Le rôle de l'UE

Chaque pays de l'UE mène sa propre politique en matière d'éducation. La Commission européenne collabore avec les États membres et les parties prenantes, conformément au principe de subsidiarité, pour garantir que les objectifs sont partagés et aider les pays dans leur action, notamment en encourageant l'échange de bonnes pratiques. Dans le domaine de l'apprentissage et de l'enseignement des langues, la Commission est chargée de coordonner les efforts déployés par les États membres pour atteindre les objectifs de la stratégie de l'UE en faveur des langues.

Pourquoi agir dans ce domaine?

Les Européens ont besoin de connaître des langues étrangères pour pouvoir se déplacer, travailler et étudier librement dans l'UE, ce qui permettra de stimuler la croissance et l'emploi, de réduire le chômage et d'améliorer les niveaux de vie.

En outre, il est essentiel de garantir que les langues n'empêchent pas de participer à la société et que les groupes linguistiques marginalisés puissent être identifiés, représentés et intégrés.

Mesures prises jusqu'à présent

La Commission européenne a travaillé en collaboration avec les États membres, au sein de deux groupes de travail consécutifs sur les langues, au titre du cadre stratégique pour la coopération européenne dans le domaine de l’éducation et de la formation 2020 («Éducation et formation 2020»). Le premier groupe était axé sur le renforcement des capacités de communication multilingue sur le marché du travail.

Le deuxième groupe, consacré aux langues dans l'éducation et la formation, a effectué une analyse comparative de l'apprentissage et de l'enseignement des langues dans les États membres et préparé des rapports sur des méthodes visant à améliorer l'efficacité de l'enseignement des langues.

La Commission soutient également ces objectifs à travers les activités du programme Erasmus+ et publie des documents d’information utiles, des bonnes pratiques et des ressources pour les professeurs de langues par l’intermédiaire du portail School Education Gateway.

Quelles sont les prochaines étapes?

La Commission et les pays de l’UE vont travailler ensemble pour mettre en œuvre la stratégie visant à améliorer l'apprentissage et l'enseignement des langues dans l'UE. Ils poursuivront notamment la coopération au sein des groupes de travail «Éducation et formation 2020»,et assureront la diffusion des rapports les plus récents sur l’enseignement des langues et la diversité linguistique dans les écoles, ainsi que la mise en œuvre des aspects linguistiques du réexamen du cadre des compétences clés.

Les autres actions prioritaires sont les suivantes:

  • améliorer la pertinence et la comparabilité des évaluations et des tests;
  • renforcer l'intégration sociale dans les écoles en donnant une place aux langues des populations immigrées;
  • soutenir et développer les compétences des enseignants en langue et les compétences linguistiques des autres enseignants;
  • renforcer l'efficacité de la méthode EMILE: enseignement d'une matière intégré à une langue étrangère;
  • encourager l'enseignement des langues assisté par ordinateur et l'élaboration de ressources éducatives libres multilingues;
  • intégrer l'enseignement des langues étrangères dans les stratégies globales de développement des compétences, telles que l'espace européen des compétences et des certifications et l'initiative «Ouvrir l'éducation».