Chemin de navigation

Alliance européenne pour l’apprentissage

De quoi s'agit-il?

L’Alliance européenne pour l’apprentissage, coordonnée conjointement par la direction générale de l’éducation et de la culture et par la direction générale de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion, a pour objectif de rassembler les autorités publiques, les entreprises, les partenaires sociaux, les prestataires de services d’enseignement et de formation professionnels (EFP), les représentants de la jeunesse et d’autres acteurs clés afin de promouvoir les programmes et initiatives relatifs à l’apprentissage dans toute l’Europe.

Elle comporte trois volets:

  1. la réforme des systèmes d’apprentissage;
  2. la promotion des avantages de l’apprentissage;
  3. l’utilisation intelligente des financements et des ressources.

Si l'initiative est gérée par la Commission européenne, son succès est dû à l’engagement de ses partenaires, notamment par l’intermédiaire du réseau des ambassadeurs, et aux promesses des acteurs concernés.

Pourquoi est-ce nécessaire?

Les contrats d’apprentissage et la formation par le travail facilitent le passage de l’éducation et de la formation vers l’emploi. En outre, tout indique que le niveau de chômage des jeunes est plus faible dans les pays qui possèdent un bon système d'EFP et d'apprentissage. En améliorant la qualité et la disponibilité des possibilités d'apprentissage, l’Alliance européenne pour l’apprentissage vise à promouvoir l'emploi des jeunes et à soutenir les objectifs de la Garantie pour la jeunesse, tout en réduisant la disparité entre les compétences disponibles et la demande de main-d'Ĺ“uvre.

Les entreprises qui engagent des apprentis peuvent obtenir un bénéfice net sur leur investissement, soit pendant l’apprentissage, soit juste après, en employant un travailleur bien formé. Dans le même temps, les étudiants de l'EFP et les apprentis peuvent acquérir de précieuses compétences dans un environnement professionnel, leur garantissant de meilleures perspectives d'emploi. À long terme, ces programmes peuvent contribuer à augmenter les recettes fiscales, à réduire les prestations sociales et à améliorer l’inclusion sociale.

Quelles sont les mesures prises jusqu'à présent?

L’Alliance européenne pour l’apprentissage a mobilisé les États membres de l'UE et les acteurs concernés, soutenu la mise en place d’initiatives, d'accords et de mécanismes de coopération bilatéraux et nationaux, appuyé la réforme des systèmes d’apprentissage, renforcé la sensibilisation aux avantages de l’apprentissage et contribué à l’évolution des politiques en réalisant des études et en facilitant le dialogue.

Le lancement de l’Alliance européenne pour l’apprentissage, en juillet 2013, coïncide avec la toute première déclaration communepdf(218 kB) Choisir les traductions du lien précédent  des partenaires sociaux européens (CES, BusinessEurope, UEAPME et CEEP), de la Commission européenne et de la Présidence du Conseil de l'UE. Elle a été suivie par une déclaration du Conseil et par des promesses individuelles des États membres de l'UE.

Il existe également un certain nombre d’accords de coopération bilatéraux. L'Allemagne soutient la Grèce, l'Italie, la Lettonie, le Portugal, la Slovaquie et l'Espagne en matière de réforme de l'EFP. De plus, la Roumanie coopère avec l’Autriche, l’Allemagne et la Finlande afin de mettre en place des contrats d’apprentissage de qualité. Il existe également des accords bilatéraux entre d’autres acteurs, telles que les chambres de commerce, d’industrie et d’artisanat.

Quelles sont les sources de financement?

Une série de mécanismes de financement, de ressources et de réseaux européens contribuent à la réalisation des objectifs de l’Alliance européenne pour l’apprentissage:

Télécharger la brochurepdf(2.09 Mb) Choisir les traductions du lien précédent  sur les possibilités de financement

Les engagements des États membres de l'UE

À la suite de la déclaration du Conseil du 15 octobre 2013pdf sur l’Alliance européenne pour l’apprentissage, 21 États membres ont présenté des engagements concrets portant sur des mesures destinées à améliorer la quantité, la qualité et l'offre en matière d'apprentissage.

Tous les engagements seront publiés sur cette page.

