Chemin de navigation

Compétences de base

Quel est l'objectif?

Europe 2020, la stratégie de croissance de l'UE, vise à promouvoir une croissance intelligente, durable et inclusive. Or, les «compétences de base» en lecture, en calcul, en sciences et en technologies ont un rôle clé à jouer dans la réussite de cette stratégie.

Pourquoi agir dans ce domaine?

La lecture, le calcul, les sciences et les technologies forment la base de l'apprentissage et sont un facteur déterminant pour trouver un emploi et s'intégrer dans la société. En Europe, environ 20 % des jeunes ne possèdent pas les compétences de base nécessaires dans ces quatre domaines.

Ces compétences sont encore plus importantes à l'heure de la révolution numérique, qui ouvre la voie à de nouvelles formes de lecture et d'écriture, ainsi qu'à une diversification des sources d'informations. Par ailleurs, la demande de main-d'œuvre qualifiée demeure élevée dans les secteurs s'appuyant sur la recherche et les technologies.

Mesures prises jusqu'à présent

Jusqu'en 2010, l'action menée au niveau européen visait à accroître le nombre de diplômés dans les domaines des mathématiques, des sciences et des technologies, en particulier chez les femmes. En 2010, les ministres des pays de l'UE ont établi un programme de coopération au niveau européen concernant les compétences de bases. Dans ce contexte, un groupe de travail chargé des mathématiques, des sciences et des technologies a été créé pour aider les responsables politiques à mettre en œuvre des mesures visant à relever les niveaux de compétences et à faire évoluer les attitudes, en particulier chez les élèves en difficulté.

Un groupe de haut niveau consacré à la lecture a également été mis en place: réunissant des universitaires et des responsables politiques européens, il vise à évaluer les niveaux de maîtrise de la lecture en Europe, à suivre l'évolution des besoins et des exigences et à définir les meilleurs moyens d'y répondre.

Le rapport de ce groupe de haut niveaupdf(4.26 Mb) Choisir les traductions du lien précédent  souligne l'importance de la maîtrise de la lecture au 21e siècle, ainsi que la nécessité d'un engagement et d'une coopération au niveau politique pour parvenir à une véritable amélioration et assurer la poursuite de la croissance économique.

Prochaines étapes

D'ici 2020, le pourcentage de jeunes de 15 ans ayant une maîtrise insuffisante des compétences de base, selon les tests PISA, devrait passer sous la barre des 15 %. L'étude PISA publiée en 2012 révèle que 22,1 % des élèves européens ont une maîtrise insuffisante des mathématiques. Pour la lecture, le pourcentage est de 17,8 %, et pour les sciences, de 16,6 %.

En février 2014, la Commission européenne a mis en place un réseau européen des organismes nationaux œuvrant contre l’illettrisme. Ce réseau mène des actions de sensibilisation, échange les bonnes pratiques, adopte des mesures et entreprend des campagnes et des initiatives de promotion de la lecture.

 

How can we help?