Quel est l'enjeu?

En janvier 2018, la Commission a adopté un plan d’action en matière d’éducation numérique. Ce plan comprend 11 initiatives, qui visent à soutenir l’utilisation des technologies et le développement des compétences numériques dans l’éducation.

La Commission a accompagné ce plan d’action d’un document de travail qui expose plus en détail son approche à l’égard de l’éducation numérique. 

Le plan d’action fixe trois priorités et définit des mesures destinées à aider les États membres de l’UE à relever les défis et à saisir les possibilités offertes par l’éducation à l’ère numérique.

Priorité nº 1: faire un meilleur usage des technologies numériques dans le domaine de l’enseignement et de l’apprentissage

Actions:

1. Lutter contre la fracture en matière de connectivité en soutenant le recours au haut débit de grande capacité dans toutes les écoles, y compris au moyen d’un système de crédits axé sur les zones défavorisées.
2. Soutenir la préparation au numérique des établissements d’enseignement général et professionnel en renforçant leurs capacités numériques et en diffusant le nouvel outil d’auto-évaluation SELFIE auprès d’un million d’enseignants, de formateurs et d’apprenants d’ici à fin 2019.
3. Fournir un cadre pour la délivrance de titres certifiés numériquement et la validation des compétences acquises numériquement. Ce cadre sera totalement aligné sur le cadre européen des certifications pour l’apprentissage tout au long de la vie (CEC) et sur la classification européenne des aptitudes, compétences, certifications et professions (ESCO).

Priorité nº 2: développer les compétences et aptitudes numériques

Actions:

1. Créer une plateforme européenne pour l’enseignement supérieur numérique, qui offrira un apprentissage en ligne, une mobilité mixte, des campus virtuels et un échange de bonnes pratiques entre les établissements d’enseignement supérieur.
2. Proposer des formations consacrées à la science ouverte dans les établissements d’enseignement supérieur, pour les étudiants, les chercheurs et les enseignants.
3. Augmenter la participation des écoles à la semaine européenne du code.
4. Lancer une campagne de sensibilisation à l’échelle de l’UE sur la sécurité en ligne, l’hygiène informatique et l’éducation aux médias, et mettre en place un programme pédagogique consacré à la cybersécurité.
5. Promouvoir les compétences numériques et entrepreneuriales chez les filles, en partenariat avec les entreprises et les ONG.

Priorité nº 3: améliorer les systèmes d’éducation grâce à de meilleures techniques d’analyse des données et de prospective

Actions:

1. Mener une étude de référence sur l’intégration des TIC dans l’éducation, portant notamment sur la disponibilité et l’usage des infrastructures et des outils, ainsi que sur les niveaux de compétences numériques.
2. Lancer des actions pilotes en matière d’intelligence artificielle et d’analyse de l’apprentissage dans l’éducation.
3. Assurer une veille stratégique des évolutions clés découlant de la transformation numérique pour assurer l’avenir des systèmes éducatifs. 

Pourquoi faut-il agir ?

Il est urgent de renforcer les compétences numériques en Europe et d’accroître l’utilisation des technologies dans l’éducation:

  • 37 % des travailleurs dans l’UE ont des compétences numériques faibles, voire inexistantes.
  • Moins de la moitié des enfants fréquentent des écoles hautement équipées sur le plan numérique.
  • Seuls 20 à 25 % d’entre eux ont des enseignants qui se sentent suffisamment à l’aise pour utiliser des technologies pendant leurs cours.
  • 18 % des écoles primaires et secondaires dans l’UE ne sont pas connectées à un réseau haut débit.

Source: The Digital Economy and Society Index (DESI – Indice relatif à l'économie et à la société numériques)

Mesures prises jusqu'à présent

Mise en œuvre du plan d’action

Le plan d’action définit 11 actions que la Commission, en partenariat avec les États membres, les parties prenantes et la société, mettra en œuvre d’ici fin 2020. Cette page sera actualisée à mesure que les actions seront mises en œuvre. 

Définition de la compétence numérique

Une recommandation visant à mettre à jour le cadre de 2006 relatif aux compétences clés a été adoptée le même jour que le plan d’action sur l’éducation numérique. La définition des compétences numériques a été élargie et actualisée pour tenir compte de l’évolution des technologies numériques dans le monde du travail et dans l’ensemble de la société. Cette nouvelle définition correspond au cadre européen de compétences numériques pour les citoyens.

