IMPORTANT LEGAL NOTICE
 

 ATOUT INTERCULTURALITE ascii version

France

 
DP Managing organisation : FACEM Repères
Other national partners : Groupe d'Appui France du Forum des Migrants de l'Union Européenne
Travail Modes d'Emploi
EQUAL theme :Employability - Combating racism 
Type of DP :Geographical - Urban area 
DP Legal status :Association without legal form 
DP identification :FR-IDF-2001-11255 
Application phase :Approved for action 2 
Selection date :10-06-2002 
Last update :09-03-2007 
Monitoring:  

Rationale

Text available in

POURQUOI UN PROJET EQUAL

L'Association FACEM REPERES s'est constituée dans la finalité de contribuer à la lutte contre les discriminations raciales dans l'accès à l'emploi et l'accès à la création d'activité.

Dans cette optique, FACEM REPERES travaille en étroite relation avec l'ensemble des associations nationales et transnationales représentatives des publics migrants.

Dès 1997, nous avons choisi comme mode de traitement de la discrimination une démarche visant à valoriser et à promouvoir les capacités des migrants.

Nous avons alors lancé, avec le concours du FSE (Programme INTEGRA) le projet « Migrants en Réussite » à travers lequel nous visions à faire la démonstration que, dans un contexte de raréfaction de l'emploi et face à la précarité, les publics migrants savaient faire preuve d'initiative et étaient capables de contourner le non accès à l'emploi en créant leur propre activité.

Aujourd'hui, le contexte a évolué et il apparaît que l'emploi tend à se faire moins rare. Toutefois, l'accès à l'emploi reste encore difficile pour les publics migrants et il nous paraîtrait injuste que l'auto emploi reste le seul recours pour les publics migrants face à la discrimination.

Aussi, le projet entrepreunarial doit relever d'un choix et d'une volonté et non résulter d'une position de repli face à un marché de l'emploi qui ferme ses portes de façon sélective.

« Les migrants en réussite créent parce que c'est leur choix et non par dépit ».

Aussi nous semble-t-il tout aussi important de continuer à faire la preuve que le migrant est capable de faire la différence par ses capacités entrepreunariales, aussi bien que de faire la preuve qu'il est capable d'occuper pleinement un emploi salarié en y apportant une valeur ajoutée spécifique.

De la même façon que le migrant créateur est devenu entrepreneur, non pas malgré son histoire migratoire mais peut être justement grâce à celle-ci, nous souhaiterions faire la preuve qu'un employeur privé, une collectivité, une organisation de solidarité internationale feront appel à l'avenir à des migrants, non pas malgré le fait qu'ils soient migrants mais justement parce qu'ils ont une histoire migratoire qui leur a permis de développer des aptitudes qui intéressent ces recruteurs potentiels.

L'association TRAVAIL MODES D'EMPLOI accueille des femmes principalement originaires du Maghreb, d'afrique Noire, d'Asie et d'Europe Centrale.Notre association est active auprès de femmes issues de l'immigration,installées depuis plus de cinq ans en France et sont souvent dans des situations d'exclusion sociale et professionnelle.Socialement,elles sont Rmistes, chômeurs de longue durée, bénéficiaires de l'API.Professionnellement,elles ont travaillé dans le domaine textile dans leur pays d'origine.Depuis leur arrivée dans leur pays d'accueil,elles n'ont plus eut d'activité salariée dans ce domaine, certaines n'ont même jamais travaillé.En ayant suivi leur mari,ces femmes ont un projet de vie à long terme sur le territoire français,mais elles rencontrent des difficultés à s'y insérer.

Notre idée est de reprendre les acquis et particularités culturels de ces femmes et de les associer à un projet d'insertion sociale et professionnelle.En effet,la reconnaissance de leurs savoirs antérieurs à la migration et le croisement de leurs deux cultures, sont, pour nous des appuis de mobilisation et de redynamisation pour ces femmes.Pour cela, l'association leur propose un parcours d'insertion sociale et professionnelle qui se déroule en plusieurs étapes:un SIFE et un chantier d'insertion. En fin de parcours, certaines d'entre elles peuvent avoir comme objectif de créer leur propre micro entreprise.


