Quel est le rôle de la Commission européenne dans la promotion des langues?

La Commission européenne s'attache à promouvoir l'apprentissage des langues et la diversité linguistique dans toute l'Europe, afin d'améliorer les compétences linguistiques de base.

Elle collabore avec les autorités compétentes des États membres pour réaliser un objectif ambitieux: permettre aux citoyens de communiquer dans deux langues en plus de leur langue maternelle. Cet «objectif de Barcelonepdf» a été fixé en 2002 par les chefs d'État et de gouvernement de l'UE. 

La communication de 2008 intitulée «Multilinguisme: un atout pour l'Europe et un engagement commun» présente les activités de la Commission dans ce domaine. Ses priorités sont notamment les suivantes:

  • aider les États membres de l'UE à élaborer de nouveaux outils pédagogiques pour améliorer les compétences linguistiques des jeunes qui quittent l'école;

  • recueillir des données pour suivre les progrès en matière d'enseignement et d'apprentissage des langues, afin d'encourager la maîtrise de plusieurs langues et améliorer ainsi les perspectives d'emploi tout en favorisant la mobilité au sein de l'UE;

  • récompenser l'innovation en matière d'enseignement et d'apprentissage des langues.

Pourquoi agir dans ce domaine?

L'aspiration de l'Union européenne à être unie dans la diversité sous-tend le projet européen tout entier. La coexistence harmonieuse de nombreuses langues en Europe en est la preuve concrète. Les langues peuvent jeter des ponts entre les peuples, en nous donnant accès à d’autres pays et cultures, et en permettant de mieux nous comprendre.

Les compétences en langues étrangères jouent un rôle de plus en plus important pour renforcer la capacité d'insertion professionnelle des jeunes et les préparer à travailler à l’étranger. Elles constituent également un facteur de compétitivité; la faiblesse des compétences linguistiques fait perdre des marchés à de nombreuses entreprises et elle handicape les travailleurs qui souhaitent chercher un emploi à l'étranger.

Pourtant, trop d'Européens quittent encore l'école sans une connaissance pratique d'une deuxième langue — une bonne raison pour améliorer l'efficacité de l'enseignement et de l'apprentissage des langues.

Que fait la Commission?

La Commission européenne répond à ces besoins:

La Commission soutient ces activités:

  • en collaborant avec le Conseil de l'Europe et son Centre européen pour les langues vivantes, qui s'intéresse principalement à l'innovation en matière d'enseignement des langues;

  • en coopérant avec les prestataires de services linguistiques des institutions européennes, et en particulier les services de traduction et d'interprétation de la Commission, afin de promouvoir l'éducation et la formation des linguistes;

  • en attribuant le Label européen des langues pour encourager les nouvelles techniques d'enseignement des langues.

Enfin, le nouveau programme Erasmus+ offre aux jeunes de nouvelles possibilités d'apprentissage et de formation linguistiques pour renforcer leurs compétences dans ce domaine.