De quoi s’agit-il?

La Commission européenne aide les pays de l’UE à développer leurs systèmes d’enseignement scolaire. Bien que chaque pays soit responsable de l’organisation et du contenu de ses systèmes d’éducation et de formation, il existe des avantages à collaborer sur des questions d’intérêt commun. La Commission soutient les efforts nationaux de deux grandes façons.

  • Elle travaille en étroite coopération avec les responsables politiques nationaux afin de les aider à mettre en place les systèmes et politiques d’enseignement scolaire. Elle rassemble et partage des informations et des analyses, et encourage l’échange de bonnes pratiques dans le cadre des groupes de travail «Éducation et formation 2020». Dans le cadre de son vaste mandat pour la période 2016-2018, le groupe de travail sur les écoles œuvre en faveur de la gouvernance des systèmes d’enseignement scolaire afin de promouvoir une plus grande qualité par l’innovation durable et l’inclusion.
  • De 2011 à 2013, les experts au sein de ces groupes de travail thématiques ont mis l’accent sur les thèmes suivants:
    • le décrochage scolaire;
    • l’éducation et l’accueil des jeunes enfants;
    • les mathématiques, les sciences et les technologies;
    • le développement professionnel des enseignants.
  • En 2014 et 2015, le groupe de travail sur la politique scolaire a poursuivi les travaux sur la formation initiale des enseignants et le décrochage scolaire.
  • Dans le cadre du programme Erasmus+, la Commission contribue chaque année, à hauteur de plusieurs millions d’euros, à des projets européens de coopération visant à promouvoir les échanges scolaires.

Domaines prioritaires

Les ministres de l’éducation des pays de l’UE ont recensé les domaines prioritaires suivants:

Par ailleurs, la Commission réalise régulièrement des études sur la situation dans l’ensemble de l’Europe afin de suivre les progrès réalisés.

En 2012, elle a présenté l’initiative «Repenser l’éducation», qui invite les pays de l’UE à veiller à ce que les jeunes acquièrent les aptitudes et les compétences requises sur le marché du travail. Cette initiative comprend des documents de réflexion sur le soutien aux métiers de l’enseignement et l’évaluation des compétences clés dans l’éducation et la formation initiales (analyse des publications).

En décembre 2016, la Commission a présenté une communication intitulée «Améliorer et moderniser l’enseignement», qui comprend une série d’actions visant à aider les pays de l’UE à offrir un accueil de la petite enfance et un enseignement préscolaire de qualité et à mettre en place des systèmes scolaires ouverts et novateurs.

La communication du 30 mai 2017 sur le développement des écoles et un enseignement d’excellence pour bien débuter dans la vie fournit des informations probantes et prévoit des activités supplémentaires sur la manière d'améliorer la qualité des écoles et l’inclusion au sein de celles-ci, de soutenir l’excellence des enseignants et des chefs d’établissements et d’améliorer la gouvernance des écoles. Voir aussi le document de travail des services de la Commission qui accompagne cette communication.

En savoir plus

Législation/initiatives de l’UE