Dans cette perspective, le projet “Atout interculturalité” s'inscrit avant tout dans l'axe prioritaire 1, thème B : « Lutte contre le racisme et la xénophobie ».


-> CONDITIONS DE REUSSITE

* Faire la preuve :

- Que le parcours migratoire (réel ou symbolique) permet de développer des aptitudes particulières qui constituent des ressources multiculturelles.

- Qu'il est possible au travers d'une pédagogie innovante de mobiliser les ressources multiculturelles comme des savoirs, savoir-faire et savoir-être spécifiques qui viennent enrichir le portefeuille de compétences des migrants.

- Que ces nouvelles compétences mobilisées vont contribuer à élargir les possibilités de choix professionnels et permettre la construction d'un projet professionnel facilitant l'accès à l'emploi et à l'évolution.

* Valider auprès de l'environnement les hypothèses suivantes :

- Le contexte d'interculturalité tend à se généraliser et sa prise en compte fait émerger des besoins en compétence nouveaux.

- Le contexte d'interculturalité ne se limite pas uniquement au champ des relations internationales mais concerne également le fonctionnement interne et les situations d'interface avec des usagers et des consommateurs nationaux.

- De nouvelles activités positionnant l'interculturalité comme compétence coeur de métier peuvent émerger.

- Un certain nombre de postes existants peuvent évoluer et positionner la compétence d'interculturalité comme exigible.


* Convaincre les recruteurs potentiels :

- Que les candidats ayant un parcours migratoire détiennent des ressources spécifiques,

- Que la multiculturalité permet de développer des aptitudes à la fois « universelles et transversales »,

- Que ces aptitudes, adossées à des compétences techniques permettent au candidat « migrant » d'apporter « un plus » dans la tenue du poste,

- Que les candidats ayant eu un parcours migratoire sont plus à même de répondre aux exigences d'un certain nombre de nouveaux métiers,

- Que la multiculturalité est un vecteur d'employabilité.

dot Top


Objective

Text available in

VOLET EMPLOI
* Audit emplois/compétences
· Analyse du vécu de l'interculturalité dans le monde du travail
· Analyse des besoins liés à l'interculturalité dans les situations professionnelles
· Analyse des compétences requises pour travailler dans un contexte interculturel et gérer la diversité
· Repérage des niches d'emplois interculturels
· Elaboration d'un référenteil compétences interculturelles

* Sensibilisation des employeurs
· Action de communication systématique (mailing, presse…)
· Organisation d'un colloque Régional sur le thème "Des ressources interculturelles pour mieux gérer la diversité"

* Mise en place et animation d'un Forum Emploi et Interculturalité )
· Constitution d'un réseau employeurs
· Mobilisation et sensibilisation des relais d'emploi privés (entreprises) et institutionnels (ANPE, PLIE…)
· Organisation d'événements permettant de mettre en relation les employeurs et les candidats en situation de valoriser leurs compétences interculturelles

* VOLET "PARCOURS MIGRATOIRE"
· Détermination de la méthodologie d'expérimentation
· Ciblage du groupe test (20 personnes représentatives des différentes histoires migratoires)
· Mise en place d'un partenariat d'expérimentation
· Repérage des publics
· Mise en œuvre de l'expérimentation
· Formalisation d'une monographie des histoires migratoires
· Modélisation d'une démarche pédagogique permettant de traduire l'expérience migratoire en savoirs, savoir-faire et savoir-être transférables dans le contexte professionnel
· Conception et mise en œuvre d'une démarche de validation des acquis de l'expérience migratoire (V.A.E)

* VOLET "ACCOMPAGNEMENT"
· Ingénierie pédagogique du dispositif
· Mise en place d'une plate-forme de lutte contre les discriminations à l'emploi comportant :

- Un module accueil :
Une permanence téléphonique et physique accueille les migrants victimes de discrimination, leur apporte un diagnostic de la situation de discrimination, donne des conseils, une information sur leurs droits et une orientation si nécessaire pour une prise en charge juridique et/ou sociale du problème.

- Un module orientation :
Lorsque le problème de discrimination est doublé d'une difficulté à se positionner sur le marché du travail, il est proposé au migrant de travailler sur son portefeuille compétences et sur son projet professionnel à partir d'un outil "Bilan de compétences" conçu en tenant compte des spécificités de l'histoire migratoire.

