimisation de leur mobilisation et de leurs actions. Pour les démarches spécifiques qui s'engageront dans le cadre de la formation et de son prolongement (accès à l'emploi et évolution professionnelle) Les bénéficaires directs seront largement impliqués et concernés. Audelà de cette implication nous les inviterons explicitement par leur exemplarité, à tordre le coup au fatalisme engendré par les processus discriminatoires

 

 Between national partners

Text available in

Dans le projet, les trois zones territoriales laboratoires que sont l'Ile de France, le Nord Pas de Calais et les Pays de la Loire ainsi que celle du Languedoc Roussillon et Rhône Alpes qui ont leur propre projet Equal représentent une diversité de situations qui servira de tremplin pour des actions collectives nationales.

Les partenaires du PDD s'investiront dans ce projet à deux niveaux :
> L'un territorial, pour la mise en œuvre d'actions liées à chaque laboratoire, soit directement, soit par le biais de leurs instances ou réseaux décentralisés.

> L'autre, national, en deux déclinaisons :
1. L'une relevant d'actions respectives de chaque partenaire du PDD
- suivi et accompagnement des actions liées aux dossiers des zones laboratoires
- bilan de l'investissement dans chaque territoire
- capitalisation
- élaboration de nouveaux modes d'action ou d'intervention
- élaboration de modalités d'élargissement des actions au niveau du territoire national, et de transfert en
direction des acteurs nationaux

2. l'autre, relevant de l'action collective du partenariat
- Mise en commun des bilans et de la capitalisation des actions et des enseignements menés sur les
territoires.
- Développement d'un socle commun de références permettant de déboucher sur une adaptation pour la
mise en œuvre de solutions collectives opérationnelles et généralisables à la fois à l'ensemble du
territoire national et par les différents interlocuteurs concernés par le sujet de la discrimination dans le
monde du travail.
- Articulation de ces actions avec les autres projets issus d'initiatives nationales ou européennes, type
"Equal".

dot Top


Transnationality

 

 Linguistic skills

  • français
  • English
  • español (castellano)
  • italiano

 Percentage of the budget for transnational activities

  • 9.6%

 Transnational Co-operation Partnerships

Transnational Co-operation Agreement DPs involved
321 TFC - Transnational Feedback Circle AT 2-01/124
ES ES346
FI 7
FI 8
FR NAT-2001-10750

dot Top


Background

 

 Involvment in previous EU programmes

  • One partner involved in A&E

dot Top


National Partners


Partner To be contacted for
Confédération Française Démocratique du Travail Co-ordination of experimental activities
Design of the project
DP managing organisation
Evaluation
Monitoring, data collection
Transnational partnership
Comité de Liaison pour la Promotion des migrants et des publics en difficulté d
Direction de la Population et des Migrations
Fonds d'Action et de Soutien pour l'Intégration et la Lutte contre les Discrimi

dot Top


Agreement Summary

Text available in

Ces informations sont disponibles aupres du porteur de projet

Last update: 17-10-2002 dot Top


Confédération Française Démocratique du Travail

(CFDT)
4 boulevard de la villette
75019 Paris

Tel:+33142038238
Fax:+33155808412
Email:economiesociete@cfdt.fr

 
Responsibility in the DP: Co-ordination of experimental activities
Design of the project
DP managing organisation
Evaluation
Monitoring, data collection
Transnational partnership
Type of organisation:Trade Union
Legal status:Private
Size:Staff 50-250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
BENFAID n.c. +33142038219 obenfaid@cfdt.fr Secretaire confederal

Last update: 17-10-2002 dot Top


Comité de Liaison pour la Promotion des migrants et des publics en difficulté d

(CLP)
35 rue Chanzy
75011 Paris

Tel:+33155252200
Fax:+33155252201
Email:info@clp.ass.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:University / Research organisation
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff < 10
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
KAPLAN n.c. +33155252200 jkaplan@clp.asso.fr Chef de projet ue tic

Last update: 17-10-2002 dot Top


Direction de la Population et des Migrations

(DPM)
10-16 rue Brancion BP 555
75725 Paris

Tel:+33140564160
Fax:+33140564296
Email:patrick.aubert@sante.gouv

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Other
Legal status:Public organisation
Size:Staff 50-250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
AUBERT n.c. +33140564160 patrick.aubert@sante.gouv Chef du bureau emploi et formation

Last update: 17-10-2002 dot Top


Fonds d'Action et de Soutien pour l'Intégration et la Lutte contre les Discrimi

(FASILD)
209 rue de Bercy
75585 Paris CEDEX 15

Tel:+33140027445
Fax:+33155252201
Email:nboubaker@fastif.org

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Social services
Legal status:Public organisation
Size:>250
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
BOUBAKER n.c. +33140027445 nboubaker@fastif.org Directeur direction de la formation et de l'emploi

Last update: 17-10-2002 dot Top



 
 
 
 

 
 
 
 

 
 
 
 
Warning! This section is not meant to be read directly, but rather be navigated through from the main page above.
 
 
 
 

LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS : RENFORCEMENT DES PRATIQUES SYNDICALES


Logo EQUAL

Home page
DP Search
TCA Search
Help
Set Language Order
Statistics