Chemin de navigation

Le processus de Bologne et l’Espace européen de l’enseignement supérieur

Quel est l'enjeu?

Le processus de Bologne est un effort collectif des pouvoirs publics, des universités, des enseignants et des étudiants, ainsi que des employeurs, des organismes chargés de l'assurance de la qualité, des organisations internationales et des institutions, dont la Commission européenne.

Leurs priorités sont les suivantes:

Pourquoi agir dans ce domaine?

Les grandes différences entre les systèmes d'enseignement et de formation en Europe empêchent d'utiliser facilement les qualifications acquises dans un pays pour obtenir un emploi ou une formation dans un autre pays. Le renforcement de la compatibilité entre les systèmes d’enseignement favorise la mobilité des étudiants et des demandeurs d’emploi en Europe.

Dans le même temps, les réformes de Bologne contribuent à rendre les universités et écoles supérieures européennes plus compétitives et plus attrayantes vis-à-vis du reste du monde.

Le processus de Bologne favorise également la modernisation des systèmes d'enseignement et de formation, en veillant à ce qu'ils répondent aux besoins d'un marché du travail en pleine évolution. Il s'agit d'un élément important, car la proportion d'emplois nécessitant des qualifications élevées est en augmentation, tout comme la demande en matière d'innovation et d'esprit entreprise

Mesures prises jusqu'à présent

De nombreux progrès ont été accomplis dans la mise en œuvre des réformes, comme le montrent les rapportspdf réguliers.

À Bucarest en avril 2012, les ministres de l'éducation ont défini trois priorités pour l’avenir: la mobilité, l'insertion professionnelle et la qualité.

Qui sont les participants?

 La liste des pays participants est disponible sur le site web de l'EEES.

 

How can we help?