- Un module mobilisation :
L'objectif de ce module est d'apprendre au migrant à "mieux se vendre" sur le marché du travail en sachant mieux anticiper et faire face aux préjugés discriminatoires des employeurs. La pédagogie déployée s'appuie sur les techniques des ateliers identitaires et vise à permettre aux bénéficiaires de prendre conscience des apprentissages faits au cours de leur histoire migratoire et de traduire ces acquis en compétences.
La démarche pédagogique qui se veut une démarche de réassurance est sous-tendue par l'idée-force suivante : "bien dans mon histoire migratoire, bien dans mon emploi".

- Un module accompagnement vers l'emploi :
Un accompagnement fondé sur les T.R.E. vise à compléter le module de mobilisation pour faciliter l'accès ou le retour à l'emploi.

* VOLET INSERTION
Il s'agit, à travers le dispositif Centre des Métiers Interculturels, de mettre en place des parcours d'insertion-emploi dans des secteurs d'activités où le contexte d'interculturalité est fort et pour lesquels le fait de détenir des compétences interculturelles peut constituer un atout différenciateur.

Nous avons retenu cinq domaines : le commerce international, la solidarité internationale, l'insertion socio professionnelle, les arts traditionnels, la production artistique.

Naturellement, le parcours proposé ne vise pas à donner une formation initiale mais a pour objectif de permettre aux bénéficiaires d'acquérir les compétences interculturelles leur permettant de mieux exercer ces métiers.

Ce dispositif devrait toucher 45 bénéficiaires (1 groupe de 15 personnes pour chaque domaine) et préparer aux métiers suivants :

- > Médiateur interculturel dans le commerce international
- > Médiateur interculturel dans le co-développement
- > Technicien des arts traditionnels

* VOLET "RESEAU INTERCULTURALITE"
- Mise en place et animation d'un site interculturel :
- Mise en ligne des questionnaires sur les discriminations à l'emploi
- Mise en ligne de contenus de formation sur l'interculturalité
- Mobilisation du tissu associatif (association communautaires, OSIM) et des organisations syndicales sur le thème : "Discrimination/Interculturalité"
- Mise en place de relais de repérage et de préaccueil des migrants victimes ou en appréhension des discriminations à l'emploi
- Mise en place des conditions favorisant le mainstreaming en constituant un groupe de travail transverse sur le thème : "comment intégrer la démarche d'interculturalité dans les politiques d'enseignement, de formation, d'insertion, d'emploi"

* VOLET COORDINATION / COMMUNICATION

- Pilotage du projet
- Gestion administrative et financière du projet
- Conception des outils de communication du projet
- Elaboration et mise en œuvre d'un plan de communication

dot Top


Innovation


Nature of the experimental activities to be implemented Rating
Integrated measures (pathway to integration) ***
Guidance and social services ***
Studies and analysis of discrimination features **

Type of innovation Rating
Process-oriented ****
Goal-oriented ****
Context oriented ***

Text available in

Ø Innovation 1 : Faire émerger les besoins en activité en lien avec l'interculturalité

Dans un environnement qui s'ouvre de plus en plus largement aux échanges internationaux, les acteurs du tissu économique, institutionnel et associatif sont confrontés à des situations mettant en relation des sphères culturelles différentes.
Qu'il s'agisse de créer, de vendre, de préserver une cohésion sociale ou encore de maintenir les équilibres internationaux, la réussite de tels projets repose sur la capacité des acteurs à mieux "manager la diversité".
Ces besoins émergeants doivent être traduits en activité déployée dans le champ de l'interculturalité et en compétences spécifiques à mobiliser.
L'enjeu, à ce niveau du projet, est d'identifier et de faire reconnaître les savoirs, savoir-faire et savoir être interculturels comme compétences exigibles.


Ø Innovation 2 : Positionner les migrants au cœur du dispositif "Interculturalité et nouveaux métiers"

Le migrant a construit son identité à travers la découverte de l'interculturalité et la gestion de la diversité. A travers son histoire culturelle, son parcours migratoire, il n'a cessé de confronter, concilier, intégrer des éléments en provenance de sphères culturelles différentes. Cette expérience de vie a permis au migrant de développer des savoirs, savoir-faire et savoir être spécifiques qui, s'il faut les mobiliser dans un contexte professionnel doivent leur permettre de mieux appréhender les situations interculturelles et de mieux gérer la diversité.