Définition – 2018 

La compétence numérique suppose l'usage sûr, critique et responsable des technologies numériques pour apprendre, travailler et participer à la société. Elle comprend l'éducation à l'information et au numérique, la communication et la collaboration, la création de contenus numériques (y compris la programmation), la sécurité (y compris le bien-être numérique et les compétences liées à la cybersécurité), ainsi que la résolution de problèmes.

Définition – 2006 

La compétence numérique suppose l’usage sûr et critique des technologies de la société de l’information (TSI) au travail, dans les loisirs et dans la communication. La condition préalable est la maîtrise des TIC: l’utilisation de l’ordinateur pour obtenir, évaluer, stocker, produire, présenter et échanger des informations, et pour communiquer et participer via internet à des réseaux de collaboration.

Coopération

La Commission travaille en étroite collaboration avec les ministères nationaux de l’éducation et les acteurs du secteur éducatif afin de diffuser les expériences et les bonnes pratiques et de développer des outils pratiques d’apprentissage à l’ère numérique. Cette coopération se déroule dans le cadre d'un groupe de travail sur les compétences et les aptitudes numériques, qui se réunit régulièrement à Bruxelles et dans les États membres.

En savoir plus sur le groupe de travail

Cadres de référence pour les compétences et les aptitudes numériques

La Commission, en consultation avec les États membres, a mis en place un certain nombre de cadres de référence afin d’aider les responsables politiques, les apprenants et les organisations à évaluer les compétences numériques et le niveau de «préparation» au numérique. Ces cadres ont été élaborés pour les citoyens, les organisations et, plus récemment, pour les enseignants. 

Cadre de compétences et d’aptitudes numériques pour les citoyens

Le cadre européen de compétences numériques pour les citoyens décrit le large éventail de compétences et d’aptitudes numériques dont ont besoin tous les apprenants (5 domaines, 21 compétences). Publié pour la première fois en 2013, il est devenu une référence pour de nombreuses initiatives dans ce domaine, tant au niveau de l’UE que des États membres. Il a été mis à jour en 2016.

Cadre de compétences et d’aptitudes numériques pour les enseignants

Le cadre de compétences et d’aptitudes numériques pour les enseignants a été publié en décembre 2017. Il recense les compétences numériques pour les enseignants à tous les niveaux d’enseignement, de la petite enfance à l’enseignement supérieur et à la formation pour adultes, y compris dans la formation générale et professionnelle, l’enseignement spécialisé et l’apprentissage non formel. 

Cadre de compétences et d’aptitudes numériques pour les établissements d’enseignement

Ce cadre, publié en décembre 2015, vise à permettre aux organisations d’évaluer leurs progrès dans l’intégration de l’apprentissage et des pédagogies numériques et d’aider les responsables politiques à concevoir, mettre en œuvre et évaluer les actions visant à intégrer et utiliser de manière efficace les technologies d’enseignement numérique. Ce cadre a servi de base conceptuelle à l’outil d’auto-évaluation SELFIE destiné aux écoles, dont la diffusion est actuellement renforcée dans toute l’Europe.http://ec.europa.eu/jrc/en/digcomporg/selfie-tool

Recherche

La Commission finance des travaux de recherche sur les compétences et les aptitudes numériques, ainsi que sur l’utilisation par les établissements d’enseignement des innovations et des nouvelles possibilités offertes par le numérique. Des études et des rapports sont régulièrement publiés par le Centre commun de recherche de la Commission.

Parmi les études récentes, citons:

Financement de projets

Le programme Erasmus+ finance des échanges visant à soutenir la formation des enseignants aux compétences numériques, ainsi que des projets visant à explorer et à développer le potentiel des technologie dans l’éducation. En outre, il encourage la création et la diffusion de nouvelles pédagogies numériques et ressources éducatives.

Possibilités de financement offertes par Erasmus+

Les Fonds structurels et d’investissement européens aident à équiper et connecter les établissements d’enseignement et soutiennent la formation des jeunes et des adultes.

Contribution des Fonds structurels au développement des compétences numériques

 

En savoir plus