Promesses

L’Alliance européenne pour l’apprentissage est ouverte aux engagements et promesses des acteurs de toute l’Europe disposés à contribuer à renforcer l’offre, la qualité et/ou l’attrait de l’apprentissage.

Les acteurs souhaitant faire une promesse doivent remplir le formulairedoc(39 kB) Choisir les traductions du lien précédent  de promesse et l'envoyer à l'Alliance, à l'adresse suivante: eafa@ec.europa.eu.

Voici les engagements et promesses déjà reçus:

Entreprises

Chambres de commerce, d’industrie et d'artisanat

Partenaires sociaux

Prestataires de service d'enseignement et formation professionnels

Autres

Ambassadeurs

Les ambassadeurs sont un réseau de professionnels disposés à partager leurs connaissances et leur expérience avec les petites et moyennes entreprises (PME), en vue de soutenir la mise en place de possibilités d’apprentissages de qualité dans toute l’Europe.

Pour devenir ambassadeur, veuillez remplir le formulaire de candidaturedoc(41 kB) Choisir les traductions du lien précédent  et l'envoyer à l'Alliance. Pour contacter un ambassadeur, veuillez remplir le formulaire de demandedoc(44 kB) Choisir les traductions du lien précédent  et l'envoyer à l'Alliance.

Voici la liste des ambassadeurs:

  • EntrepriseSecteurPays concerné(s)LanguesNiveau(x)
    AequorAgriculture, horticulture, industrie alimentaire et environnement naturelPays-BasNéerlandais
    Anglais
    Allemand

    I
    II
    III

    Apprenticeships 4 EnglandTranssectorielRoyaume-UniAnglaisI
    II
    III
    Deutsche TelekomTICAllemagneAnglais
    Allemand
    I
    II
    emh groupLogement social

    Royaume-Uni

    AnglaisI
    II
    III
    Employment Pathways Community Interest CompanyTous secteurs

    Angleterre
    Pays de Galles

    AnglaisI
    II
    III
    GI GroupEmploi et recrutement, commerce de détail et grande distribution, industrie métallurgique et industrie manufacturièreItalie
    Royaume-Uni
    Italien
    Anglais
    I
    II
    III
    KONESecteur des ascenseursItalieItalien
    Anglais
    I
    II
    Morrison Utility ServicesEnergy & UtilitiesAngleterreAnglaisII
    NestléIndustrie alimentaire: fabrication, administration, ventes, marketing, finance, ingénierie, recherche et développementÉtats membres de l’Union européenne
    Pays de l'AELE
    Pays candidats
    Toutes les langues
    de l'UE communes
    I
    PhilipsIndustrie métallurgique, de transformation et manufacturièrePays-BasNéerlandais
    Anglais
    I
    II
    Poste SuisseLogistique, commerce de détail, activités commerciales, informatiqueSuisse
    Allemagne
    France
    Allemand
    Français
    Italien
    Anglais
    I
    II
    III
    ProActive Training & Skills Services LtdArts, médias numériques et créatifs, hôtellerie, restauration et éditionRoyaume-Uni
    Belgique
    Pays-Bas
    AnglaisI
    II
    III
    REPSOLÉnergieEspagneEspagnol
    Anglais
    I
    SAPTICAllemagne
    Suisse
    Allemand
    Anglais
    II
    SiemensEfficacité énergétique, productivité industrielle, infrastructures intelligentes et soins de santéAutriche
    Espagne
    Royaume-Uni
    Hongrie
    Portugal
    Allemagne
    De nombreuses
    langues de l'UE
    I
    II
    III
    Skills CFAAdministration des entreprises, ressources humaines et gestionRoyaume-Uni
    France
    Allemagne
    Anglais
    Allemand
    I
    II
    III
    SonaeVente au détailPortugalPortugais
    Anglais
    II
    III
    Telecom ItaliaTélécommunicationsItalieItalien
    Anglais
    I
    II

    Niveaux de participation. Niveau I: promotion, discours et interviews. Niveau II: conseils d’experts par courrier électronique, par téléphone ou sur place. Niveau III: conseils sur des projets de création de nouveaux programmes d’apprentissage.

    La Commission n’est pas responsable du travail des ambassadeurs.

 

How can we help?