Ø Innovation 3 : Bâtir une pédagogie de l'interculturalité

L'expérience migratoire réelle ou symbolique constitue un parcours d'apprentissage à travers lequel le migrant construit son identité en même temps qu'il capitalise des acquis.
Ces acquis de l'expérience ne sont pas naturellement "conscientisés" et demeurent des savoir-faire tacites. Aussi, pour que les acquis de l'expérience migratoire puissent constituer des atouts à valoriser sur le marché du travail, il est indispensable de les rendre explicites et de valider leur transférabilité en situation professionnelle.
L'enjeu, à ce niveau du projet, est de construire, expérimenter, valider une pédagogie permettant au migrant de :

- Mobiliser les acquis de son expérience migratoire et de savoir les mettre en œuvre en situation professionnelle

- Repérer les niches d'emploi potentielles autour desquelles il pourra bâtir un projet professionnel, le mettant en situation de donner le meilleur de lui-même.

- Utiliser ses compétences interculturelles comme un atout différenciateur.

dot Top


Budget Action 2

1 000 000 – 1 500 000 €

dot Top


Beneficiaries


Assistance to persons 
Unemployed  25.2%  43.7% 
Employed  16.6%  14.5% 
Others (without status, social beneficiaries...)  0.0%  0.0% 
  100.0% 
 
Migrants, ethnic minorities, …  37.6%  55.4% 
Asylum seekers  4.1%  2.9% 
Population not migrant and not asylum seeker  0.0%  0.0% 
  100.0%
 
Physical Impairment  2.3%  8.7% 
Mental Impairment  0.0%  0.0% 
Mental Illness  0.0%  0.0% 
Population not suffering from a disability  39.5%  49.5% 
  100.0% 
 
Substance abusers 2.5%  1.6% 
Homeless  2.9%  5.8% 
(Ex-)prisoners  2.0%  2.9% 
Other discriminated (religion, sexual orientation)  0.4%  0.8% 
Without such specific discriminations  34.1%  47.0% 
  100.0% 
 
< 25 year  8.6%  10.4% 
25 - 50 year  29.1%  39.5% 
> 50 year  4.1%  8.3% 
   100.0% 

Assistance to structures and systems and accompanying measures Rating
Asylum **
Gender discrimination ***
Discrimination and inequality in employment ****
Disabilities **
Other discriminations *
Low qualification ***
Racial discrimination ****
Unemployment ****

dot Top


Empowerment

 

 With beneficiaries

Participation
Promoting individual empowerment

Text available in

Modifications et ajustements proposés en action 2 :


** Coordination
L'une des missions principales de la tête de liste est d'assurer la coordination de toutes les actions du projet et d'assurer un suivi permanent des actions en cours, avec des calendriers, des objectifs et des réunions de feed-back.


** Rapports

-Transmission de l'information entre les membres du PDD et le coordonnateur :

Les membres du PDD s'engagent, à des periodes bimensuelles, à lui faire état de l'avancement de leurs réalisations.
Ils s'engagent par ailleurs à signaler tout obstacle éventuel rencontré lors de la progression des actions.


-Transmission de l'information entre les membres du PDD :

Chaque membre du PDD transmet régulièrement aux autres membres l'état de progression de ses propres actions lors des réunions du comité de pilotage et/ou du comité d'orientation afin de créer une synergie optimale des ressources.


Hypothèses énoncées lors de la candidature Action 1 :

- La conduite du projet permettra d'associer les bénéficiaires migrants d'une part, et les employeurs d'autre part, à sa réalisation

***Les publics migrants bénéficiaires de notre projet seront associés à plusieurs niveaux :

- dans la réalisation des monographies des parcours migratoires et dans l'élaboration du référentiel "Ressources multiculturelles".

- le travail réalisé avec le groupe test constitue de véritables séquences de consultation et d'expression orale.

- dans le cadre du parcours de mobilisation, les migrants ont l'occasion d'élaborer des projets de vie en corrélation avec leur projet professionnel.

- sollicitation des migrants pour des actions de parrainage auprès d'autres migrants.

