De quoi s'agit–il?

Le registre européen de l’enseignement supérieur (REES) est une base de données des établissements d’enseignement supérieur en Europe.

Le REES contient des données détaillées sur 2 465 établissements d’enseignement supérieur, qui accueillent plus de 17 millions d’étudiants en licence, master ou doctorat. Couvrant 32 pays européens, ces données portent sur la taille des établissements, le nombre d’étudiants et de membres du personnel et le nombre de femmes et d’hommes parmi eux, les domaines et les niveaux de diplômes proposés, les activités de recherche, le personnel et les étudiants internationaux, ainsi que les financements.

Sur la base des informations fournies par les autorités statistiques nationales, le REES complète d’autres données sur les performances des universités, telles que U-Multirank et les statistiques sur l’enseignement supérieur au niveau des systèmes (UNESCO-ISU/OCDE/Eurostat).

Quel est l'objectif?

Les ministres au sein de l’espace européen de l’enseignement supérieur se sont engagés à faciliter la compréhension des systèmes d’enseignement supérieur pour le grand public, en particulier pour les étudiants et les employeurs, notamment en encourageant l’amélioration des outils qui permettent de recueillir des données empiriques.

Le REES est un instrument essentiel à cet égard, car il vise à fournir un large éventail d'informations de base comparables sur les établissements d’enseignement supérieur. Il aidera également ces établissements à comparer leurs profils (par exemple pour trouver des partenaires en matière de recherche ou d'enseignement, ou repérer des possibilités de spécialisation), ainsi que les responsables politiques qui doivent gérer l'ensemble du système d'enseignement supérieur.

Où en est-on?

Les premiers résultats sont disponibles sur le site web du REES. Depuis le 20 juin 2016, une nouvelle interface conviviale simplifie l’accès aux données.