Chemin de navigation

L’éducation et la formation pour la croissance et l’emploi

Quel est l'enjeu?

L’éducation et la formation contribuent de manière essentielle au progrès économique et social, et l’adaptation des compétences aux besoins du marché du travail joue un rôle clé à cet égard. Dans le cadre de sa stratégie Europe 2020 mise en place pour faire face à la crise économique, l'UE a fixé des objectifs pour ramener le nombre de jeunes en décrochage scolaire sous la barre des 10 % et porter à au moins 40 % la proportion de diplômés de l'enseignement supérieur d'ici à 2020.

Pourquoi agir dans ce domaine?

Dans une économie de plus en plus mondialisée et fondée sur la connaissance, l'Europe a besoin d'une main-d'œuvre qualifiée pour rester compétitive en matière de productivité, de qualité et d'innovation.

Or, des chiffres récents montrent que 20 % de la population active de l'UE a une maîtrise insuffisante de l'écriture et de la lecture ainsi que du calcul. À cela s'ajoute l'inadéquation croissante entre les compétences acquises et les exigences du marché de l'emploi. Ces facteurs contribuent au chômage et limitent la croissance.

L’éducation et la formation favorisent également le développement personnel et la citoyenneté active, et promeuvent l’équité, ainsi que la cohésion et l’inclusion sociales.

Comment l'UE intervient-elle?

Les systèmes d'éducation et de formation relèvent de la responsabilité des pays membres, mais l'UE joue un rôle déterminant en soutenant et en complétant les efforts qu'ils déploient pour améliorer et moderniser ces systèmes.

Les objectifs, instruments et modalités de la coopération au niveau européen sont exposés dans le cadre stratégique «Éducation et formation 2020», en vigueur jusqu’en 2020.

Des domaines prioritaires sont définis au sein de ce cadre de manière à planifier les activités qui seront menées lors de «cycles de travail» de trois ans.

Les progrès sont évalués à l'aide d'indicateurs et de critères de référence devant contribuer à élaborer des politiques fondées sur des données concrètes et à recenser les problèmes.

Dans le cadre de la stratégie Europe 2020, les pays de l'UE reçoivent chaque année des orientations précises sur les réformes prioritaires («recommandations par pays»).

Mesures prises jusqu'à présent

Pour mettre efficacement en œuvre le cadre stratégique, l'UE s'appuie sur des groupes de travail composés d'experts désignés par les pays membres et d'autres parties intéressées. Ils collaborent dans le cadre élargi de la «méthode ouverte de coordination», qui vise à promouvoir l'apprentissage mutuel et l'échange de bonnes pratiques en soutenant les réformes nationales et en élaborant des outils au niveau européen.

L'UE effectue également des analyses par pays afin de les aider à améliorer leur politique en matière d'éducation et de formation. Ces analyses traitent les problèmes recensés aux niveaux national, régional et de l'UE, et ont pour objectif de soutenir l’apprentissage mutuel et les échanges de bonnes pratiques en déterminant les besoins d’investissement et en évaluant les progrès accomplis.

L’UE encourage également de nombreuses activités de coopération et de consultation avec les parties intéressées, telles que les prestataires de services éducatifs, la société civile, les entreprises et les partenaires sociaux. Le forum « Éducation, formation et jeunesse » est une plateforme annuelle permettant aux parties intéressées d'échanger des opinions sur l'éducation, la formation et la jeunesse.

Prochaines étapes

Entre 2014 et 2020, les pays de l'UE pourront exploiter les possibilités offertes par le programme Erasmus+ et les fonds structurels et d'investissement européens pour rendre leurs systèmes d'éducation et de formation plus performants.

 

How can we help?