- la mise en place du réseau "Ressources interculturelles" constitue un espace de soutien et d'écoute et plus globalement, le fonctionnement même de la plate-forme comme espace ouvert donne la possibilité aux migrants d'un espace de parole et d'échange où ils sont acteurs.

- des représentants des associations membres du GAF et de différentes OSIM, ainsi que des bénéficiaires participent à tous les comités de pilotage du projet.


***Les employeurs seront associés à plusieurs niveaux :

- dans la réalisation de l'audit, sollicitation des employeurs à la réalisation du Référentiel compétences interculturelles.

- dans l'organisation du projet, en les intégrant au Comité de pilotage et au Comité d'orientation.

- dans la mise en place de partenariats spécifiques avec des relais/emplois tels que l'ANPE, les ASSEDIC.

 

 Between national partners

Text available in


** Coordination
L'une des missions principales de la tête de liste est d'assurer la coordination de toutes les actions du projet et d'assurer un suivi permanent des actions en cours, avec des calendriers, des objectifs et des réunions de feed-back.


** Rapports

-Transmission de l'information entre les membres du PDD et le coordonnateur :

Les membres du PDD s'engagent, à des periodes bimensuelles, à lui faire état de l'avancement de leurs réalisations.
Ils s'engagent par ailleurs à signaler tout obstacle éventuel rencontré lors de la progression des actions.


-Transmission de l'information entre les membres du PDD :

Chaque membre du PDD transmet régulièrement aux autres membres l'état de progression de ses propres actions lors des réunions du comité de pilotage et/ou du comité d'orientation afin de créer une synergie optimale des ressources.

dot Top


Transnationality

 

 Linguistic skills

  • français

 Percentage of the budget for transnational activities

  • 5.8%

 Transnational Co-operation Partnerships

Transnational Co-operation Agreement DPs involved
1562 Inter-Nation BEfr 35
PT 2001-328

dot Top


Background

 

 Involvment in previous EU programmes

  • Nobody involved in A&E

dot Top


National Partners


Partner To be contacted for
FACEM Repères Co-ordination of experimental activities
Design of the project
DP managing organisation
Evaluation
Monitoring, data collection
Transnational partnership
Groupe d'Appui France du Forum des Migrants de l'Union Européenne
Travail Modes d'Emploi

dot Top


Agreement Summary

Text available in

Ces informations sont disponibles aupres du porteur de projet

Last update: 09-03-2007 dot Top


FACEM Repères

(FACEM Repères)
76, rue d'Assas
75006 Paris

Tel:+33153632640
Fax:+33153632641
Email:facem.multimedia@wanadoo.fr

 
Responsibility in the DP: Co-ordination of experimental activities
Design of the project
DP managing organisation
Evaluation
Monitoring, data collection
Transnational partnership
Type of organisation:Education / training organisation
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff < 10
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
MEZREB Louisa +33153632640 facem.multimedia@wanadoo.fr Presidente

Last update: 09-03-2007 dot Top


Groupe d'Appui France du Forum des Migrants de l'Union Européenne

(GAF)
c-o FTCR 70, rue de la fraternité
93170 BAGNOLET

Tel:+33149881634
Fax:+33149881635
Email:

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Social services
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff < 10
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-11-2001 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
DJAIZ Samir +33153632640 President

Last update: 09-03-2007 dot Top


Travail Modes d'Emploi

(TMD)
11-17, rue Tourtille
75020 PARIS

Tel:+33143151616
Fax:+33143150108
Email:atiscc@club-internet.fr

 
Responsibility in the DP:
Type of organisation:Education / training organisation
Legal status:Non-profit private organisation (including NGO...)
Size:Staff < 10
NUTS code:
Date of joining / leaving:01-06-2002 /

Text available in

n.c.



Contact person(s)

Name First name Phone E-mail Responsibility
CLAVEAU Catherine +33139798938 atiscc@club-internet.fr Deleguee generale

Last update: 09-03-2007 dot Top



 
 
 
 

 
 
 
 

 
 
 
 
Warning! This section is not meant to be read directly, but rather be navigated through from the main page above.
 
 
 
 

ATOUT INTERCULTURALITE


Logo EQUAL

Home page
DP Search
TCA Search
Help
Set Language Order
Statistics